Soucis de plomberie au Village olympique de Rio

Dimanche, les Australiens avaient claqué la porte du... (AFP, Yasuyoshi Chiba)

Agrandir

Dimanche, les Australiens avaient claqué la porte du Village, qu'ils estimaient «tout simplement pas sûr et pas prêt», martelant que «l'électricité et l'eau ne font pas bon ménage».

AFP, Yasuyoshi Chiba

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Agence France-Presse
Rio de Janeiro

À une dizaine de jours du début des Olympiques, des centaines d'ouvriers s'activaient pour réparer les problèmes de plomberie qui ont troublé l'inauguration officielle du Village olympique, dimanche, et affecté plusieurs délégations.

Quelques jours seront nécessaires pour éradiquer les fuites d'eau et cacher les fils électriques apparents, ont reconnu les organisateurs, mais ils ont mis le paquet, avec «630 personnes» travaillant là-dessus, selon Mario Andrada, le directeur de la communication de Rio2016, le comité d'organisation des Jeux. «Ils doivent rendre le Village impeccable d'ici la fin de la semaine, probablement jeudi», a-t-il assuré.

Jeudi? Dimanche à la mi-journée, lors de l'inauguration, la «maire» du Village et ex-basketteuse médaillée olympique, Janeth Arcain, avait pourtant avancé que les problèmes seraient résolus «d'ici 48 heures maximum»...

Rio2016 et le Comité international olympique (CIO), dans une lettre révélée par le Comité olympique australien (AOC), parlaient conjointement de «quelques jours».

«Alors que nous arrivions dans la dernière ligne droite des préparations pour recevoir les athlètes au Village olympique, il est devenu évident qu'alors que les chambres commençaient à être utilisées, dans tous les bâtiments des chambres nécessitaient un travail supplémentaire», selon la missive.

«Des équipes ont travaillé toute la nuit et vont le faire 24 heures sur 24 jusqu'à ce que les problèmes soient réglés», poursuivent les deux comités chapeautant les JO.

Dimanche, les Australiens avaient claqué la porte du Village, qu'ils estimaient «tout simplement pas sûr et pas prêt», martelant que «l'électricité et l'eau ne font pas bon ménage».

Kitty Chiller... (AFP, Yasuyoshi Chiba) - image 2.0

Agrandir

Kitty Chiller

AFP, Yasuyoshi Chiba

L'«espoir raisonnable» que la chef de la délégation australienne, Kitty Chiller, avait formé de réintégrer le Village mercredi devrait cependant se réaliser grâce à des «progrès fantastiques».

D'autres délégations ont connu des déconvenues: une fuite d'eau a touché le rez-de-chaussée du bâtiment du Brésil, le Mexique a également eu des soucis de plomberie et l'Italie a engagé sa propre équipe pour faire les finitions, selon le groupe de médias O Globo.Deux étages du bâtiment de l'Argentine ne sont également pas habitables.

La boutade du kangourou

Environ 900 personnes de 66 délégations étaient présentes dans le Village dimanche après-midi, dont 200 athlètes, selon Rio2016.

La boutade du maire de Rio, Eduardo Paes, prononcée dimanche lors de l'inauguration («On va leur mettre un kangourou pour que les Australiens se sentent à l'aise»), à laquelle la délégation australienne avait répliqué sèchement («On n'a pas besoin de kangourous, mais de plombiers»), a suscité un certain émoi dans la presse australienne.

«Arrêtons d'être de mauvaise humeur, a-t-il commenté lundi. C'est un animal typique d'Australie et je voulais qu'ils se sentent comme chez eux. C'est un pays merveilleux, ils sont les bienvenus et ont le droit de se plaindre.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer