Le Drakkar en doit encore une à son gardien

Philippe Cadorette... (Photo fournie par la LHJMQ)

Agrandir

Philippe Cadorette

Photo fournie par la LHJMQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Pour une autre fois, le Drakkar de Baie-Comeau doit une fière chandelle à son gardien. Philippe Cadorette a stoppé 36 rondelles dimanche à Gatineau pour conduire les siens à un gain de 4-2 face aux Olympiques.

Les hommes de Marco Pietroniro n'ont guère impressionné durant les 40 premières minutes, écopant notamment de sept pénalités (huit au total du match) et prenant seulement 10 tirs sur le filet adverse. Mais Cadorette, au sommet de son art, a tenu le fort jusqu'à ce que ses coéquipiers brisent l'impasse en troisième, et l'unité en désavantage numérique a de nouveau été impeccable.

«T'as bien raison, il faut dire merci à Cado encore», a lancé au scribe l'entraîneur-chef du Drakkar, tout juste de retour du Défi mondial des moins de 17 ans. «On prend beaucoup trop de punitions. C'est un problème qui se répète souvent et qui ne s'est pas encore réglé jusqu'ici. Mais le côté positif de ça, c'est qu'on continue à trouver des façons de gagner», a-t-il ajouté.

Pietroniro sait très bien que son équipe devra se montrer plus disciplinée à mesure que le calendrier avancera. «On vient de rentrer dans une nouvelle tranche de 20 matchs. Il va falloir élever notre jeu d'un cran et passer moins de temps au banc des punitions.»

Tour du chapeau à la Howe

Maxime St-Cyr a rompu l'égalité de 1-1 à la septième minute du dernier tiers en inscrivant son20e de la campagne. C'était également son 12e en avantage numérique, un sommet dans le circuit Courteau. Bokondji Imama, qui a complété la soirée avec un tour du chapeau façon Gordie Howe (un but, une passe et une bagarre) a ensuite trompé la vigilance de Brandon Whitney, qui n'a reçu que 19 lancers.

Les Olympiques avaient ouvert le pointage à 8:50 de la première par l'entremise de Louick Marcotte, oublié à la gauche de Cadorette. Environ sept minutes plus tard, Nicolas Meloche a créé l'égalité, au terme d'une montée à l'emporte-pièce qui l'a conduit de derrière son but jusqu'en haut de l'enclave de la zone de Gatineau. Le défenseur a battu Whitney d'un tir des poignets. Meloche a aussi complété le pointage à la dernière seconde du match en marquant dans un filet désert.

Incidemment, il s'agissait d'un second revers pour Whitney face au Drakkar cette semaine. Mardi, la veille de son échange à Gatineau, Baie-Comeau l'avait battu 4-2 lors du passage des Tigres de Victoriaville.

NOTES :

- Jonathan Bourcier a inscrit l'autre but des Olympiques, dans la dernière minute de jeu.

- Le Drakkar, qui a marqué une fois en six avantages numériques dimanche, complète cette portion de trois rencontres sur la route en visitant les Saguenéens de Chicoutimi jeudi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer