Marche rapide: le Canadien Dunfee obtient le bronze après une disqualification

Evan Dunfee... (AP)

Agrandir

Evan Dunfee

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

Evan Dunfee s'est échiné avant d'inscrire une performance historique au 50 kilomètres marche des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, s'assurant une médaille de bronze à la suite de la disqualification d'un concurrent japonais pour avoir bousculé le Canadien lors des dernières minutes de l'épreuve.

C'est la première fois qu'un marcheur canadien gagne une médaille dans la discipline du 50 km, l'une des plus épuisantes des jeux. Guillaume LeBlanc avait remporté une médaille d'argent au 20 km en 1992.

Le Britanno-colombien de 25 ans avait d'abord terminé quatrième derrière le Japonais Hirroki Arai. Mais Athlétisme Canada a déposé une réclamation parce que Arai a heurté Dunfee en le dépassant avec moins de deux kilomètres à faire, faisant perdre son rythme au Canadien.

Les officiels ont donné raison à la délégation canadienne et ont disqualifié Arai, offrant ainsi la troisième marche du podium à Dunfee.

Dunfee, qui était en tête au passage du 45e km, a franchi la distance en trois heures 41:38 minutes, améliorant son propre record canadien de 3h43:45. Son coéquipier Mathieu Bilodeau, de Calgary, n'a pas complété l'épreuve.

Le Slovaque Matej Toth a triomphé en 3h40:58 tandis que l'Australien Jared Tallent a fini au deuxième rang en 3h41:16.

Après avoir franchi la ligne d'arrivée, Dunfee s'est effondré, comme plusieurs autres concurrents qui ont bravé des conditions difficiles, et il a reçu des soins de la part du personnel médical.

Il s'agit de la sixième médaille de la talentueuse et diversifiée équipe canadienne d'athlétisme, qui s'était contentée d'une seule en 2012 à Londres. La médaille de Dunfee se veut la plus récente d'une série de prometteurs résultats pour les marcheurs canadiens.

Jusqu'à tout récemment, le Canada n'avait jamais eu une véritable occasion d'aspirer à un podium dans cette discipline qui était largement dominée par une équipe russe dopée. Les marcheurs russes ont remporté 11 médailles au cours des cinq dernières éditions des Jeux olympiques. Mais l'équipe a été la cible de plusieurs cas de dopage.

D'ailleurs, toute l'équipe russe d'athlétisme a été bannie des Jeux de Rio de Janeiro dans la foulée du scandale de dopage avec la complicité de l'État.

Les marcheurs russes étaient également absents des championnats du monde l'été dernier, où Ben Thorne, 23 ans, a gagné la médaille de bronze. Puis en mai, Thorne, Dunfee et Inaki Gomez ont décroché la médaille d'argent au Championnat de marche par équipes.

Ils s'entraînent tous les trois sous la supervision de Gerry Dragomir, un ancien champion du monde des maîtres.

Dunfee avait raflé l'or au 20 km aux Jeux panaméricains l'été dernier.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer