Retour triomphal des athlètes canadiens

La nageuse Penny Oleksiak, quatre fois médaillée à... (La Presse canadienne, Aaron Vincent Elkaim)

Agrandir

La nageuse Penny Oleksiak, quatre fois médaillée à Rio, était le centre d'attraction de la délégation d'athlètes rentrés au pays, mardi.

La Presse canadienne, Aaron Vincent Elkaim

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

La Presse Canadienne
Montréal

Plusieurs membres de l'équipe olympique canadienne - y compris la multi-médaillée Penny Oleksiak - ont reçu un accueil triomphal à leur retour au pays.

Oleksiak et un fort contingent d'athlètes sont arrivés à l'aube à l'aéroport international Pearson à bord de deux avions d'Air Canada. Un autre groupe d'athlètes est attendu mercredi matin.

Lorsque les avions se sont posés sur le tarmac, les pompiers de l'aéroport ont salué les athlètes en actionnant leurs lances à eau pour former une arche géante.

Amis, membres de la famille et partisans se sont mêlés aux représentants des médias, en attendant que les athlètes passent les douanes et récupèrent leurs bagages.

La jeune nageuse Oleksiak, âgée de 16 ans, qui a remporté quatre médailles à Rio - dont la première d'or du Canada -, s'est révélé le centre d'attraction.

«Je ne m'attendais pas à tout ça», a déclaré Oleksiak, la porte-drapeau du Canada lors de la cérémonie de clôture. «Je veux juste vous dire merci à tout le monde.»

Les résidents du quartier de l'extrémité est de Toronto, où réside Oleksiak, préparent une fête pour son retour, prévue dimanche.

Après une escale à Toronto, d'autres athlètes ont poursuivi leur route vers leur ville de résidence. La double médaillée de bronze Meaghan Benfeito et sa complice Roseline Filion ainsi que le cycliste Hugo Barrette et la kayakiste Émilie Fournel figuraient parmi ceux qui sont arrivés à l'aéroport Montréal--Trudeau peu après 9h, mardi matin.

Nouveau cycle pour Benfeito

Tout sourire avec ses deux médailles au cou, Benfeito était encore animée d'un sentiment d'accomplissement.

«C'est un rêve devenu réalité. «J'ai toujours voulu le réaliser, mais je ne savais pas si ce serait possible. Je ne peux donc être plus contente de revenir avec ces deux médailles, dont une individuelle. C'est très satisfaisant de savoir que tous les sacrifices et efforts investis au fil des ans ont rapporté au bon moment», a-t-elle confié.

La plongeuse de 27 ans a confirmé qu'elle entend poursuivre sa carrière pour un autre cycle olympique jusqu'aux Jeux de 2020 à Tokyo, mais, dans l'immédiat, elle va s'accorder plusieurs semaines de vacances «le plus loin possible de la piscine».

Barrette, initialement très déçu d'avoir raté la demi-finale au keirin, a eu le temps de remettre sa performance à Rio en perspective et d'apprécier son parcours, lui qui a été victime d'un terrible accident à l'entraînement en octobre dernier qui aurait pu mettre fin à sa carrière.

«Je n'ai pas réussi la performance à laquelle que je m'attendais, a-t-il reconnu. Après un peu de repos, je réalise toutefois que je peux être fier de ce que j'ai accompli. Le secret d'une bonne carrière, c'est d'être capable de mettre les déceptions derrière soi et d'apprendre de chaque expérience. C'est ce que j'ai l'intention de faire.

«Je tiens également à souligner le soutien dont j'ai bénéficié depuis le début. Je remercie tous ceux qui ont été derrière moi. Ça me fait chaud au coeur.»

Le Madelinot entend lui aussi s'accorder des vacances au cours des prochaines semaines.

La médaillée de bronze en rugby à sept,... (La Presse canadienne, Aaron Vincent Elkaim) - image 2.0

Agrandir

La médaillée de bronze en rugby à sept, Megan Lukan, s'est fait un plaisir de prendre des photos avec les fans qui se sont déplacés pour accueillir plusieurs athlètes canadiens à l'aéroport Pearson de Toronto.

La Presse canadienne, Aaron Vincent Elkaim

Autographes et égoportraits

Barrette n'a pas été le seul à exprimer sa gratitude pour le soutien et l'encouragement qu'il a reçus des Canadiens tout au long des Jeux.

Longtemps après que la plupart des athlètes aient quitté l'aire des arrivées, la gymnaste spécialisée au trampoline Rosie MacLennan, médaillée d'or, était toujours là à signer des autographes et à prendre des égoportraits avec les amateurs.

MacLennan, qui était à la tête de la délégation canadienne avec l'unifolié lors de la cérémonie d'ouverture, a expliqué que ce temps consacré aux partisans contribue à les impliquer dans le processus olympique.

«C'est l'occasion de partager notre expérience avec les personnes qui nous ont soutenus depuis le début», a-t-elle noté.

Les jeunes partisanes de football, Claire et Gillian Kilgour, ont appris le retour à la maison des athlètes olympiques à minuit et elles se sont levées à 4h pour venir à l'aéroport avec leur père.

Trois heures plus tard, les jumelles de 16 ans ont été récompensées par un autographe de Kadeisha Buchanan, l'une des médaillées de bronze de l'équipe de soccer féminin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer