Coupe Memorial: l'heure de la rédemption pour les Remparts

Après leur défaite crève-coeur en finale de la... (Photo le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Après leur défaite crève-coeur en finale de la LHJMQ, les Remparts de l'entraîneur-chef Philippe Boucher (au centre) auront l'occasion de se racheter lors du tournoi de la Coupe Memorial.

Photo le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Coupe Memorial

Sports

Coupe Memorial

Les jeux sont faits! À partir du 22 mai, les Rockets de Kelowna, les Generals d'Oshawa, l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s'affronteront au Colisée Pepsi, dans le but de décrocher le symbole de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Memorial. »

(Québec) L'heure de la rédemption a sonné pour les Remparts de Québec. L'équipe hôtesse de la Coupe Memorial amorce son tournoi aujourd'hui, avec la ferme intention de faire oublier sa défaite crève-coeur en finale de la Coupe du Président.

Premier obstacle sur le chemin des Diables rouges : les Rockets de Kelowna, grands favoris du tournoi selon la majorité des experts, mais surtout, un ennemi inconnu et... reposé. Bien malin est celui qui saura dire qui, des Remparts, toujours sur l'adrénaline de la finale de la LHJMQ, ou des Rockets, en congé depuis le 13 mai, l'emportera. Philippe Boucher ne s'y risquera pas.

«Tout ce que l'on sait, c'est que ce sont toutes des puissances de hockey, qui sont ici», a noté l'entraîneur-chef des Remparts. C'est pourquoi le pilote s'est assuré, lors du voyage de retour de Rimouski lundi, que ses vétérans tournent rapidement la page sur leur cruel revers en deuxième prolongation contre l'Océanic de Rimouski, lors du septième match de la finale de la LHJMQ.

«Il faut le digérer en accéléré. On n'a pas le choix. Avec le championnat du monde junior, la Coupe Memorial, c'est l'un des plus beaux des tournois qu'il n'y a pas. On a l'opportunité d'être ici. Ce n'est pas le temps de s'apitoyer sur notre sort. De toute façon, je pense qu'on peut être fiers de la saison qu'on a eue. On a surpris beaucoup de monde.»

Le vétéran Adam Erne, joueur le plus utile des séries dans la LHJMQ, voit dans le tournoi une occasion de terminer son stage junior sur une bonne note. «Ça fait encore mal. On était si proche. En même temps, c'est la chose qui est intéressante, avec le hockey. On a une chance de revenir et de se racheter. Nous sommes fiers de nous. On s'est rendus en deuxième prolongation d'un septième match. On n'aurait pas pu être plus proches que ça. On demeure positifs et on est heureux de la manière qu'on a joué.»

Avec l'aide de Patrick Roy et Martin Laperrière, Boucher a passé les deux derniers jours à étudier les Rockets, une des meilleures formations défensives au pays. «On connaît les gros canons. On va essayer de trouver les tendances, surtout sur les unités spéciales. Pour le reste, on veut vraiment solidifier ce qu'on a fait, ce qui a fait qu'on est une équipe qui a eu du succès, cette année. C'est ce qu'on veut amener demain [aujourd'hui], plutôt que de se concentrer sur ce que l'autre a fait.»

Boucher pourra également compter, plus tard cette semaine, sur les conseils d'un ancien coéquipier, Éric Veilleux. Ce dernier avait mené les Cataractes de Shawinigan aux grands honneurs en 2012.

Peu de place à l'erreur

Outre l'espoir des Oiliers Leon Draisaitl à l'attaque, les Rockets alignent les arrières Josh Morrissey et Madison Bowey, qui étaient membres d'Équipe Canada Junior en compagnie de Zachary Fucale et d'Anthony Duclair, aux Fêtes. «Ce sont des joueurs mobiles, des bons patineurs, qui ont de bons lancers. Il va falloir être vigilants lorsqu'ils seront sur la glace. En même temps, leur mettre beaucoup de pression pour ne pas que ce soit facile pour eux», a jugé Fucale.

Pour arriver à leurs fins, les Remparts devront surtout garder à l'esprit que la formule du tournoi, un peu comme le Mondial junior, laisse bien peu de place à l'erreur. «Chaque match est très important. Il faut que tu aies la mentalité que c'est la finale ou un septième match. Chaque match est critique pour ton positionnement dans le tournoi, alors il va falloir avoir cette mentalité-là», a conclu Duclair.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer