Le CIO refuse d'exclure la Russie des JO et suspend une lançeuse d'alerte

Jeudi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait... (Photo Patrick Semansky, archives AP)

Agrandir

Jeudi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait donné raison à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) qui avait suspendu la fédération russe en raison des conclusions accablantes d'une commission d'enquête indépendante sur le système de dopage organisé en Russie.

Photo Patrick Semansky, archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Les Jeux de Rio

Sports

Les Jeux de Rio

Tous nos textes sur les Jeux de Rio 2016 »

Agence France-Presse
Lausanne et Moscou

Le Comité international olympique (CIO) a décidé dimanche de ne pas suspendre le comité national olympique russe (ROC) et de laisser les fédérations internationales statuer au cas par cas sur la participation des sportifs russes, au regard de critères très stricts, avant les Jeux de Rio.

«Les sportifs russes des 28 sports olympiques doivent assumer les conséquences de la responsabilité collective (de leur pays) et la présomption d'innocence ne peut leur être appliquée», souligne le communiqué du CIO. «D'un autre côté, la justice individuelle doit être appliquée et tout athlète doit pouvoir prouver que la responsabilité collective ne doit pas être appliquée dans son cas.»

Le CIO a ainsi défini que le Comité national olympique russe (ROC), «contre lequel aucune preuve n'existe dans le rapport» McLaren sur le système de dopage d'État, ne pourrait sélectionner aucun sportif contrôlé positif au cours de sa carrière.

Les candidats à une sélection devront également avoir été récemment testés par d'autres instances que celles opérant en Russie.

La Russie «reconnaissante»

La Russie est «reconnaissante» de la décision «objective» du CIO de ne pas suspendre le ROC, a déclaré dimanche le ministre russe des Sports Vitali Moutko, assurant que la «majorité» des sportifs russes iront à Rio.

La décision prise par le CIO est «objective, adoptée dans l'intérêt du monde sportif et pour l'unité de la famille olympique», a estimé le ministre, interrogé par des journalistes russes.

«Nous saluons le fait que le CIO, partagé entre la responsabilité collective et les droits concrets des sportifs, a décidé que chaque sportif dont la réputation est impeccable et sans trace de dopage, a le droit de participer aux JO», a-t-il ajouté, se disant «reconnaissant».

Le ministre a également assuré que «la Russie a fait et continuera à faire tout son possible» pour un sport sans dopage, et a affirmé que le pays est «prêt à collaborer de bonne foi» avec le CIO et l'AMA.

La majorité des fédérations russes sportives ont également salué la décision du CIO.

«C'est une décision qui nous convient, bien que je ne puisse dire qu'elle est juste», a ainsi déclaré le président de la Fédération russe de handball Sergueï Chichkarev, tandis que la président de la Fédération de gymnastique rythmique Irina Viner-Ousmanova a remercié le CIO pour «cette sage décision».

Yulia Stepanova... (PHOTO ALEKSANDER CHERNYKH, ARCHIVES AP) - image 2.0

Agrandir

Yulia Stepanova

PHOTO ALEKSANDER CHERNYKH, ARCHIVES AP

Une lançeuse d'alerte interdite des JO

La Russe Yuliya Stepanova, lanceuse d'alerte à l'origine des premières révélations sur le système de dopage étatisée en Russie, a été interdite dimanche de participation aux jeux Olympiques de Rio par le Comité international olympique (CIO), en raison d'un contrôle positif en 2013.

Stepanova avait été admise à s'aligner sur 800 m par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) au regard de ses dénonciations mais le CIO, tout en admettant la participation du Comité olympique russe (ROC), a demandé aux fédérations internationales d'observer des règles très strictes pour la sélection des athlètes russes, interdisant notamment la présence de tout athlète contrôlé positif une fois dans sa carrière.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer