Shawn Barber rate le podium

Le champion du monde en titre et gagnant... (AFP)

Agrandir

Le champion du monde en titre et gagnant d'une médaille d'or aux Jeux panaméricains, en 2015, a raté ses trois tentatives d'une distance de 5,65 mètres et il a été rapidement éliminé.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Pat Graham
Associated Press
Rio de Janeiro

Le Canada souhaitait ajouter une médaille olympique à sa collection pour une dixième journée consécutive, lundi, mais contrairement à Andre De Grasse, la veille, Shawn Barber n'aura pas réussi à répondre aux attentes.

Le champion du monde en titre et gagnant d'une médaille d'or aux Jeux panaméricains, en 2015, a raté ses trois tentatives d'une distance de 5,65 mètres et il a été rapidement éliminé.

En début de compétition, le perchiste de 22 ans originaire de Toronto avait eu besoin de deux essais pour franchir une distance de 5,50 mètres. Son élimination peut être considérée comme une surprise. Le Canada fondait en lui beaucoup d'espoir de médaille et les observateurs croyaient qu'il allait disputer l'or au Français Renaud Lavillenie, détenteur du record mondial (6,16 m) et du record olympique (5,97 m).

Sur la piste d'athlétisme, Crystal Emmanuel, d'East York, en Ontario, a obtenu son billet pour les demi-finales du 200 mètres féminin grâce à un record personnel de 22,8 secondes.

Geneviève Lalonde, de Moncton, a terminé 16e en finale du 3000 mètres steeple. Dans cette même discipline, mais du côté des hommes, Matt Hughes, d'Oshawa, en Ontario, a pris le quatrième rang de sa vague (8:26,27) et il s'est qualifié pour la finale de mercredi.

Noelle Montcalm, de Belle River, en Ontario, et Sage Watson, de Medecine Hat, en Alberta, se sont qualifiées pour les demi-finales du 400 mètres haies féminin en remettant respectivement des temps de 56,07 secondes et 55,93 secondes.

Johnathan Cabral quatrième

Au 110 mètres haies chez les hommes, Johnathan Cabral, de Péribonka, au Québec, a pris le quatrième rang de sa vague lors du premier tour, grâce à un temps de 13,63 secondes, et il s'est qualifié pour les demi-finales de mardi.

La championne du monde Allyson Felix a été privée d'une cinquième médaille d'or olympique au 400 m, quand la Bahaméenne Shaunae Miller a plongé à la ligne d'arrivée pour la devancer par 6 centièmes de seconde.

En finale du 800 m masculin, le Kényan David Lekuta Rudisha a défendu son titre olympique en réalisant un temps de 1:42,15. Rudisha a devancé l'Algérien Taoufik Makhloufi (1:42,61) et l'Américain Clayton Murphy (1:42,93).

Veronica Campbell-Brown sur les lignes de côté

La sprinteuse jamaïcaine Veronica Campbell-Brown verra une finale du 200 m d'un endroit inhabituel - les lignes de côté.

La double médaillée d'or olympique n'a pas franchi la première ronde, lundi, terminant troisième de sa vague.

«Je ne vais même pas essayer de l'expliquer, parce que c'est du passé et je ne peux rien y faire, a t-elle dit. Je dois simplement aller de l'avant.»

La favorite néerlandaise, Dafne Schippers, a aisément remporté sa vague tandis que Marie-Josée Ta Lou, de la Côte d'Ivoire, a été la plus rapide.

Campbell-Brown a fait partie de chaque finale du 200 m en Jeux d'été de 2004 à 2012 - elle a tout raflé à Athènes ainsi que quatre ans plus tard, à Pékin. Elle a terminé quatrième à Londres.

Lundi, son chrono de 22,97 secondes a été bien plus lent que son meilleur résultat de la saison (22,29) et sa marque personnelle (21,74).

Campbell-Brown fait aussi partie de l'équipe du relais 4x100 m.

À 34 ans, elle n'est pas prête à déclarer sa retraite des Jeux. C'est une décision qui viendra plus tard, dit-elle.

«Ça n'a pas été facile depuis quelques années, a confié la Jamaïcaine. J'ai commis des erreurs que je ne faisais pas en début de carrière. Je reste confiante que ça va changer à l'approche de la saison.»

Dans d'autres disciplines, on a vu un autre record du monde, le troisième en athlétisme, à cette Olympiade.

Au lancer du marteau, la Polonaise Anita Wlodarczyk lui a fait parcourir 82,29 m, brisant sa propre marque en route vers l'or.

Au 3000 m steeple, Ruth Jebet du bahreïn a prévalu et Emma Coburn a mérité le bronze, devenant la toute première Américaine à atteindre le podium de cette épreuve.

«Je suis très honorée d'avoir la distinction», a dit la jeune femme de 25 ans.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer