• Le Soleil > 
  • Sports > 
  • Drakkar 
  • > Baie-Comeau 5 - Acadie-Bathurst 5: Le Drakkar échappe un point contre le Titan 

Baie-Comeau 5 - Acadie-Bathurst 5: Le Drakkar échappe un point contre le Titan

Éric Veilleux... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Éric Veilleux

Stéphane Lessard

Partager

Sur le même thème

(Baie-Comeau) Le Drakkar a échappé samedi un point qu'il aurait dû mettre en banque, s'inclinant 5-4 en fusillade face au Titan d'Acadie-Bathurst, qui signe un second gain consécutif en de telles circonstances sur la route.

Avec 22 tirs de plus, le Drakkar aurait pourtant dû régler le sort de l'adversaire, mais l'opportunisme et la rage de vaincre n'étaient pas au rendez-vous. En avance par deux buts en troisième période, le Drakkar a laissé Adam Stevens et Christophe Lalancette créer l'égalité en l'espace de 39 secondes.

L'artisan de la victoire du Titan est toutefois Jacob Brennan, venu en relève à Mason McDonald à 10:07 du deuxième vingt. Il a stoppé les 29 rondelles qu'il a reçues, en plus de stopper les trois tentatives du Drakkar en fusillade.

«C'est certain quand tu regardes les stats, tu te dis que ça ne devrait pas finir avec un résultat comme ça», a lancé l'entraîneur-chef Éric Veilleux. «On n'a pas joué avec la même émotion que la veille, on a manqué un peu de grit devant le filet et on a raté plusieurs buts vides. Quand t'as un but vide, il faut la mettre dedans.»

Match de patience

Donnant crédit au Titan, «qui a joué un match de patience», et au gardien Brennan, il a rappelé que «n'importe qui peut battre n'importe qui à ce stade de la saison». Le pilote était toutefois loin d'être satisfait de la volonté de vaincre démontrée par ses troupiers.

«On aurait pu les écraser bien avant, mais la vie semblait belle sur notre banc», a ajouté Veilleux, déplorant le manque de caractère du Drakkar. «Je vais justement aller régler ça» après le point de presse.

Le Drakkar a frappé trois fois au premier vingt, des buts de Petr Straka, de Maxim Lamarche et de Raphaël Bussières. Zach O'Brien a assuré la réplique du Titan dans cette période interminable, ponctuée de 38 arrêts de jeu.

Michaël Beaudry a réduit l'écart à un but au début du deuxième engagement, mais Straka allait concrétiser une autre supériorité pour le Drakkar avec son second de l'après-midi. Ce but a chassé du match la recrue McDonald et, contre toute attente, fait tourner le vent.

---

NOTES: Ayant probablement des comptes à régler, Alec Jon Banville a jeté les gants avec son ex-coéquipier Vytal Côté dès sa première présence sur la glace. Un bon combat partagé... Alexandre Chênevert n'était pas en uniforme alors qu'Alexis Vanier et Bokondji Imama ont fait un retour dans l'alignement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer