L'empreinte du géant «Big Mac»

En milieu de deuxième période, un combat de... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

En milieu de deuxième période, un combat de poids lourds a opposé les numéros 55 des Generals et de l'Océanic, Michael McCarron (6'6'', 225 livres) et Samuel Morin (6'7'', 225 livres).

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Coupe Memorial

Sports

Coupe Memorial

Les jeux sont faits! À partir du 22 mai, les Rockets de Kelowna, les Generals d'Oshawa, l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s'affronteront au Colisée Pepsi, dans le but de décrocher le symbole de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Memorial. »

Sur le même thème

(Québec) Même s'il n'a amassé qu'une passe, Michael McCarron a laissé son empreinte sur le match remporté 4-3 par les Generals d'Oshawa, samedi.

L'espoir du Canadien a jeté les gants contre Samuel Morin en milieu de deuxième période alors que, de son propre aveu, son équipe en arrachait. Très peu de coups ont été portés dans cette bataille de géants, mais l'attaquant McCarron (6'6'', 225 livres) a finalement renversé le défenseur Morin (6'7'', 225 livres).

«J'ai reçu son bâton au visage et ça ne m'a pas plu», a expliqué McCarron après la rencontre. «On ne jouait pas de la bonne façon, et j'ai cru qu'une bagarre pourrait donner de l'énergie à nos gars. Et je pense que ç'a été le cas.»

Le pointage était alors 2-2. L'Océanic avait marqué deux buts rapides en fin de première pour créer l'égalité, et les Generals tentaient de retrouver ce fameux momentum qui était uniquement de leur côté dans les 15 premières minutes du match.

Le gros ailier aurait toutefois pu causer la perte de son équipe en milieu de troisième période lorsqu'il s'est fait soutirer la rondelle en entrée de zone par Frédérik Gauthier, alors que son équipe évoluait en désavantage numérique. Jan Kostalek a créé l'égalité 3-3 sur la contre-attaque. «Une erreur stupide», a admis McCarron.

Faute avouée... totalement pardonnée par son patron. «Je savais que "Big Mac" voulait une chance de rédemption. C'est le genre de joueur qui est à son meilleur dans les situations cruciales», a affirmé l'entraîneur-chef DJ Smith, qui a eu la main heureuse en réunissant McCarron, Michael Dal Colle et Matt Mistele sur un même trio.

Le coach a aussi de bons mots pour Hunter Smith, l'auteur du but gagnant, qui était au banc des pénalités lors du but de Kostalek. «Je suis sûr qu'il voulait se faire pardonner. Il joue avec coeur. Quand on a besoin de quelque chose de gros... Il a fait ça toute l'année.» Smith, un autre colosse de 6'6'', a brisé l'égalité en prenant son propre retour de lancer, un bel effort individuel.

Malgré la victoire, McCarron n'était pas totalement satisfait de la performance de son équipe. «On n'a pas joué 60 minutes, pas du tout. Je pense qu'on a joué la moitié du match à 100 %. On doit en faire plus si on veut gagner le tournoi.»

Contre les Remparts dès cet après-midi

Malgré tout, une victoire d'entrée de jeu fait le plus grand bien, au dire même de l'entraîneur-chef, qui a déjà gagné deux Coupes Memorial en tant qu'adjoint avec les Spitfires de Windsor, en 2009 et en 2010.

«La victoire nous permet d'être un peu plus calme. Dans ce tournoi, quand tu perds le premier match, ça devient de plus en plus difficile de gagner, car tout le monde est de plus en plus désespéré. Mais il nous reste beaucoup de travail à faire.»

Les Generals ont rendez-vous dès cet après-midi (16h30) avec les Remparts, l'autre équipe invaincue dans le tournoi. La formation gagnante sera déjà assurée d'une place en demi-finale.

«On doit se regrouper. Il nous faut être encore meilleurs contre Québec, une équipe très rapide», a dit McCarron. «On doit se reposer», a lancé l'ailier Matt Mistele en souriant. «Québec sera l'un des adversaires les plus solides.»

DJ Smith ne croit pas que le fait de jouer deux rencontres en 24 heures sera un désavantage pour ses hommes. «Parfois, je pense que deux matchs en deux soirs, c'est mieux. On est davantage prêts pour la bataille, on est sur une lancée, on n'est pas nerveux en début de match. Alors, ça ne me dérange pas de reprendre le collier si tôt. On sera prêts.»

Partager

À lire aussi

  • À l'école d'Oshawa

    Coupe Memorial

    À l'école d'Oshawa

    À la veille de leur affrontement contre les Generals d'Oshawa, les Remparts ont troqué la séance vidéo pour un exposé en direct, assistant à la... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer