Antoine Valois-Fortier: plus qu'une étoile filante

Il n'est pas impossible que les deuxièmes Jeux... (La Presse, Martin Tremblay)

Agrandir

Il n'est pas impossible que les deuxièmes Jeux olympiques d'Antoine Valois-Fortier soient plus difficiles que les premiers, et il le sait.

La Presse, Martin Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Pleins feux

Sports

Pleins feux

Rencontres avec des acteurs de la scène sportive. »

(Québec) Après des années de préparation, de rêves et de sacrifices, le grand rendez-vous approche pour plusieurs athlètes du territoire desservi par Le Soleil. Le 5 août, la flamme olympique brillera sur Rio de Janeiro. À l'approche des XXXIes Jeux d'été, nous vous proposons de découvrir ces athlètes. Aujourd'hui: le judoka Antoine Valois-Fortier.

Antoine Valois-Fortier sera un joueur marqué sur le tatami du Carioca Arena 2 de Rio. Ses rivaux attendront de pied ferme le médaillé de bronze des Jeux olympiques de 2012. Spectateurs et journalistes aussi.

Le judoka a remporté une médaille de bronze... (Archives La Presse, Bernard Brault) - image 2.0

Agrandir

Le judoka a remporté une médaille de bronze aux Jeux de Londres, en 2012.

Archives La Presse, Bernard Brault

Le Beauportois s'avère pleinement conscient de cette nouvelle attention. Et vit bien avec. «C'est sûr que la médaille olympique à Londres a changé ma vie», atteste celui qui n'avait même pas franchi le deuxième tour en Championnats du monde l'année précédente (2011).

Pas question cette fois d'un parcours Cendrillon. Après sa consécration olympique de 2012, où il était le plus jeune du top quatre, Valois-Fortier s'est établi comme l'un des favoris de sa catégorie en terminant deuxième des Mondiaux de 2014 et au troisième échelon en 2015.

«Tout cela me donne une notoriété que je n'avais pas avant, c'est évident. En allant aux Jeux de Rio, j'ai une pression que je n'avais pas avant. J'ai plus d'attention de tout le monde, ç'a beaucoup changé.

«Mais c'est à moi de me rappeler pourquoi je fais du judo», poursuit-il, laissant comprendre que sa soudaine célébrité l'a beaucoup fait réfléchir depuis quatre ans. «Je fais du judo pour moi et je dois me concentrer là-dessus: sur ce que je contrôle, sur le processus jusqu'à Rio, et ne pas penser à tout ce qui entoure ça.

«À moi de gérer cette nouvelle pression qui s'impose. Aux derniers Championnats du monde, ç'a quand même bien été sur ce plan», estime-t-il, rappelant la médaille de bronze rapportée du Kazakhstan en août dernier. Le Québécois sera d'ailleurs semé troisième favori du tournoi olympique.

N'empêche que pour toutes ces raisons, pas impossible que les deuxièmes Jeux olympiques soient plus difficiles que les premiers. Valois-Fortier le sait.

Il en tient pour exemple son entraîneur et mentor, un certain Nicolas Gill. Lui aussi révélé au public par une médaille de bronze à sa première expérience olympique, en 1992, Gill a mis huit ans avant de remonter sur le podium de la grand-messe sportive.

Entraîneur et conseiller

Entre le bronze de Barcelone, en 1992, et l'argent de Sydney, en 2000, Gill avait dû se contenter d'une septième position en 1996, à Atlanta. Ses deuxième Jeux olympiques.

«Nicolas est passé par là, c'est donc quelqu'un à qui je fais très confiance. Ses conseils ont doublement plus de sens parce qu'il a suivi le même trajet. J'en parle beaucoup avec lui, j'écoute ses conseils. Il joue un rôle très important à ce niveau-là», confie celui qui a deux ans de plus que le Gill de 1996, 26 ans contre 24.

Il est confiant en ses moyens et a prouvé être plus qu'une étoile filante. Par-dessus tout, sa santé est à point. «Une de mes priorités était d'arriver le jour J avec un bon état d'esprit, mais surtout pas blessé», insiste-t-il, satisfait du résultat à quelques semaines du tournoi olympique des hommes de moins de 81 kg (178 lb), le 9 août.

Ce qui ne l'a pas empêché de mettre toute la gomme à l'entraînement jusqu'à son départ pour le Brésil, le 29 juillet. Avec Gill, dans leur quartier général de Montréal, Valois-Fortier s'est farci deux séances quotidiennes à très haute intensité à raison de cinq ou six jours par semaine.

Tout pour être le plus affûté possible au moment crucial. Jusqu'à six combats attendent le poids mi-moyen dans la même journée.

Il ne changera pour ainsi dire presque rien dans sa préparation physique et psychologique par rapport aux Championnats du monde des deux dernières années. La période de l'année est la même, en août, et la formule a fait ses preuves.

«Je veux aller là avec l'envie de gagner, avoir du plaisir et savourer le moment», résume-t-il. Le judoka avait justement permis à tout le Québec de savourer les JO en 2012 quand, tout juste sacré médaillé olympique, en pleurs, il était allé étreindre son père descendu dans la première rangée des tribunes. Moment olympien.

Ses parents, ses soeurs et sa blonde seront à Rio de Janeiro.

Douze questions à... Antoine Valois-Fortier

1. Quand tu penses aux Jeux olympiques, quel souvenir te vient en tête?

J'ai regardé Nicolas Gill gagner sa médaille d'argent, en 2000. Et je me souviens de l'avoir rencontré quelques mois après, il était venu à mon club de judo [à Beauport]. Ça reste un moment très marquant pour moi. [Gill est aujourd'hui son entraîneur.]

2. Un athlète olympique actif d'une autre discipline qui t'impressionne?

Usain Bolt, probablement le meilleur athlète olympique d'été actif. Sa capacité de concentration en quelques secondes est extrêmement impressionnante.

3. Plus jeune, as-tu rêvé de pratiquer un autre sport que le tien?

J'ai commencé le judo à quatre ou cinq ans. J'ai joué longtemps au basketball, mais ça s'est terminé au milieu du secondaire. J'ai pris la décision que je voulais faire du judo.

4. Quel est ton héros olympique?

Le gars qui a battu Nicolas en finale en 2000, le Japonais Kosei Inoue. [Trois fois champion du monde et aujourd'hui entraîneur-chef de l'équipe japonaise.]

5. On te donne le choix: la fortune ou la gloire olympique?

Je préfèrerais être champion olympique plutôt qu'être millionnaire.

6. Séries télévisées ou films, et lesquels?

En ce moment, je regarde Suits.

7. Une lecture qui t'accompagne?

Beaucoup de magazines, des lectures pas très poussées. Tout ce qui me tombe sous la main. Des magazines sur la technologie, sur la mode, sur le judo, sur le sport, sur n'importe quoi.

8. Tu écoutes quelle musique, présentement?

Un peu de tout. Ce qui est populaire, ce qui joue à la radio.

9. Une personne qui t'impressionne, t'inspire?

Mon père [Stéphane Fortier] m'a toujours inspiré. C'est quelqu'un qui s'est lancé en affaires, qui a démarré sa compagnie [Cuisines Stef et Max, manufacturier d'armoires de cuisine et de salle de bain], qui a fait de grandes choses avec peu de soutien. 

10. Destinations vacances favorites?

Italie et Hawaï.

11. Tu n'es plus athlète, tu fais quoi dans la vie?

Aucune idée. Très bonne question!

12. Une gâterie que tu te permets n'importe quand?

La crème glacée, le chocolat... J'ai la dent sucrée. Tous les desserts inimaginables.

Fiche

  • Nom: Antoine Valois-Fortier
  • Sport: judo, moins de 81 kg
  • Âge: 26 ans
  • Meilleurs résultats: 2e aux Championnats du monde de 2014, 3e aux Jeux olympiques de 2012
  • Date de compétition: 9 août

Partager

À lire aussi

  • Rio prête pour la fête olympique

    Les Jeux de Rio

    Rio prête pour la fête olympique

    Première ville sud-américaine hôte des jeux Olympiques, Rio veut offrir «la plus grande fête jamais organisée» au Brésil, pays du carnaval et de la... »

  • Les larmes de Valois-Fortier

    Les Jeux de Rio

    Les larmes de Valois-Fortier

    Quatre ans d'efforts, de sacrifices, d'acharnement. Antoine Valois-Fortier avait envie de lancer «pour rien» à la suite de sa défaite contre le... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer