Le bronze au bout du duel pour Catharine Pendrel

Catharine Pendrel, qui est âgée de 35 ans,... (La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick)

Agrandir

Catharine Pendrel, qui est âgée de 35 ans, a complété l'épreuve en 1h31:41, deux secondes de mieux que l'autre Canadienne Emily Batty.

La Presse Canadienne, Sean Kilpatrick

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Agence France-Presse
Rio de Janeiro

La Canadienne Catharine Pendrel a fait oublier la déception vécue à Londres en 2012 en remportant la médaille de bronze à l'épreuve de vélo de montagne des Jeux de Rio.

La performance de Pendrel a permis au Canada d'égaler les 22 médailles des JO d'Atlanta de 1996, la meilleure récolte de l'histoire du pays lors de Jeux olympiques d'été non-boycottés. En 1984, le Canada avait profité de l'absence d'une quinzaine de pays du bloc de l'Est pour remporter 44 médailles. 

Quatre ans après une décevante neuvième place à Londres, alors que plusieurs la voyaient sur le podium, puisqu'elle était championne en titre, Pendrel a remporté un duel endiablé avec sa coéquipière Emily Batty. La cycliste de 35 ans a stoppé le chrono à 1h31m14s, deux petites secondes devant Batty.

Le duel a rappelé celui que les deux Canadiennes s'étaient livré aux Jeux panaméricains de Toronto, l'été dernier. Avec une différence : Batty avait eu le meilleur pour l'or, sept secondes devant Pendrel, médaillée d'argent.

«Je me suis presque sortie de la médaille de bronze, à la fin. C'est devenu un peu trop excitant! Je suis contente que tout se soit bien terminé», a raconté Pendrel, qui est montée sur le podium malgré une chute et des ennuis mécaniques dès le début de la course.

«Quand je suis tombée et que j'ai ensuite eu des problèmes avec mon dérailleur, je me suis dit que tout allait de travers. Heureusement, je suis habituée de connaître des mauvais départs, et je sais que je peux remonter un peloton. Nous nous étions préparés pour tous les scénarios. Je savais que je pouvais rétrécir l'écart, et c'est ce que j'étais déterminée à réussir.»

Batty a le coeur brisé

Catharine Pendrel et Emily Batty se sont livré un... (AP, Pavel Golovkin) - image 2.0

Agrandir

Catharine Pendrel et Emily Batty se sont livré un duel endiablé.

AP, Pavel Golovkin

De son côté, Batty avait fait preuve de courage en participant à la compétition des Jeux de Londres quelques jours après avoir subi une fracture d'une clavicule à l'entraînement. Elle avait alors terminé en 24e position.

«De Londres, avec une clavicule fracturée, jusqu'à 10 mètres d'une médaille de bronze, j'ai le coeur brisé», a lancé la cycliste de 28 ans. Ma préparation a été remarquable. J'ai réalisé une excellente course et j'ai roulé avec aplomb, mais j'ai manqué une médaille par une ou deux longueurs de vélo. Alors, oui, je ressens des sentiments mitigés.»

La Suédoise Jenny Rissveds a remporté l'or (1h30:15,37) en devançant de 37 secondes la Polonaise Maja Wloszczowska. La Suédoise, qui a encore l'âge de concourir dans la catégorie espoirs, a fait part de sa stupéfaction : «C'est tout simplement incroyable! Je suis venue il y a une semaine et je suis tombée à l'entraînement. Je m'en suis tirée avec six points de suture au genou et quatre autres au coude.»  Avec AFP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer