Coupe Memorial: Draisaitl n'en veut pas aux Oilers

Rétrogradé dans le junior le 4 janvier après... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Rétrogradé dans le junior le 4 janvier après 37 matchs avec les Oilers d'Edmonton, Leon Draisaitl a été échangé deux jours plus tard de Prince Albert à Kelowna. Il vient d'être nommé joueur par excellence des séries de la Ligue junior de l'Ouest, au cours desquelles ses 28 points en 19 matchs ont aidé les Rockets de Kelowna à remporter les grands honneurs.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Coupe Memorial

Sports

Coupe Memorial

Les jeux sont faits! À partir du 22 mai, les Rockets de Kelowna, les Generals d'Oshawa, l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s'affronteront au Colisée Pepsi, dans le but de décrocher le symbole de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Memorial. »

(Québec) Si vous deviez n'avoir d'yeux que pour un seul joueur pendant ce tournoi de la Coupe Memorial, ce devrait être Leon Draisaitl.

Plusieurs espéraient voir le prodige Connor McDavid, mais Draisaitl est loin d'être un simple prix de consolation. De tous les patineurs présents à Québec, il est celui qui a été sélectionné le plus tôt par une équipe de la Ligue nationale, les Oilers en ayant fait le troisième choix du dernier repêchage. Il est aussi celui qui a le plus d'expérience dans la LNH, avec 37 matchs (neuf points).

Ah oui! Il vient d'être nommé joueur par excellence des séries de la Ligue junior de l'Ouest, au cours desquelles ses 28 points en 19 matchs ont aidé les Rockets de Kelowna à remporter les grands honneurs. Il portera le numéro 29 ce soir, contre les Remparts.

S'il n'a pas participé au dernier Championnat mondial junior, pendant les Fêtes, c'est que les Oilers ont préféré le garder avec eux... pour ensuite le céder dans le junior le 4 janvier. Une suite de décisions qui en a fait sourciller plusieurs. Mais pas le principal intéressé.

«Les Oilers m'ont donné une chance de jouer dans la LNH à 18 ans. Qu'est-ce que tu peux demander de plus?» a répondu Draisaitl, après qu'on lui eut demandé s'il était déçu de la tournure des événements. «Je ne suis pas déçu du tout. Être renvoyé dans le junior n'était pas une mauvaise chose. [...] C'est parfois mieux pour la confiance.»

Et certainement mieux pour les Rockets! Le joueur d'origine allemande appartenait aux Raiders de Prince Albert, mais Kelowna l'a obtenu deux jours après son renvoi en échange de deux joueurs et de trois choix de repêchage. 

Une machine à marquer des points

Il a tout de suite prêché par l'exemple, selon Josh Morrissey. «Il a été un excellent coéquipier pour tout le monde», raconte le défenseur. «Il n'a jamais montré de gros ego, mais plutôt beaucoup de leadership.»

Sa vision du jeu, sa capacité à faire de savantes passes et son coup de patin sont autant d'éléments qui en font un joueur de centre «vraiment spécial», énumère son entraîneur, Dan Lambert.

Une machine à marquer des points - 53 en 32 matchs en saison régulière - qui se voit aussi attribuer des tâches défensives. «En tant qu'attaquant à caractère offensif, vous voulez marquer des buts et jouer dans l'autre territoire. C'est plus agréable, n'est-ce pas? Mais quelqu'un doit faire le travail et je retire beaucoup de fierté [de mon jeu défensif]», explique d'une voix posée celui qui a marqué trois buts en désavantage numérique et conservé une fiche de + 17 pendant les séries.

S'il se taille un poste avec les Oilers l'an prochain, Draisaitl pourrait bien jouer avec... Connor McDavid, perçu comme l'éventuel premier choix du prochain repêchage. Cette potentielle cohabitation, «excitante» aux yeux du numéro 29, pourrait s'avérer une arme à double tranchant. L'équipe de l'Alberta est déjà bien nantie en jeunes attaquants, surtout au centre, la position de Ryan Nugent-Hopkins et de McDavid. Un échange est-il dans l'air?

«C'est de la business», rétorque Draisaitl. «Je ne suis pas le dg, je ne suis pas l'entraîneur. L'important pour moi sera le camp d'entraînement. J'espère que je serai avec les Oilers, mais si quelque chose devait arriver... Je n'y peux vraiment rien», dit-il, ajoutant qu'il n'avait pas encore parlé au nouveau dg de l'équipe, Peter Chiarelli.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer