Coupe Memorial: bilan positif, malgré le prix des billets

Un préposé à l'entretien s'affairait sur la glace... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Un préposé à l'entretien s'affairait sur la glace du Colisée, lundi.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Coupe Memorial

Sports

Coupe Memorial

Les jeux sont faits! À partir du 22 mai, les Rockets de Kelowna, les Generals d'Oshawa, l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s'affronteront au Colisée Pepsi, dans le but de décrocher le symbole de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Memorial. »

(Québec) Avec une moyenne d'environ 9000 spectateurs par match qualifiée «d'excellente» par Jacques Tanguay, le comité organisateur de la Coupe Memorial s'approchera «à quelque 100000 $» de son objectif pour boucler le budget d'exploitation estimé à 4 millions $.

Louis Painchaud (à gauche) et Jacques Tanguay ont... (Le Soleil, Patrice Laroche) - image 1.0

Agrandir

Louis Painchaud (à gauche) et Jacques Tanguay ont tracé le bilan de la Coupe Memorial, mardi, qualifiant d'«excellente» la moyenne d'assistance de près de 9000 spectateurs par rencontre. 

Le Soleil, Patrice Laroche

Au lendemain de la conquête du Championnat canadien de hockey junior majeur par les Generals d'Oshawa, c'était jour de bilan pour le président des Remparts et le directeur administratif, Louis Painchaud. À l'intérieur du Colisée Pepsi, la glace fondait lentement, une dernière fois.

Bien sûr, le prix des billets a joué sur l'affluence au vieil aréna de Limoilou. «En saison et en séries, le support de nos partenaires nous permet d'offrir des tarifs à 20 $, à 15 $ et gratuit pour les enfants, mais ce n'est plus possible dans ce genre d'événement national ou international, où l'on doit livrer un amphithéâtre en blanc, où les commanditaires ne nous appartiennent plus», a expliqué Tanguay.

La seule source de revenus ne peut donc provenir que de la billetterie, d'où la majoration des coûts à comparer au produit régulier des Remparts. Pendant la Coupe Memorial, le prix du billet le plus élevé était de 120 $, du jamais-vu au niveau junior à Québec.

«Nous devions donner, par exemple, 1,1 million $ en partant à la LHJMQ pour les droits et payer les déplacements par avion de Kelowna [230000$] et Oshawa [115000$], ça faisait partie de nos obligations, c'est la réalité d'aujourd'hui. Mais ce n'est pas un exemple de ce qui va arriver dans le futur avec les Remparts, parce qu'on sera toujours une équipe accessible à la population et ça va rester comme ça dans le Centre Vidéotron», a promis le président du club.

Selon lui, la longue route des Remparts en séries a eu également un impact aux guichets, tout comme la couverture médiatique et la télédiffusion des matchs. Les sept parties de la finale de la Coupe du Président contre Rimouski et les neuf de la Coupe Memorial, dont cinq impliquant les Remparts, ont été présentés au petit écran de TVA Sports (en plus de Sportsnet pendant le tournoi).

Est-ce trop pour du hockey junior? «Avec le temps, on va trouver un équilibre, mais à l'heure actuelle, ça se développe très bien. On a demandé beaucoup à nos partisans, ce printemps, et selon nous, une moyenne de 9000 spectateurs [8881], c'est exceptionnel dans le hockey junior canadien. On est excessivement fier de la réponse de la population.»

D'autres événements, mais à meilleur prix

En raison des redevances de plus en plus élevées demandées par les organisations comme la LCH, Hockey Canada et la Fédération internationale de hockey sur glace, peut-on espérer revoir un tel événement majeur à Québec?

«Certainement, on vient d'en vivre un, ç'a été un succès. Québec sait recevoir, c'est une ville d'événements. Il va y en avoir d'autres, mais ils [les organismes] devront revenir à des coûts moins exorbitants», a dit Tanguay, en ajoutant qu'il y a certainement une raison pour laquelle la LCH s'interroge sur la formule actuelle de la Coupe Memorial.

La prochaine étape

Sur les murs, les reliques de la Coupe Memorial 2015 avaient déjà disparu, le Colisée Pepsi reprenait lundi ses allures d'antan. Mais chez les Remparts, on avait déjà la tête dans les boîtes. «Dès aujourd'hui [lundi], on se doit d'embarquer dans un autre projet. C'est la fin des Remparts au Colisée Pepsi, le déménagement [au Centre Vidéotron] s'enclenche», a confié Louis Painchaud, le directeur général du comité organisateur, qui occupera la même fonction au nouvel amphithéâtre. Au cours de la dernière semaine, quelques visites de l'édifice en construction ont été effectuées, dont l'une avec l'état-major du Canadien de Montréal, Marc Bergevin en tête. Une autre a permis aux représentants des Oilers d'Edmonton, des Rangers de New York, des Devils du New Jersey et des Hawks de Chicago de le découvrir, tout comme plusieurs membres de la LHJMQ, dont le commissaire Gilles Courteau. 

Selon Jacques Tanguay et Louis Painchaud, l'un des... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 3.0

Agrandir

Selon Jacques Tanguay et Louis Painchaud, l'un des principaux attraits de la dernière Coupe Memorial aura été de faire revivre des souvenirs aux amateurs et aux différents acteurs de l'histoire du Colisée, que ce soit des dirigeants (comme Maurice Fillion, à gauche) ou des joueurs (comme Pierre Roy, des Remparts en or de 1971, au centre).

Le Soleil, Pascal Ratthé

De nombreux souvenirs

Selon Jacques Tanguay et Louis Painchaud, l'un des principaux attraits de la dernière Coupe Memorial aura été de faire revivre des souvenirs impérissables aux amateurs et aux différents acteurs de l'histoire du Colisée, que ce soit des joueurs de toutes les équipes à y avoir évolué, les Remparts de 2006 et ceux en or de 1971 (dont Pierre Roy, photo). «La touche historique, c'était une idée géniale de l'équipe de Louis. L'un des objectifs, c'était de faire rayonner la Ville de Québec au mois de mai. Personnellement, j'ai vécu un mois extraordinaire avec la finale de la Coupe du Président et la Coupe Memorial. Il n'est pas venu un seul accroc à mes oreilles, à part la jeune fille en talons hauts qui est tombée sur la glace après la victoire d'Oshawa, dimanche», a raconté le président des Remparts, qui veut permettre aux employés et aux bénévoles de souffler un peu avant de se lancer dans un nouveau projet. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer