Ariane Fortin: l'équilibre en or

À ses premiers Jeux olympiques, la boxeuse Ariane... (La Presse, Martin Tremblay)

Agrandir

À ses premiers Jeux olympiques, la boxeuse Ariane Fortin vise la médaille d'or.

La Presse, Martin Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Pleins feux

Sports

Pleins feux

Rencontres avec des acteurs de la scène sportive. »

(Québec) Après des années de préparation, de rêves et de sacrifices, le grand rendez-vous est enfin là pour plusieurs athlètes du territoire desservi par Le Soleil. Depuis vendredi, la flamme olympique brille sur Rio de Janeiro. Nous vous proposons de découvrir une de ces athlètes aujourd'hui : la boxeuse Ariane Fortin.

«Hiiii! Ça s'en vient!» Voilà ce que tout le monde dit à Ariane Fortin depuis quelques semaines. Mais après sept ans d'attente, il était temps pour la boxeuse de Saint-Nicolas.

Pour ses premiers Jeux olympiques, et ses derniers, Fortin embrasse l'aventure de Rio à pleins bras. Sans perdre de vue son objectif de médaille d'or.

«Garder l'équilibre, ça va être ça, mon défi», a-t-elle confié, au détour d'un lundi de juillet où elle accueillait une nouvelle partenaire d'entraînement à son quartier général de Montréal. L'Américaine Franchon Crews a été médaillée de bronze aux récents Championnats du monde chez les 81 kg, une division non olympique.

«Elle est vraiment énorme. C'est pour ça qu'on l'a choisie», laisse tomber Fortin, qui concourt chez les moins de 75 kg.

Pour en revenir à Rio, elle sait que «l'excitation du début va être difficile à gérer. Mais je ne m'empêcherai pas de vivre ça non plus, c'est une belle énergie», affirme celle qui a pris l'avion le 2 août. Le tirage se tient le 6, son premier combat a lieu le 14.

Ariane Fortin à l'entraînement en juillet... (La Presse, Édouard Plante-Fréchette) - image 2.0

Agrandir

Ariane Fortin à l'entraînement en juillet

La Presse, Édouard Plante-Fréchette

Elle en a discuté avec deux anciens athlètes olympiques. La femme de son préparateur physique est une Polonaise ex-sprinteuse qui a fini cinquième au relais 4 X 400 m d'Athènes, en 2004, Monika Bejnar. Jean-François Bergeron est un poids lourd de Saint-Jérôme qui a boxé à Atlanta, en 1996.

«Elle me dit de traiter ça comme n'importe quelle compétition. Elle était arrivée quelques jours avant, était restée dans sa bulle et avait réalisé juste en revoyant sa course sur vidéo à quel point il y a avait du monde dans le stade.»

«JF s'est fait knocker à la première minute de son premier combat. Il se dit aujourd'hui qu'avoir su, il se serait mis moins de pression, aurait profité plus des Jeux et, en fin de compte, aurait sans doute mieux boxé.»

Fortin tente de rallier ces deux visions, n'y voyant pas de contradiction. Encore une fois, l'équilibre. Sans jamais oublier la douloureuse déception de rater Londres, il y a quatre ans.

«Beaucoup de gens savent par quoi je suis passée pour arriver là. J'y ai mis plusieurs larmes et plusieurs gouttes de sueur. Le fait d'y être, c'est déjà bien. C'est tellement dur juste de se qualifier! Mais après, moi, j'ai mes objectifs de performance très clairs», tranche-t-elle.

Stratégie à trois

Pour y arriver, la native de la Rive-Sud de Québec fait appel à deux entraîneurs : Mike Moffa et Danielle Bouchard. Les deux seront à Rio, la stratégie s'élaborera à trois. Mais seule Bouchard, de l'équipe nationale, se tiendra dans le coin de Fortin.

Le duo lui a servi en amuse-gueules des partenaires d'entraînement pas piqués des vers. À commencer par Angelo Adamson, du club Empire de Québec, et le champion canadien junior Armand Miclescu, tous deux pour répliquer le style grande droitière européenne.

Aussi David Théroux, la jeune sensation de Sorel. Puis la costaude Crews. Avec un plateau réduit à 12 concurrentes par catégorie de poids aux JO, il devient primordial de préparer un plan de match pour chaque rivale potentielle.

Pour en arriver à Claressa Shields. L'Américaine est championne olympique de 2012, double détentrice du titre mondial de la catégorie et championne panaméricaine. Fortin ne l'a jamais battue.

«Je me suis beaucoup entraînée pour boxer contre elle dans la dernière année, pour les Jeux panams et les qualifications olympiques, et je suis contente de mon dernier combat contre elle, même si j'ai perdu. Pas qu'on l'ait solutionnée, mais je sais comment il faut que je boxe contre elle. C'est clair dans ma tête.»

Elle enchaîne : «Oui, j'ai mis du temps pour elle, mais je ne dois pas sous-estimer les autres. Des pas bonnes, aux Jeux, il n'y en a pas. Et elles ont toutes des styles différents. Ce serait vraiment une erreur de se concentrer juste sur Claressa, mais elle va avoir son tour comme les autres», promet Fortin. L'équilibre, encore et toujours.

12 questions à Ariane Fortin

1. Quand tu penses aux Jeux olympiques, quel souvenir te vient en tête?

Je ne me souviens plus quels Jeux, mais il y avait un Indien, au saut en longueur, qui n'avait pas été capable d'inscrire de résultat au tableau. Il avait trois beaux X! Ça m'avait quasiment fait de la peine. C'est le résultat de tellement d'effort d'être là-bas et ne pas être capable de performer à la hauteur de ce que tu es capable de faire, j'avais trouvé ça vraiment triste.

2. Un athlète olympique actif d'une autre discipline qui t'impressionne?

Facile de dire Andre De Grasse, en athlétisme, il y en a plein! Kimberley (Hyacinthe) fait bien en sprint. En général, j'ai toujours suivi l'athlétisme, c'est quelque chose qui me fascine. J'ai toujours aimé regarder les compétitions en général. Je regardais beaucoup de patin artistique. Tennis, aussi. Raonic, il «torche»!

3. Plus jeune, as-tu rêvé de pratiquer un autre sport que le tien?

J'ai fait plusieurs autres sports avant, mais récréatif : soccer, volleyball, natation. De façon compétitive, je rêverais de jouer au tennis. Je suis pourrie parce que je n'ai jamais appris à jouer, mais j'adore regarder le tennis.

4. Quel est ton héros olympique?

J'ai beaucoup regardé Serena Williams. Le fait de la voir vulnérable à Roland-Garros, réaliser que même si elle est aussi forte, elle a le droit d'être vulnérable. J'ai appris qu'on peut être Superwoman et avoir ses mauvaises journées. [Williams est championne olympique en titre simple et double.]

5. On te donne le choix : la fortune ou la gloire olympique?

Avec de l'argent, tu peux tellement avoir de projets... Ce n'est pas une bonne question!

6. Séries télévisées ou films, et lesquels?

Friends, c'est mon classique.

7. Une lecture qui t'accompagne?

En quête d'excellence : gagner dans le sport et dans la vie grâce à l'entraînement mental de Terry Orlick. Mais je ne suis pas capable de lire ça avant de me coucher parce que ça me crinque trop! Alors je le lis par petits bouts.

8. Tu écoutes quelle musique présentement?

Robin Schulz. C'est un peu techno. Je n'ai jamais vraiment tripé sur ce style-là, mais j'aime bien ça ces temps-ci.

9. Une personne qui t'impressionne, t'inspire?

Serena Williams. Mais je n'aime pas être groupie. J'aime prendre des traits de chacun. Quand j'ai commencé à m'entraîner sérieusement, à Montréal, je m'entraînais avec Lucian Bute, Adrian Diaconu et Jo Jo Dan, et ces gars-là m'ont montré l'éthique de travail. Sans les vénérer, je garderai toujours beaucoup de respect pour eux. Ils ont orienté tout le reste de ma carrière.

10. Destination vacances favorite?

Costa Rica. J'y retourne en novembre, ce sera la deuxième fois. Ma récompense olympique!

11. Tu n'es plus athlète, tu fais quoi dans la vie?

Des voyages. Plein de voyages!

12. Une gâterie que tu te permets n'importe quand?

Des sushis. Des bons sushis, je suis rendue difficile.  

Carte de visite

  • Nom: Ariane Fortin
  • Sport: boxe, moins de 75 kg
  • Âge: 31 ans
  • Meilleurs résultats: 1re aux Championnats du monde de 2006 et de 2008 (70 kg), 2e aux Jeux du Commonwealth de 2014, 3e aux Jeux panaméricains de 2015 (75 kg)
  • Dates de compétition: 14 août: contre la Kazakhe Dariga Shakimova (23e); 17, 19 et 21 août: quarts, demis et finale

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer