Le Drakkar de retour au sommet

L'entraîneur-chef du Drakkar, Éric Veilleux... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'entraîneur-chef du Drakkar, Éric Veilleux

Photothèque Le Soleil

Partager

Sur le même thème

Steeve Paradis, collaboration spéciale
Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar ne l'a pas eue facile à Sydney, vendredi, mais il est néanmoins parvenu à arracher un gain de 5-3 face aux Screaming Eagles du Cap-Breton. Cette 10e victoire consécutive à l'étranger, combinée à la défaite de l'Océanic, permet à Baie-Comeau de reprendre le premier rang de la division TELUS Est.

Même si 47 points séparaient les deux équipes au classement avant la rencontre, le style de jeu des locaux, qui attendaient à cinq à l'entrée de leur territoire, a causé bien des maux de tête aux hommes d'Éric Veilleux. «Ils faisaient seulement attendre sur leur ligne, ce n'était même pas une trappe, mais ça semble la nouvelle mode», a lancé l'entraîneur-chef, un peu découragé par le style éteignoir de l'adversaire.

«En échec avant, ils ne dépassaient jamais notre ligne bleue. Ce sera important de mieux gérer nos placements de rondelle. On aurait pu être meilleurs et on va s'arranger pour l'être demain [samedi].»

En prenant les devants 2-0 à 13:08 du premier vingt, le Drakkar croyait bien pouvoir récolter un gain facile. Jérémy Grégoire et Maxim Lamarche ont touché la cible, les deux assistés par Petr Straka et Raphaël Bussières.

Veilleux aime bien le boulot du jeune joueur de centre avec les deux vétérans. «Quand Jérémy est arrivé avec nous, je l'avais mis avec Straka, mais c'était peut-être un peu trop tôt, il fallait lui laisser le temps de faire sa niche. Là, il fait bien ça entre ces deux joueurs.»

Record égalé

Après ces deux buts, la chance a ensuite favorisé les Eagles, qui ont créé l'égalité avant le son de la sirène. Zachery Moody a d'abord fait dévier une rondelle au vol et, par la suite, la remise de Clark Bishop pour le devant du filet a ricoché sur le patin d'Alexis Vanier pour se retrouver derrière Philippe Cadorette.

Le Drakkar a repris l'avantage au début du deuxième engagement par l'entremise de Valentin Zykov, un jeu que le cerbère David Honzik aimerait sûrement revoir. Les Screaming Eagles ne se sont toutefois pas laissés abattre, faisant jeu égal avec l'adversaire et décrochant de bonnes chances pour le reste du duel.

Au terme d'une superbe manoeuvre individuelle, Alexandre Ranger pensait avoir procuré un léger coussin au Drakkar à mi-chemin en troisième, mais Billy Hartley a vite ramené les siens à un but. Carl Gélinas allait cependant compléter la marque dans un filet désert.

Cette 20e victoire sur la route a permis au Drakkar d'égaler son record d'équipe en une saison.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer