Aviron: énorme déception au repêchage du quatre de couple

Julien Bahain, Robert Micael Gibson, Will Dean et... (AP)

Agrandir

Julien Bahain, Robert Micael Gibson, Will Dean et Pascal Lussier étaient déçus.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Joshua Clipperton
La Presse Canadienne
Rio de Janeiro, Brésil

Les Canadiens ont vécu une énorme déception dans le quatre de couple messieurs, lundi, en terminant cinquième du repêchage. Du coup, ils ne sont pas parvenus à se qualifier pour la finale olympique alors que les régattes d'aviron ont repris après l'annulation du programme de la veille en raison des forts vents.

Pascal Lussier, de Saint-Jean-sur-Richelieu, Julien Bahain - un Français d'origine qui a pris la nationalité canadienne - Will Dean, de Kelowna, en Colombie-Britannique, et Rob Gibson, de Kingston, en Ontario devaient se classer parmi les deux premières embarcations pour poursuivre leur parcours, mais ils se sont plutôt contentés d'un chrono de cinq minutes 56,28 secondes.

«Nous nous sommes battus nous-mêmes, a expliqué Gibson. Nous en avons trop fait. Nous n'avons pas travaillé ensemble au début et, dans un bateau comme celui-ci, l'unité est cruciale. Nous avons dit depuis le début que nous étions assez forts pour tenir tête aux meilleurs équipages au monde. Je pense que nous nous sommes battus nous-mêmes.»

L'Allemagne a dominé le repêchage en 5:51,43, devant la Grande-Bretagne (5:58,10).

Le huit de pointe dames canadien s'est classé dernier de sa vague et il devra finir parmi le top-4 au repêchage, mercredi, pour accéder à la finale.

Caileigh Filmer, Susanne Grainger, Natalie Mastracci, Cristy Nurse, Lisa Roman, Christine Roper, Antje von Seydlitz et Lauren Wilkinson et la barreuse Lesley Thompson-Willie ont franchi la distance en 6:12,44, à seulement 39 centièmes de Néo-Zélandaises.

La Grande-Bretagne s'est qualifiée en gagnant la vague éliminatoire en 6:09,52.

Mésaventure

L'équipage du quatre masculin, qui s'est qualifié pour Rio à la dernière minute, a connu une mésaventure samedi en vague éliminatoire et ne s'en est jamais remis. Le quatuor était en bonne posture après 1500 mètres lorsque Gibson a perdu sa rame, obligeant ses coéquipiers à cesser momentanément de ramer.

Les Canadiens ont connu un départ décent au repêchage, lundi, mais ils ont faibli à mi-chemin de la course et ils n'ont pu combler l'écart lors des 500 derniers mètres.

«Nous sommes venus à Rio en visant le podium, à défaut d'une victoire. Ce n'est le résultat que nous avions envisagé», a reconnu Gibson.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer