Coupe Memorial: le coeur des Generals

Si les Generals d'Oshawa ont réussi à éliminer... (Photo Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Si les Generals d'Oshawa ont réussi à éliminer le phénomène Connor McDavid et ses Otters d'Erie en finale de la Ligue de l'Ontario, c'est en grande partie en raison du travail de Cole Cassels.

Photo Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Coupe Memorial

Sports

Coupe Memorial

Les jeux sont faits! À partir du 22 mai, les Rockets de Kelowna, les Generals d'Oshawa, l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s'affronteront au Colisée Pepsi, dans le but de décrocher le symbole de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Memorial. »

(Québec) On parle beaucoup des deux Michael : McCarron et Dal Colle, des premiers choix du Canadien et des Islanders. Mais «le battement de coeur» des Generals d'Oshawa, les adversaires de l'Océanic de Rimouski aujourd'hui (16h30), c'est Cole Cassels.

«Sur 200 pieds de glace, il est le meilleur joueur de centre de notre ligue», atteste l'entraîneur-chef DJ Smith. «Tout passe par lui sur notre jeu de puissance et il a été le deuxième marqueur de la ligue durant les éliminatoires. Il frappe, il se bat, il peut tout faire! Ce gars-là a du chien [junkyard dog]», encense le pilote des champions de l'Ontario.

Le tour de force d'avoir réduit le phénomène Connor McDavid à sept points dans les cinq matchs de la finale, dont quatre le même soir, s'avère en grande partie son oeuvre. «Je suis fier de moi, mais pas plus que je le suis de toute l'équipe. Ç'a été le travail d'une unité de cinq joueurs et je pense qu'on a fait un super boulot», affirme-t-il.

Le truc pour contrer un McDavid? «Lui retirer temps et espace. Il est le plus rapide que j'ai vu, alors tu dois le garder devant toi et t'assurer qu'il n'ait pas la rondelle», résume celui qui, en plus de jouer un rôle défensif clé, s'est permis quatre buts et huit aides dans l'ultime série contre Erie.

Ses 31 points (10 buts, 21 aides) en rondes éliminatoires font de lui et de son coéquipier Dal Colle (8-23) les joueurs les plus productifs lors des récentes séries au tournoi de la Coupe Memorial. «La meilleure défensive, c'est l'attaque», laisse-t-il tomber comme une évidence.

Fils d'Andrew Cassels, un ancien du Tricolore

Pour ceux qui se le demandent, le 19 des Generals est bel et bien le fils de l'ancien premier choix du Canadien Andrew Cassels (1987, 17e rang). Si le paternel ne jouera qu'une saison à Montréal - il a été échangé à Hartford contre le deuxième choix de 1992 qui deviendra Valeri Bure -, Cassels amassera 732 points en 1015 matchs dans la LNH sur 15 saisons.

Né à Hartford, Cole a ensuite suivi papa à Calgary, à Vancouver - les Canucks l'ont repêché en 2013 (85e rang) - et à Columbus, ville de l'Ohio qu'il considère comme son port d'attache. Il a d'ailleurs joué au Tournoi pee-wee de Québec avec les petits Blue Jackets, en 2008.

Appelé à comparer son style de jeu à celui de son père, fiston estime qu'ils sont deux centres qui aiment passer la rondelle. «Mais je me sers plus de mon corps, tandis que lui était pas mal plus habile», admet le jeune.

Si son père ne lui a pas légué tout son talent offensif, Cole se dit heureux de déjà connaître le mode d'emploi du succès sur une patinoire. «Ça prend beaucoup de détermination et de maturité. Je suis chanceux que mon père m'ait élevé comme ça, qu'il m'ait moulé pour ça d'une certaine façon.»

Il a deux frères et deux soeurs. Même s'il a terminé sa carrière avec Washington, Andrew Cassels habite toujours Columbus, tandis que la mère de Cole est à Brampton, tout près d'Oshawa.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer