La cinquième fois est la bonne pour Phelps

Pour des questions d'horaire, le nageur Michael Phelps... (AP, Matt Slocum)

Agrandir

Pour des questions d'horaire, le nageur Michael Phelps n'a jamais participé à la cérémonie d'ouverture des Jeux.

AP, Matt Slocum

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Associated Press
Rio de Janeiro

Contrairement à ses quatre derniers Jeux olympiques, Michael Phelps participera à la cérémonie d'ouverture des Jeux de Rio. Et il aura une responsabilité importante.

À la suite d'un scrutin mené auprès de l'équipe olympique américaine, l'athlète aux 22 médailles olympiques, dont 18 d'or, a été choisi porte-drapeau des États-Unis. Il deviendra seulement le deuxième nageur à guider la délégation américaine lors de la cérémonie d'ouverture. Gary Hall avait été le premier lors des Jeux de Montréal, en 1976.

«Je suis honoré d'avoir été choisi et fier de représenter les États-Unis», a dit Phelps, qui est le premier nageur américain à se qualifier pour ses cinquièmes JO. Il en sera toutefois à une première participation à la cérémonie d'ouverture, qui peut être fatigante pour les athlètes qui doivent passer plusieurs heures debout.

À ses premiers Jeux à Sydney, alors qu'il était âgé de seulement 15 ans, les personnes responsables de Phelps avaient jugé préférable qu'il n'y participe pas, même s'il s'était qualifié pour seulement une épreuve aux Jeux d'été de 2000. À ses trois derniers Jeux, il avait passé son tour afin d'être reposé pour sa première épreuve, le 400 mètres quatre nages individuel (QNI), qui a lieu le lendemain de la cérémonie.

Puisque le 400 m QNI ne fait plus partie de son programme, Phelps était disponible pour mener l'équipe américaine pendant la cérémonie, vendredi. «À Sydney, je voulais simplement me qualifier. À Athènes, je voulais gagner l'or pour mon pays. À Pékin, je voulais accomplir ce que personne n'avait réussi [fracasser le record de sept médailles d'or du nageur américain Mark Spitz]. À Londres, je voulais écrire une page d'histoire. Et maintenant, je veux participer à la cérémonie d'ouverture, vivre l'expérience, représenter les États-Unis de la plus belle façon et rendre ma famille fière.»

Phelps participera à trois épreuves individuelles à Rio et il pourrait aussi participer aux trois épreuves à relais, ce qui signifie qu'il a de bonnes chances d'ajouter quelques médailles à sa collection.

Dérapages

Mais le nageur de 31 ans, qui avait pris sa retraite après les Jeux de Londres avant de revenir rapidement sur sa décision - et il insiste pour dire que les Jeux de Rio seront ses derniers -, soutient que sa participation n'a rien à voir avec les médailles d'or.

Phelps admet qu'il n'était pas au sommet de sa forme à Londres et qu'il ne voulait pas vraiment y participer. Après une pause d'un an, il a redécouvert sa passion pour l'entraînement et la compétition, et il souhaite maintenant fermer les livres sur sa carrière de la bonne manière.

Et il y a aussi des raisons personnelles. Phelps a connu quelques dérapages, incluant une deuxième arrestation pour conduite en état d'ébriété en 2014. Il a depuis suivi un programme de désintoxication, mis une croix sur la consommation d'alcool, repris contact avec son père, s'est fiancé et est devenu père pour une première fois à la suite de la naissance de son fils, Boomer.

«Cette fois-ci, c'est pour plus que des médailles», a dit Phelps.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer