Les JO express

Gustavo Kuerten avec des jeunes dans la favela... (AFP, Tasso Marcelo)

Agrandir

Gustavo Kuerten avec des jeunes dans la favela Santa Marta, à Botafogo, au sud de Rio

AFP, Tasso Marcelo

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Agence France-Presse
Rio de Janeiro

Guga au grand coeur

Le joueur de tennis brésilien Gustavo Kuerten, ancien no 1 mondial et triple vainqueur à Roland-Garros, a inauguré un court de tennis pour les jeunes dans la favela Santa Marta, à Botafogo, au sud de Rio. Il a peint un coeur jaune sur le court, une allusion à sa troisième victoire à Paris en 2001. Il avait alors dessiné un coeur avec sa raquette et s'était couché dedans, sous les applaudissements du public. «Des initiatives comme celles-là apportent aux enfants la possibilité de rêver et de croire que dans chacun d'entre eux existe un champion», a dit Guga.  AFP

Pénurie de Nutella

Après les Pokémon désespérément absents, c'est le Nutella qui fait défaut au village olympique! Et une nouvelle fois, c'est le céiste français Matthieu Péché, chroniqueur infatigable du quotidien des athlètes à Rio, qui a annoncé la pénurie sur Twitter : «Alerte disparition. Récompense à celui qui me trouve du Nutella au village olympique.» «Il faut se battre ou se lever tôt» pour en avoir au petit-déjeuner, a expliqué le spécialiste du canoë. Ou se rendre dans la chambre du rugbyman Sacha Valleau, qui, toujours sur Twitter, dit avoir «quelques réserves».  AFP

Le cadenas et les pompiers

Une heure avant le coup d'envoi de Suède-Afrique du Sud, match inaugural du tournoi de soccer féminin et toute première épreuve des JO cariocas, un portail du stade Engenhao restait infranchissable. On en avait perdu la clef! Les spectateurs qui devaient rentrer par cet accès étaient orientés vers d'autres portails. Mais devant l'impatience des arrivants qui s'accumulaient, les pompiers ont été appelés; deux d'entre eux sont venus casser le cadenas à l'aide d'une grosse pince et ainsi libérer l'entrée entravée.  AFP

Perdre son or avant les Jeux

Le gymnaste Kohei Uchimura dépense son or avant de le gagner. Accro à Pokémon Go, le Japonais a cherché des créatures virtuelles avant de se rendre compte avec horreur qu'il avait dépensé 500 000 yens (près de 6500 $) en frais de téléphone. En vain, puisque le jeu n'est pas disponible au Brésil. Le champion olympique pensait avoir choisi un forfait lui permettant un accès à Internet à l'étranger. Heureusement, Uchimura est une vedette au Japon : il a pu plaider sa cause à la compagnie de téléphone. Magnanime, cette dernière a réduit la facture à 77 $. L'esprit olympique...  AFP

Bolt dans les favelas

Usain Bolt a posé avec les militaires du centre... (AFP, Ari Versiani) - image 6.0

Agrandir

Usain Bolt a posé avec les militaires du centre d'entraînement de la Marine, à Penha, camp de base de la délégation jamaïcaine aux JO. 

AFP, Ari Versiani

Le multiple champion olympique Usain Bolt s'est déclaré «très heureux d'avoir rencontré les enfants des favelas de Rio». «Ils représentent notre avenir», écrit la star de l'athlétisme mondial après avoir effectué son geste caractéristique de l'éclair en compagnie de plusieurs dizaines de jeunes des quartiers pauvres de Rio. La mégastar a ensuite posé avec les militaires du centre d'entraînement de la Marine, à Penha, camp de base de la délégation jamaïcaine aux JO.  AFP

14 000 km: le voyage sans fin d'Agnieskza Radwanska

Montréal, New York, Lisbonne, Rio... C'est le périple de quelque 14 000 kilomètres que la Polonaise Agnieszka Radwanska a dû réaliser pour, enfin, rallier la «Ville merveilleuse». Depuis Montréal, où elle participait à la Coupe Rogers de tennis, elle devait initialement transiter par Miami pour rejoindre le Brésil. Mais un problème mécanique a entraîné l'annulation de son vol. Une fois à New York, c'est cette fois une météo capricieuse qui l'a empêchée de s'envoler vers la Floride et l'a contrainte à un rapide aller-retour transatlantique. De quoi être certain de la motivation de la joueuse de tennis pour le tournoi olympique.  AFP

Durant déjà champion olympique... pour les revenus

Kevin Durant a déjà un titre aux Jeux de Rio : il est l'athlète le mieux payé à participer aux Olympiques.

Le joueur étoile de basketball dans la NBA a vu son nom être placé au sommet de la liste du magazine Forbes publiée mercredi des athlètes les mieux payés entre juin 2015 et juin 2016 à participer aux Jeux de Rio. Durant a touché 56,2 millions $US au cours de cette période. Il a porté les couleurs du Thunder d'Oklahoma City la saison dernière, mais a signé un contrat avec les Warriors de Golden State au cours du mois dernier.

Durant est un des quatre joueurs de basketball à faire partie du top 10, les autres étant Carmelo Anthony (6e, 30,9 millions $), Kyrie Irving (9e, 27,6 millions $) et Paul George (10e, 24,1 millions $). La liste comptabilise tous les gains monétaires, incluant le salaire, les bourses et les revenus des commanditaires. Trois des membres du top 5 sont des joueurs de tennis : Novak Djokovic (2e, 55,8 millions $), Rafael Nadal (37,5 millions $) - ex aequo avec le joueur de soccer brésilien Neymar - et Kei Nishikori (5e, 33,5 millions $). 

Le sprinter Usain Bolt, classé sixième avec 32,5 millions $, est le seul athlète au sein du top 10 à être connu principalement pour ses exploits aux Jeux olympiques. La joueuse de tennis Serena Williams est l'unique femme dans le top 10; elle occupe la huitième place avec des gains de 28,9 millions $.  AP

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer