Katerine Savard: nager entre espoir et déception

C'est en s'élançant du plot de départ du... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

C'est en s'élançant du plot de départ du 200 m libre que la spécialiste du papillon Katerine Savard vivra de nouveau son rêve olympique.

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Pleins feux

Sports

Pleins feux

Rencontres avec des acteurs de la scène sportive. »

(Québec) Après des années de préparation, de rêves et de sacrifices, le grand rendez-vous approche pour plusieurs athlètes du territoire desservi par Le Soleil. Le 5 août, la flamme olympique brillera sur Rio de Janeiro. À l'approche des XXXIes Jeux d'été, nous vous proposons de découvrir ces athlètes.

Plus jeune membre de l'équipe canadienne de natation à Londres, en 2012, elle pourrait fort bien être la plus émotive du groupe aux Jeux de Rio de Janeiro!

À 23 ans, Katerine Savard se pointe au Brésil après avoir nagé entre l'espoir et la déception. Écartée de son épreuve favorite, l'athlète de Pont-Rouge s'élancera malgré tout du plot de départ au stade aquatique du «Parque Olimpico» de Barra.

Après avoir échoué dans sa course de sélection du 100 m papillon aux essais nationaux, elle a rebondi deux jours plus tard pour se qualifier au relais 4 X 200 m libre. Elle obtenait ainsi son visa olympique, ne sachant alors pas qu'elle aurait aussi le droit de participer à l'épreuve individuelle du 200 m libre.

«Ç'a été une belle surprise d'apprendre que je ferais aussi le 200 m libre. Ça comble un peu la déception, même si je ne sais pas si on peut complètement le faire», confiait-elle tout juste avant de mettre le cap pour Toronto, où l'équipe y tenait un camp de préparation avant le départ pour le Brésil.

La veille de notre entretien, Savard avait vu l'émission Je vais à Rio à ICI Radio-Canada, où on la suivait dans sa tentative de représenter le pays au 100 m papillon. Même si la conclusion était connue, l'émotion a pris le dessus.

«J'ai pleuré en la regardant, ça reste un mauvais souvenir. Je travaillais sur le 100 m papillon depuis le début de ma carrière, tous mes rêves étaient en lien avec ça. D'un autre côté, je suis contente d'avoir eu la possibilité de me classer dans une autre épreuve, ce n'est pas donné à tout le monde.»

Depuis le 7 avril, elle a remisé sa spécialité au vestiaire pour se concentrer sur le style libre. À la piscine brésilienne, elle ne sait pas trop à quoi s'attendre, ni à la course individuelle, ni à celle par équipe. «Je n'ai pas refait de papillon depuis, on a pris la décision de me concentrer uniquement sur le crawl. Il s'agit d'un programme d'entraînement complètement différent que le papillon, où le 100 m est un sprint. Un 200 m libre, ce n'est pas la même dépense énergétique. Je faisais déjà de bons temps sans préparation particulière, j'espère que le travail des trois derniers mois va paraître.»

Une parenthèse

Si l'on cumule les temps des quatre membres du relais, le Canada occuperait la quatrième position mondiale au 4 X 200 m libre.

«C'est difficile à prévoir, car on doit être rapides en même temps. J'aimerais être celle qui peut faire la différence. Je veux m'améliorer pour amener la coche de plus qui nous rapprocherait du podium. J'aimerais surprendre, montrer que je me suis améliorée», dit-elle, confiante malgré son manque d'expérience dans cette course.

À Rio, elle devra aussi contrôler ses émotions en regardant le 100 m papillon d'un oeil de spectatrice. Elle s'y est déjà préparée. «Mon coach m'a dit qu'il y aurait d'autres moments difficiles. Je n'ai pas le choix de m'adapter aux récentes épreuves que la vie m'a imposées.

«Je ne le cacherai pas, ç'a été difficile. Parfois, c'est encore émotif. Mais j'aime me dire que rien n'arrive pour rien. Ce n'était pas prévu ainsi, mais la vie est faite de rebondissements. Je prends cela comme une parenthèse sur mon parcours d'athlète.»

Pour l'heure, elle met les pieds dans le village olympique dans le but d'apprécier ses Jeux. «J'avais été déçue en 2012, mais j'aurais dû seulement l'être de ma performance et apprécier le reste, ce que je n'ai pas fait», ajoute celle qui avait pris le 16e rang au 100 m papillon et le 19e au 200 m papillon.

À son retour de Rio, elle reprendra le style papillon, notamment en prévision des Mondiaux en bassin court, qui auront lieu au Canada en décembre. Ça lui permettra de s'envoler vers un nouvel objectif!

Cinq questions à... Katerine Savard

1. Plus jeune, as-tu rêvé de pratiquer un autre sport que le tien?

Le karaté, je ne sais même pas si j'étais bonne. J'ai fait aussi une session de gymnastique.

2. Qui est ton héros olympique?

Ce n'est pas mon idole, mais l'ancienne nageuse américaine Dara Torres m'a marquée en étant médaillée olympique à 40 ans. Je n'aurais pas imaginé ma mère gagner une médaille olympique à 40 ans avec un enfant...

3. Quels sont tes goûts culturels (littérature, cinéma, musique)?

Je lis vraiment beaucoup. Le dernier : Room - Le monde de Jack. Et récemment, j'ai lu un livre sur la guerre en Lituanie. Quand je dis que c'est varié! J'adore les films de filles, mais aussi ceux d'action et les histoires tristes. La seule musique que j'écoute, c'est quand je suis dans l'auto, celle qui joue à la radio.

4. Une personne qui t'impressionne, t'inspire?

Tous les parents qui se lèvent à 5h du matin pour permettre à leur enfant de pratiquer une activité, comme mes parents l'ont fait pour moi.

5. Tu n'es pas athlète, tu fais quoi dans la vie?

Je le sais déjà! J'étudie en enseignement primaire, alors je vais être enseignante.

Au programme

Nom: Katerine Savard

Sport: natation

Âge: 23 ans

Meilleur résultat: Or au 100 m papillon aux Jeux du Commonwealth, en 2014

Dates de compétition:

  • Lundi 8 août: qualifications et demi-finales du 200 m libre
  • Mardi 9 août: finale du 200 m libre 
  • Jeudi 11 août: relais 4 X 200 m libre

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer