Le Drakkar assoit son règne

L'entraîneur du Drakkar, Éric Veilleux... (Photo Steve Deschênes, archives Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur du Drakkar, Éric Veilleux

Photo Steve Deschênes, archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steeve Paradis

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Baie-Comeau) Le duel au sommet entre les deux meneurs au classement de la LHJMQ n'en fut finalement pas un. Le Drakkar de Baie-Comeau l'a aisément emporté 6-1, mardi soir, aux dépens de l'Armada de Blainville-Boisbriand. Les hommes d'Éric Veilleux se sont donc forgé une priorité de cinq points sur l'Armada en tête du classement de la LHJMQ. Blainville-Boisbriand, qui subissait un quatrième revers consécutif, a toutefois un match en main.

Le Drakkar a neutralisé la force de frappe de l'Armada, qui a bien pris 41 tirs en direction de Philippe Cadorette, mais seulement neuf de ces lancers ont été considérés comme des chances de marquer. Baie-Comeau a aussi tiré largement profit du fait que les visiteurs possédaient le pire désavantage numérique de la Ligue en marquant trois fois en six supériorités, en plus d'inscrire un but à quatre contre quatre.

«C'est définitivement Cado qui nous a tenus dans le match en première», a signalé l'entraîneur-chef du Drakkar. «Leur jeu de puissance a quand même été assez menaçant et il a fait les arrêts-clés. On n'a pas donné énormément de chances de marquer, surtout à cinq contre cinq, mais est-ce qu'on a joué un gros match? On va dire qu'on a joué un match correct.»

St-Cyr guide l'attaque

Le petit Maxime St-Cyr a guidé l'attaque des vainqueurs avec deux buts et deux passes. Jérémy Grégoire (1-3) et Denis Gorbunov (1-1) ont aussi fait leur part en attaque.

«St-Cyr, c'est dans la cuisine qu'il ramasse ses buts. Ça ne va pas à la grosseur», a louangé Veilleux. «Ce n'est pas toujours le fun d'aller se planter devant le filet, mais c'est là que c'est payant.»

Après s'être fait refuser un but dès la septième seconde du match, le Drakkar a pris les devants à 5 :16 alors qu'Étienne Marcoux a laissé passer le très faible tir de Grégoire entre ses jambières. Quelques instants plus tard, Cadorette a carrément réalisé un vol devant Samuel Hodhod, qui croyait bien avoir créé l'égalité.

Question de récompenser son gardien, St-Cyr a profité du premier avantage numérique du Drakkar pour doubler l'avance des siens à 8:53. St-Cyr est revenu à la charge en deuxième, encore en bondissant sur une rondelle libre devant le filet de Marcoux.

Félix Girard, Gorbunov et Bokondji Imama ont mis fin aux minces espoirs de l'Armada en touchant la cible en troisième. Nikita Jevpalovs a évité le blanchissage aux visiteurs en marquant durant une double supériorité numérique. Ce même Jevpalovs a raté un tir de pénalité quelques minutes plus tard.

***

NOTES

> Le défenseur Dominic Poulin a fait un retour au jeu pour le Drakkar. Le vétéran Frédéric Gamelin manquait toutefois à l'appel.

> Blainville-Boisbriand a concrétisé un seul de ses sept avantages numériques.

> Chassé après le cinquième but du Drakkar, Marcoux a cédé sa place à la recrue Tyler Whiffen, qui a ainsi connu son baptême du feu dans le circuit Courteau.

> Le Drakkar recevra le Phoenix de Sherbrooke jeudi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Le Drakkar canarde Shawinigan de 57 tirs

    Drakkar

    Le Drakkar canarde Shawinigan de 57 tirs

    Malgré toute leur bonne volonté, les Cataractes de Shawinigan n'ont rien pu faire contre le rouleau compresseur du Drakkar de Baie-Comeau. Les... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer