Le Drakkar à la recherche d'un partenaire

«Si jamais on bouge, ce sera pour améliorer... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

«Si jamais on bouge, ce sera pour améliorer l'équipe à court et moyen terme», a déclaré jeudi le directeur général des Nord-Côtiers, Steve Ahern.

Photothèque Le Soleil

Partager

(Baie-Comeau) Dans le grand bal des échanges de la LHJMQ, qui s'ouvre samedi midi, le Drakkar de Baie-Comeau sera de ceux qui se chercheront un partenaire plutôt que d'attendre qu'on les invite à danser.

«Si jamais on bouge, ce sera pour améliorer l'équipe à court et moyen terme», a déclaré jeudi le directeur général des Nord-Côtiers, Steve Ahern. «On se considère en bonne posture, car on a un bon noyau de joueurs, d'excellents jeunes et un personnel d'entraîneurs qui travaille d'arrache-pied. On va étudier le marché et essayer de voir quels joueurs peuvent nous aider, mais pas à n'importe quel prix.»

Toutefois, les propositions actuellement reçues par Ahern concernent plus ses joueurs établis. «On doit dire que nos gars sont très en demande. Ça veut probablement dire qu'on a une bonne équipe, mais on veut bâtir avec nos joueurs. On les aime et on veut les garder.»

Dans ces circonstances, si le Drakkar veut s'améliorer significativement, il devra probablement transiger un de ses trois choix de première ronde au prochain repêchage. «Oui, on a une banque de choix intéressante, mais ça dépend de la qualité du joueur disponible avant de donner un premier choix. On a un plan pour le futur et on veut le garder.»

En toute logique, il y a au moins un joueur de 20 ans qui va changer d'adresse puisque le Drakkar en a quatre. Celui qui a écopé depuis que Carl Gélinas est revenu dans l'alignement est Steve Lebel, mais selon Ahern, ce n'est pas automatiquement lui qui va partir.

«On aimerait beaucoup garder nos quatre 20 ans, mais il faudra avoir pris une décision d'ici le 8 janvier, a déclaré le directeur général. D'ici là, bien des choses peuvent se produire, comme des blessures. Carl nous a rendus de fiers services l'an dernier et ç'aurait été un manque de respect de ne pas le réinsérer dans l'alignement quand il est revenu. Dans tout ça, Steve a été hyper-respectueux, il a continué à travailler fort. Il a toujours la pédale au tapis et je suis convaincu que ça va être la même chose demain [ce soir], quand il jouera.»

En raison de l'absence de Petr Straka, rentré en Europe pour Noël, tout comme le Russe Valentin Zykov, Lebel peut faire un retour au jeu ce soir à Chicoutimi, alors qu'Éric Veilleux dirigera son 500e match dans la LHJMQ. Straka et Zykov devraient être de l'alignement lorsque le Drakkar reprendra le collier le 28 décembre au Colisée Pepsi.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer