Un saut dans l'histoire

Rosie MacLennan a offert une éblouissante performance à... (AP, Rebecca Blackwell)

Agrandir

Rosie MacLennan a offert une éblouissante performance à sa dernière routine.

AP, Rebecca Blackwell

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

Grâce à l'or de Rosie MacLennan au trampoline, l'argent des rameuses Lindsay Jennerich et Patricia Obee en aviron et le bronze de la nageuse Hilary Caldwell au 200 m dos, le Canada a atteint vendredi aux JO de Rio le plateau des 10 médailles... toutes remportées par des femmes.

La trampoliniste Rosie MacLennan devient la première Canadienne... (La Presse canadienne, Ryan Remiorz) - image 1.0

Agrandir

La trampoliniste Rosie MacLennan devient la première Canadienne à conserver sa médaille d'or.

La Presse canadienne, Ryan Remiorz

L'Ontarienne Rosie MacLennan 27 ans - elle fêtera ses 28 ans le 28 août - a inscrit son nom dans l'histoire olympique canadienne, avec une éblouissante performance à sa dernière routine pour défendre avec succès son titre olympique en décrochant l'or au trampoline.

Elle est devenue la première athlète féminine à défendre son titre olympique avec succès, elle qui avait aussi récolté l'or aux Jeux de Londres, en 2012.

«C'est incroyable. Je ne sais pas si les deux se comparent, mais c'est absolument exceptionnel.»

MacLennan, qui a agi comme porte-drapeau de la délégation canadienne lors de la cérémonie d'ouverture, n'était pas certaine de participer aux Jeux de Rio après avoir subi deux blessures à la tête. Elle s'est battue contre les maux de tête, les problèmes de vision et des difficultés d'élocution pour en arriver où elle est aujourd'hui.

Rosie MacLennan avait agi comme porte-drapeau du Canada... (La Presse canadienne, Frank Gunn) - image 2.0

Agrandir

Rosie MacLennan avait agi comme porte-drapeau du Canada à la cérémonie d'ouverture des JO, la semaine dernière.

La Presse canadienne, Frank Gunn

Elle a recommencé le trampoline l'automne dernier, mais sa préparation et ses routines pour les Jeux de Rio en ont souffert. Elle a terminé quatrième l'année dernière aux Championnats du monde, une compétition qu'elle avait remportée en 2013. Ce n'est que lors de sa victoire à la Coupe Canada en mars dernier qu'elle a retrouvé ses repères.

«Ç'a été très difficile par moments. C'était aussi un bon rappel de mon amour pour le sport. Parce que si je ne l'aimais pas, j'aurais abandonné.»

MacLennan était assurée d'une médaille après sa prestation en finale qui lui a valu 56,465 points avec deux concurrentes encore à venir. Elle a finalement devancé la Britannique Bryony Page (56,040) et la Chinoise Li Dan (55,885).

La médaillée d'or a flirté avec l'extérieur du trampoline pendant sa deuxième routine de qualification avant de finir en force.  Optant pour une routine minimisant les risques et favorisant une meilleure exécution, elle a pu sauter un peu plus haut, ce qui lui a permis de démontrer davantage d'habiletés.

«J'étais beaucoup plus en confiance avec cette routine. L'autre était un peu moins bien et je savais que j'allais devoir prendre des chances. Les Olympiques, ce n'est pas l'endroit pour prendre des chances.» «Elle est passée très près d'une routine parfaite», a dit son coach Dave Ross.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer