De Grasse n'a pas suivi le plan

Andre De Grasse a remporté la médaille de... (La Presse Canadienne, Frank Gunn)

Agrandir

Andre De Grasse a remporté la médaille de bronze au 100 m, dimanche.

La Presse Canadienne, Frank Gunn

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

Quelques instants après qu'Andre De Grasse eut remporté la première médaille olympique canadienne au 100 mètres en 20 ans, son entraîneur avait des «sentiments mitigés».

«Je suis très content de la médaille et c'est un grand accomplissement pour un si jeune homme», a mentionné l'entraîneur du natif de Markham, en Ontario, Stuart McMillan. «Mais je sais - et Andre sait - que sa course n'était pas bonne. C'est avec des sentiments mitigés qu'il montera sur le podium.»

Les Canadiens ont sauté de joie quand le sprinteur de 21 ans a réussi à rattraper ses adversaires pour finalement terminer troisième, derrière l'homme le plus rapide au monde, Usain Bolt, et l'Américain Justin Gatlin, en parcourant la distance en 9,91 secondes, dimanche soir.

Mais McMillan, qui entraîne De Grasse à Phoenix, en Arizona, affirme que ce dernier n'a pas suivi le plan de match lors de la course. Eh oui, même si l'épreuve ne dure que 10 secondes, les stratégies sont bien présentes.

Dimache, De Grasse «a appliqué de la pression trop tôt». «Dans l'intensité du moment, Andre s'est sorti du plan de match, ce qui arrive souvent à presque tous les athlètes, a expliqué McMillan. Plutôt que de rester patient et de prendre son temps, il s'est dépêché à accélérer et il voulait rivaliser avec tous les autres trop rapidement. Il est fort pendant 60 à 90 mètres et nous faisons tout pour maximiser cette force. S'il avait mieux exécuté, il aurait pu avoir l'argent ou même l'or.»

Les observateurs s'attendaient à un duel entre Bolt et Gatlin, mais De Grasse et son entraîneur avaient prévu de gâcher la fête. Ils voulaient surprendre les deux vedettes.

«Notre objectif était de gagner, a insisté McMillan. Plusieurs pensaient que Bolt et Gatlin allaient terminer la course en tête, mais nous ne pensions définitivement pas que ça allait être le cas. L'occasion était là et Andre aurait pu l'emporter.»

Bolt élogieux

Bolt, qui apprécie clairement De Grasse depuis que les deux hommes ont fait de la promotion pour la marque Puma en Jamaïque, a dit de bons mots à l'endroit du Canadien.

«C'est toujours bien de voir les jeunes athlètes arriver et montrer qu'ils sont prêts à prendre le flambeau en faisant des temps rapides et en gardant le sport à un haut niveau, a exprimé Bolt. À mon avis, ce n'est que du positif. De Grasse a montré qu'il était prêt. Il l'a constamment fait depuis l'an dernier. L'avenir du sport est entre bonnes mains.»

De Grasse se mesurera à nouveau à Bolt et Gatlin lors du 200 m et du relais 4 x 100 m. Le calendrier ne devrait pas être facile, car les sprinteurs devront prendre part à huit courses échelonnées sur une semaine.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer