Eugenie frappe le mur Kerber

Eugenie Bouchard n'est jamais parvenue à prendre son... (La Presse Canadienne, Ryan Remiorz)

Agrandir

Eugenie Bouchard n'est jamais parvenue à prendre son rythme face à Angelique Kerber, manquant de précision et de synchronisme dans son exécution contre l'Allemande, qui est classée deuxième au monde.

La Presse Canadienne, Ryan Remiorz

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Alexandre Geoffrion-McInnis
La Presse Canadienne
Rio de Janeiro

Eugenie Bouchard a frappé le mur, lundi, au deuxième tour du tournoi de tennis féminin des Jeux olympiques de Rio de Janeiro et il avait pour nom Angelique Kerber. La joueuse de Westmount s'est inclinée en deux sets de 6-4 et 6-2 devant Kerber, lundi après-midi.

L'Allemande n'a mis qu'une heure et 21 minutes pour venir à bout de la Québécoise. Bouchard n'a pas démontré le même mordant que lors de son premier match contre l'Américaine Sloane Stephens, samedi.

«[Kerber] était solide aujourd'hui, et même lorsque j'essayais de me porter à l'attaque elle me contrait et plaçait la balle à des endroits très difficiles à rejoindre. Elle était comme un mur», a-t-elle expliqué.

Bouchard, la 40e joueuse sur le circuit WTA, a manqué de précision et de synchronisme dans son exécution contre la deuxième raquette mondiale. Elle a notamment affiché un taux de succès de seulement 58 % avec sa première balle de service, en plus de commettre 36 fautes directes.

«Je ne me sentais pas si bien aujourd'hui au service, a-t-elle reconnu. Parfois, ça arrive. Ça dépend des jours, mais le vent m'a un peu dérangé. Elle a attaqué davantage que lors de nos derniers matchs, et malheureusement ç'a fonctionné pour elle.»

Bouchard n'a réussi qu'un seul bris en cinq tentatives contre Kerber. Cette dernière, beaucoup plus opportuniste, en a obtenu 4 en 12 opportunités. «Souvent, je croyais que j'étais en contrôle du point, mais elle lançait une contre-attaque et soudainement je me retrouvais sur les talons. Elle était en défensive, et c'était moi qui me défendais. Elle est très bonne là-dedans», a-t-elle évoqué.

Le match s'est joué alors que Bouchard menait 4-1 au premier set. Kerber a remporté les sept jeux suivants pour se retrouver à 6-4 et 2-0. «Après ça, le jeu [de Kerber]est devenu hermétique», a déclaré l'entraîneur-chef de l'équipe canadienne, Sylvain Bruneau. «Eugenie a été erratique; elle a commis trop de fautes. Elle a bien tenté de s'accrocher, mais elle a été incapable de vraiment mettre de la pression sur Kerber et de la faire douter.»

Bouchard a pu préserver son service au troisième jeu, mais Kerber s'est adjugé les trois suivants pour se retrouver à 5-1. La Québécoise a ensuite rétréci l'écart à 5-2, puis l'Allemande a profité de sa première balle de match pour sceller l'issue de la rencontre.

La gauchère affrontera au troisième tour la gagnante du match entre l'Australienne Samantha Stosur (no 13) et la Japonaise Misaki Doi.

Garder la tête haute

Malgré cette défaite, Bouchard a confié être assez optimiste pour la suite de la saison. Elle a d'ailleurs déclaré qu'elle pouvait garder la tête haute.

«Je ne crois pas que je sois si loin que ça d'elle. Parfois, ce sont de petits détails entre les meilleures joueuses et le reste du peloton qui font la différence, a-t-elle dit. C'est un petit pour cent ici, un autre pour cent là, qui changent tout.»

En carrière sur le circuit de la WTA, Bouchard a l'ascendant 3-1 sur Kerber. À leur dernier duel en mai, sur la terre battue au Masters de Rome, Bouchard avait pris la mesure de l'Allemande 6-1, 5-7, 7-5.

À leur seul match en carrière sur le ciment - la surface du Centre de tennis olympique - Kerber l'avait toutefois emporté, aux Internationaux de tennis des États-Unis en 2013.

Kerber connaît une saison du tonnerre. Elle a été finaliste à Wimbledon le mois dernier, en plus d'avoir décroché son premier titre du grand chelem aux Internationaux d'Australie en janvier.

Le tournoi olympique de Bouchard n'est pas terminé puisqu'elle jouera en double avec sa compatriote Gabriela Dabrowski contre les Tchèques Lucie Safarova et Barbora Strycova au deuxième tour. La commande sera lourde puisque les Tchèques ont éliminé les triples championnes olympiques, Venus et Serena Williams, dimanche.

«Gaby et moi, nous voulions affronter les soeurs Williams parce que ç'aurait été une expérience incroyable, a-t-elle commenté. Mais les Tchèques ont mieux joué, donc ce sera un match difficile. Je vais donc demander à Gaby ce que je dois faire», a-t-elle déclaré en s'esclaffant.

Bouchard a ajouté qu'elle pourrait également faire partie du double mixte.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer