Armstrong remporte le contre-la-montre, Karol-Ann Canuel aboutit en 13e

Karol-Ann Canuel... (Photothèque Le Droit, Patrick Woodbury)

Agrandir

Karol-Ann Canuel

Photothèque Le Droit, Patrick Woodbury

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

L'Américaine Kristin Armstrong a bravé le vent et la pluie pour décrocher la médaille d'or au contre-la-montre individuel dames, mercredi, aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Armstrong, la dernière à s'élancer sur le parcours détrempé, a signé un temps de 44 minutes 26,42 secondes pour décrocher l'or. Après avoir franchi le fil d'arrivée, Armstrong s'est effondrée sur le bitume, à bout de souffle. Elle a ensuite pris son jeune garçon dans ses bras, les larmes perlant sur ses joues.

La Russe Olga Zabelinskaya a obtenu l'argent, à 5,55 secondes derrière, et la Néerlandaise Anna van der Breggen a complété le podium. Van der Breggen a ainsi complété ses jeux avec deux médailles, après avoir remporté la course en ligne dimanche.

Canadienne

Tara Whitten, de Calgary, s'est révélée la meilleure représentante de l'unifolié avec une septième place en vertu d'un chrono de 45:01,16. Sa compatriote, Karol-Ann Canuel, de Gatineau, a abouti en 13e position en vertu d'un temps de 46:30,93.

L'épreuve masculine, à laquelle prend part Hugo Houle, de Sainte-Perpétue, s'est mise en branle en fin de matinée.

Les deux épreuves de contre-la-montre individuel sont constituées d'une boucle autour de Pontal, et comprennent le circuit Grumari, qui a été utilisé pour la course en ligne.

Dès le départ, les cyclistes devaient se diriger vers l'Ouest en longeant la côte, avant d'entrer dans les terres pour s'attaquer aux cols. La boucle en mettait en vedette deux impressionnants: Grumari (1,3 km sur une pente de 9,4 pour cent) et Grota Funda (2,13 km à 6,8 pour cent).

Un tour pour les femmes, deux pour les hommes

Les femmes ont complété un tour du circuit Grumari qui totalise 29,86 km, tandis que les hommes devaient le franchir à deux reprises pour une distance de 55,56 km.

Cette épreuve a été particulièrement complexe en raison de son tracé sinueux, et la clé pour les cyclistes était de ménager leurs forces pour la dernière ascension, avant de redescendre vers le fil d'arrivée.

Il s'agit de la dernière journée de compétitions en cyclisme sur route.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer