Halifax trop fort pour le Drakkar

Partager

Sur le même thème

Steeve Paradis, collaboration spéciale
Le Soleil

(Baie-Comeau) Les Mooseheads de Halifax ont démontré à leurs visiteurs d'hier, le Drakkar de Baie-Comeau, pourquoi ils sont considérés comme la meilleure équipe au pays. Les locaux l'ont aisément emporté par la marque de 6-2, signant ainsi un 20e gain en 23 sorties cette saison.

Baie-Comeau a bien marqué le premier et le dernier but de la rencontre, mais les Mooseheads ont frappé deux fois à chacun des engagements, chassant même Philippe Cadorette après le sixième but. Les trois derniers filets des vainqueurs ont été inscrits en avantage numérique.

«Honnêtement, leurs meilleurs joueurs ont été meilleurs que les nôtres, c'est aussi simple que ça et c'est comme ça que le résultat s'explique», a déclaré l'entraîneur-chef Éric Veilleux. «J'ai vu du bon travail de certains de nos joueurs, mais pas de tout le monde. Et quand tu affrontes le meilleur club au Canada, ça te rattrape tôt ou tard.»

«On a eu nos chances de marquer, mais on n'a pas bien travaillé pour les concrétiser», a poursuivi Veilleux. «Dans les 10 dernières minutes du match, on a bien vu ce que rapportait l'effort, car on a travaillé, on avait de la drive et ça nous a permis de passer la majeure partie du temps dans leur zone.»

Le Drakkar avait pourtant pris les devants dès la 24e seconde de jeu lorsque le tir d'un angle restreint de Raphaël Bussières, le joueur de la dernière semaine au Canada, a ricoché sur le patin du gardien Zachary Fucale. Les Mooseheads ont cependant répliqué avec deux buts avant le son de la sirène, ceux de Randy Gazzola, qui a aussi touché un patin, et d'Andrew Ryan.

Halifax a ajouté deux autres filets au second engagement. Max Lindsay a d'abord enfilé son premier en carrière après que Cadorette lui eut fait cadeau de la rondelle. Et lors de la première supériorité numérique du match, le boulet de Martin Frk a permis aux siens de prendre une confortable avance de trois buts. En troisième, Stefan Fournier a ajouté deux autres filets, Gabryel Paquin-Boudreau complétant le pointage pour le Drakkar.

Ce revers prive le Drakkar de la possibilité de rééditer deux marques d'équipe qu'il avait récemment égalées, soit les plus longues séquences de matchs sans revers en temps régulier au total et à l'étranger, qui demeurent respectivement à 15 et à 7.

NOTES : En relève de Cadorette, Simon Lemieux a stoppé les trois tirs qu'il a reçus... Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin ont amassé chacun trois passes... Le Drakkar affronte le Rocket de l'Île-du-Prince-Édouard, demain.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer