Le bronze pour Hilary Caldwell au 200 m dos

«J'étais contente, mais je voulais la médaille d'or»,... (La Presse canadienne, Sean Kilpatrick)

Agrandir

«J'étais contente, mais je voulais la médaille d'or», a commenté Hilary Caldwell.

La Presse canadienne, Sean Kilpatrick

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

Suivant les traces de la jeune prodige Penny Oleksiak, Hilary Caldwell a procuré au Canada une autre médaille à la piscine olympique, vendredi.

La nageuse originaire de White Rock, en Colombie-Britannique, a récolté la médaille de bronze à l'épreuve du 200 mètres dos.

L'athlète de 25 ans a complété la course en un temps de deux minutes 7,54 secondes derrière l'Américaine Madeline Dirado (2:05,99) et la Hongroise Katinka Hosszu (2:06,05).

«J'ai levé la tête et j'ai vu les trois lumières sur les blocs, donc je savais que j'étais troisième, a dit Caldwell. J'étais contente, mais je voulais la médaille d'or. Je pense que j'ai fait la moue quand j'ai vu mon temps.»

Nageant dans le couloir à côté de celui de la favorite Hosszu, Caldwell a maintenu le rythme tout au long de l'épreuve, touchant le mur au troisième rang à chacun de ses passages.

La Canadienne avait décroché la médaille d'or lors de cette épreuve aux Jeux panaméricains de Toronto, l'été dernier.

«Je ne peux pas être trop déçue. Je suis sur le podium, a-t-elle ajouté. Un podium, c'est ce que je voulais en venant ici et ça me satisfait.»

Sa médaille est la sixième récoltée par le Canada en natation. Jusqu'ici, les 10 médailles canadiennes ont été remportées par des femmes.

L'argent en aviron

Lindsay Jennerich et Patricia Obee célèbrent leur médaille... (La Presse Canadienne, Frank Gunn) - image 3.0

Agrandir

Lindsay Jennerich et Patricia Obee célèbrent leur médaille d'argent à Rio.

La Presse Canadienne, Frank Gunn

Plus tôt en journée, les rameuses Lindsay Jennerich et Patricia Obee avaient procuré une médaille d'argent au Canada en faisant la démonstration de leur puissance en fin de course de la finale du deux de couple poids léger. Tirant de l'arrière par presque trois secondes à la mi-course, le duo de Victoria a réduit l'écart à 1,63 seconde en abordant le dernier 500 mètres. Puis, elles ont accéléré la cadence pour se hisser de la troisième à la deuxième position.

«Notre dernier 250 est si fort que je savais que nous allions obtenir une médaille de bronze, au moins», a déclaré Obee. «L'ambiance dans le bateau, c'était de foncer et que l'or était accessible, ou une médaille quelconque.» Elles ont finalement complété la course en 7:05,88, juste derrière les Néerlandaises Ilse Paulis et Maaike Head (7:04,73).

Jennerich et Obee avaient connu une immense déception il y a quatre ans à Londres, terminant au septième rang. «Je suis vraiment reconnaissante envers les Néerlandaises parce qu'elles ont disputé une course qui me rend satisfaite d'obtenir une médaille d'argent», a raconté Jennerich. «Avec environ 200 mètres à faire, j'ai dit à Obee que nous pouvions gagner. Nous nous rapprochions, mais elles ont été en mesure de répondre à notre offensive et nous y avons laissé notre dernière once d'énergie jusqu'à l'arrivée.» La Presse canadienne

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer