• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Drakkar 
  • > Baie-Comeau 4 / Gatineau 5: quelques minutes sans émotion coulent le Drakkar 

Baie-Comeau 4 / Gatineau 5: quelques minutes sans émotion coulent le Drakkar

Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Marco Pietroniro, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar de Baie-Comeau s'est bien battu, dimanche, mais quelques minutes de jeu sans émotion lui auront finalement été fatales. Les Nord-Côtiers se sont inclinés 5-4 face aux Olympiques de Gatineau, mais ils rentrent tout de même à la maison avec quatre points sur une possibilité de six dans l'ouest de la province.

Le Drakkar a connu un sérieux passage à vide en première période. Après avoir pris rapidement une priorité de deux buts, sa défensive s'est transformée en passoire, de sorte que les Olympiques ont rebondi avec quatre buts sans réplique en moins de sept minutes face au pauvre Reilly Pickard, qui a toutefois peu de choses à se reprocher.

Pietroniro tempéré

«Peut-être que notre début de match a été un peu trop facile, on a connu du succès rapidement et on n'est pas habitués à ça, mais des choses comme ça [quatre buts rapides], ça peut arriver dans un match de hockey», a indiqué le pilote du Drakkar, Marco Pietroniro, qui a refusé de blâmer ses joueurs pour ce revers.

Malgré un troisième match en moins de 48 heures, les troupiers de Pietroniro n'ont jamais abandonné, créant l'égalité en fin de deuxième. Ils ont ensuite raté quelques belles chances en troisième et, finalement, Marc Beckstead a tranché le débat en faisant dévier un tir avec

moins de sept minutes à jouer.

«À part le cafouillage en première, on a démontré du caractère dans ce match, a ajouté l'entraîneur-chef. Personne n'a paniqué, incluant notre jeune gardien, et on a su se relever de ça.»

En marquant deux fois sur trois tirs en début de partie, des buts de Maxime St-Cyr et de Simon Chevrier, le Drakkar a rapidement chassé Anthony Brodeur du match, remplacé par Nicolas Lachance. 

Ce changement a complètement transformé l'allure de la rencontre, alors que Joey Richard, Vaclav Karabacek, Jonathan Bourcier et Pascal Laberge ont tour à tour déjoué Pickard en l'espace de 6:43.

Les visiteurs ont resserré leur jeu devant le gardien recrue et ont totalement dominé le second engagement, ce qui leur a permis de créer l'égalité 4-4. Valentin Zykov, avec son premier filet de la saison, et Luca Ciampini, sur une brillante passe de Nicolas Meloche, ont été les marqueurs.

NOTES : Le Drakkar a marqué une fois en trois supériorités numériques, les Olympiques étant

1 en 5 à ce chapitre... Le tandem Brodeur-Lachance a fait face à 31 lancers, deux de plus que Pickard... Le Drakkar reprendra l'action à domicile vendredi en accueillant les Saguenéens de Chicoutimi.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer