Le Drakkar coulé malgré 42 tirs

Partager

Sur le même thème

Steeve Paradis, collaboration spéciale
Le Soleil

(Baie-Comeau) Le Drakkar de Baie-Comeau est venu bien près de réaliser toute une remontée hier à St. John, mais il s'est finalement incliné 5-4 devant les Sea Dogs, subissant ainsi un troisième revers en quatre rencontres dans les Maritimes. Les visiteurs ont pourtant largement dominé 42-24 au chapitre des lancers.

Le Drakkar tirait de l'arrière 4-0 après 40 minutes de jeu et rien ne laissait supposer qu'il rebondirait en troisième, mais il a répliqué avec quatre filets, dont les deux premiers en carrière de Miguel Caron, suivi d'Alexandre Ranger et de Raphaël Bussières. Toutefois, le but de Jakub Izacky, inscrit après le premier de Caron, allait finalement s'avérer le but de la victoire.

Les unités spéciales des Nord-Côtiers ont connu de sérieux ennuis dans ce voyage et la rencontre d'hier n'a pas fait exception. Meilleure unité du circuit en désavantage numérique il y a à peine une semaine, les hommes d'Éric Veilleux ont cédé huit fois en 14 infériorités dans les provinces atlantiques.

Bénéficiant de trois supériorités numériques en début de match, le Drakkar a pris d'assaut la zone des Sea Dogs, mais il n'est pas parvenu à toucher la cible, grâce notamment au brio de Sébastien Auger devant la cage des siens. De leur côté, les locaux n'ont pas manqué leur chance à leur premier déploiement d'attaque massive, Pierre Durepos enfilant son premier but de la campagne.

«C'est facile de trouver des bibittes, de dire que le jeu de puissance est là pour marquer des buts et que les gardiens sont là pour arrêter des rondelles, mais je pense qu'on a le mérite de ne jamais avoir abandonné dans ce match», a déclaré l'entraîneur-chef du Drakkar. «On avait aussi quatre ou cinq gars affaiblis par un virus, même si ça ne doit pas servir d'excuse. [Petr] Straka était loin d'être à 100 %, mais il faut respecter son désir de jouer.»

Lemieux chassé

Le second engagement n'a pas arrangé les choses pour le Drakkar, les Sea Dogs ajoutant trois autres filets sans réplique, ceux de Jurij Repe, Ryan Tesink et Oliver Cooper. Le but de Tesink a chassé Simon Lemieux du match, remplacé par Philippe Cadorette. C'était la troisième fois du périple que Veilleux changeait de gardien en cours de match.

«Ça fait une bonne différence dans un match quand ton gardien fait les arrêts et quand tu lances 42 fois sur la route, t'es supposé gagner, mais il n'est pas question ici de blâmer nos jeunes gardiens, a ajouté le pilote du Drakkar. La saison est longue et des passages à vide, ça arrive. Ça fait partie du bagage d'expérience.»

NOTES : Les Sea Dogs ont marqué deux fois en quatre supériorités numériques, le Drakkar a été 2 en 6... Même s'il n'y a eu aucun combat, les mêlées viriles après le coup de sifflet ont été fort nombreuses... Le Drakkar reprendra l'action vendredi en recevant l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer