Le Drakkar envoie Alexis Vanier à Sherbrooke

Depuis son retour du camp d'entraînement des Sharks...

Agrandir

Depuis son retour du camp d'entraînement des Sharks de San Jose, Alexis Vanier n'était plus que l'ombre de lui-même. Il poursuivra sa carrière à Sherbrooke.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Baie-Comeau) Le Drakkar a procédé à sa première transaction vendredi, troquant Alexis Vanier et Hugo Roy au Phoenix de Sherbrooke contre l'ailier gauche Simon Desbiens et un choix de neuvième tour en 2015.

Vanier, qui fêtera ses 19 ans dimanche, n'était plus que l'ombre de lui-même depuis son retour du camp d'entraînement des Sharks de San Jose. Son lancer frappé, son arme de prédilection la saison dernière, n'était plus aussi menaçant et son jeu défensif ainsi que son engagement laissaient à désirer, pour dire le moins. En conséquence, sa valeur marchande avait considérablement diminué.

Le dg Steve Ahern ne cache pas qu'il aurait bien aimé recevoir des choix au repêchage ou des jeunes de qualité en retour de Vanier, mais il se réjouit néanmoins de l'arrivée de Desbiens, originaire de Clermont, dans Charlevoix, un joueur qu'il a qualifié de guerrier. «On est très content de l'avoir. Il va ajouter du muscle à l'avant et il va nous aider avec son leadership si jamais on décide de foncer», a lancé Ahern, qui semblait un peu frustré des prix proposés pour ses meilleurs joueurs par les autres directeurs généraux du circuit.

Autre point positif en faveur de Desbiens, qui a toujours démontré une éthique de travail irréprochable et qui faisait partie de la formation originale du Phoenix, c'est qu'il sera vraisemblablement de retour comme joueur de 20 ans dans la LHJMQ l'an prochain. Cette saison, il montre une fiche de six buts et sept passes, un différentiel de -11 et 39 minutes au banc des pénalités.

Avec le Drakkar en 2014-2015, Vanier a récolté quatre buts et sept mentions d'aide, avec un différentiel de -5 et 43 minutes de pénalités. En deux campagnes et demie et 143 rencontres à Baie-Comeau, le défenseur de 6'5" a amassé 19 buts et 36 passes. Quant à Roy, choix de sixième tour de l'équipe en 2013 et originaire de l'Estrie, il n'a disputé que trois matchs avec le Drakkar, amassant une passe.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer