Le Drakkar se met dans le pétrin et s'en sort

Valentin Zykov (photo) et Simon Chevrier ont procuré... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Valentin Zykov (photo) et Simon Chevrier ont procuré une priorité de deux buts aux visiteurs au premier vingt.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar a bousillé une priorité de trois buts, jeudi au Cap-Breton, mais il a néanmoins trouvé le moyen de l'emporter 5-4, en fusillade. La troupe de Marco Pietroniro amorce donc du bon pied son périple de trois matchs dans les Maritimes.

Le Drakkar semblait en contrôle en fin de match, menant encore par un but et profitant d'une supériorité numérique. Toutefois, Kyle Farrell a inscrit son deuxième but de la soirée avec seulement 27,5 secondes au cadran, pour envoyer les deux équipes faire du temps supplémentaire.

Heureusement pour les visiteurs, le 11e tireur de la fusillade, Frédéric Gamelin, a fait la différence, procurant un sixième gain consécutif au Drakkar. «On s'est rendu la vie un peu trop dure. Il ne faudra pas jouer avec le feu comme ça trop souvent», a déclaré Pietroniro. «Lors des deux premières périodes, tout allait bien, mais on s'est mis dans le pétrin en troisième. Le positif, c'est qu'on a été capables de s'en sortir.»

Le 4e trio fait bien

Valentin Zykov (5e) et Simon Chevrier (6e) ont procuré une priorité de deux buts aux visiteurs au premier vingt. Les Screaming Eagles ont rétréci l'écart avant la fin de l'engagement par l'entremise de Clark Bishop, en avantage numérique. C'était le premier but que le Drakkar accordait à ses 24 derniers désavantages.

En deuxième, Luca Ciampini (8e) a accepté la balle passe de Chevrier en provenance du coin pour faire 3-1. Un peu plus d'une minute plus tard, le quatrième trio a été récompensé de ses efforts alors que Vincent Lavoie a enfilé le premier de sa carrière junior. «Ce trio-là [complété par Jamie Clavet et Antoine Pouliot] a vraiment bien fait», a encensé Pietroniro.

Le filet de Lavoie allait cependant changer l'allure du match. Marc-André Dumont a d'abord rappelé au banc le gardien François Brassard pour le remplacer par Miguel Sullivan. Le pilote des Eagles a eu la main heureuse avec ce changement, car Sullivan a été intraitable jusqu'en fusillade et ses hommes ont retrouvé leur touche. En toute fin de deuxième, Farrell a eu droit à un tir de pénalité, qu'il a converti pour réduire l'écart à deux buts. À 11:13 du troisième engagement, Evgeny Svechnikov a resserré la marge après un revirement en zone neutre.

Philippe Cadorette, efficace malgré les quatre buts à sa fiche, a essuyé 36 tirs. Le duo Brassard-Sullivan en a reçu deux de moins.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer