Coupe Memorial: tour d'horizon des forces en présence

L'Océanic de l'entraîneur-chef Serge Beausoleil est la seule... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

L'Océanic de l'entraîneur-chef Serge Beausoleil est la seule équipe au pays qui a remporté à la fois le championnat de la saison régulière et celui des séries dans sa ligue.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Coupe Memorial

Sports

Coupe Memorial

Les jeux sont faits! À partir du 22 mai, les Rockets de Kelowna, les Generals d'Oshawa, l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s'affronteront au Colisée Pepsi, dans le but de décrocher le symbole de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Memorial. »

(Québec) Les jeux sont faits! À partir de vendredi, les Rockets de Kelowna, les Generals d'Oshawa, l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s'affronteront au Colisée Pepsi, dans le but de décrocher le symbole de la suprématie au hockey junior canadien, la Coupe Memorial. Présentés aux médias mercredi, les entraîneurs des quatre formations sont demeurés cordiaux, préférant garder les hostilités pour la patinoire. Tour d'horizon des quatre forces en présence.

Gagner dans le plaisir

Profiter du moment. Voilà le mot d'ordre que Serge Beausoleil va transmettre à ses joueurs avant le début du tournoi de la Coupe Memorial. «On va essayer de jouer notre style et d'avoir beaucoup de plaisir», a lancé l'entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski, mercredi soir.

Gagner dans le plaisir, pourrait-on dire. L'Océanic est la seule équipe au pays qui a remporté à la fois le championnat de la saison régulière et celui des séries dans sa ligue. De plus, l'équipe revient à Québec avec le vent dans les voiles, fort de sa dramatique victoire en deuxième période de prolongation, lundi, lors du septième match de la finale contre les Remparts. Le travail du groupe d'entraîneurs sera de faire redescendre ses joueurs sur terre.

«Il faut revenir de nos émotions assez rapidement», a dit Beausoleil. «De ramener les gars au niveau de la compétition après tant d'émotions, ce sera très important. De notre côté, on a mis la coupe [du Président] dans la boîte aujourd'hui. L'objectif, c'est maintenant la coupe Memorial.»

L'Océanic ne compte pas sur un jeune prodige comme Michael Dal Colle ou Leon Draisaitl, mais son attaque est équilibrée. En séries, cinq de ses joueurs ont obtenu 18 points ou plus. Devant le filet, Louis-Philip Guindon et Philippe Desrosiers se sont partagés le boulot, le premier remportant 11 victoires et conservant une moyenne de buts alloués de 1,84. Desrosiers n'a pas des statistiques aussi reluisantes, mais c'est lui qui a gagné ce fameux septième match, bloquant 47 tirs.

=> Océanic de Rimouski (LHJMQ)

  • Entraîneur-chef : Serge Beausoleil
  • Saison : 47-16-3-2 (99 pts, 1er)
  • Séries : 16-4
  • Meilleur compteur
  • Alexis Loiseau : 68 MJ, 35-61-96, C, jamais repêché
  • Autres joueurs à surveiller
  • Samuel Morin : D, 11e choix au total en 2013 (Flyers))
  • Frédérik Gauthier : C, 21e choix au total en 2013 (Maple Leafs)
  • Anthony DeLuca : AG, jamais repêché

Les joueurs de Philippe Boucher passeront le tournoi... (Le Soleil, archives Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Les joueurs de Philippe Boucher passeront le tournoi de la Coupe Memorial à l'hôtel et resteront fidèles à leur routine de match à l'étranger. 

Le Soleil, archives Yan Doublet

À la maison comme sur la route

Comment la combattre, la pression de disputer le tournoi de la Coupe Memorial à la maison? Facile! En faisant comme si on se trouvait sur la route!

C'est en tout cas la méthode privilégiée par l'entraîneur-chef des Remparts, Philippe Boucher, pour garder ses hommes concentrés sur la tâche à accomplir, au cours des 10 prochains jours. Question de diffuser l'attention médiatique, les Remparts passeront le tournoi de la Coupe Memorial à l'hôtel et resteront fidèles à leur routine de match à l'étranger. 

«Nos joueurs sont habitués. On a une équipe médiatisée, à Québec. Les mises en garde contre les médias ou les distractions, on vit dedans à longueur d'année, ici. Alors il n'y a pas beaucoup de mises en garde. On demande aux gars de retourner à leur routine, de se concentrer, de donner tout ce qu'ils ont. Pour le reste, il n'y a rien vraiment de spécial», a soutenu le pilote des Remparts, mercredi.

Le plus grand défi des Diables rouges sera, à l'instar de la formation championne de 2006, d'oublier sa défaite crève-coeur en finale de la Coupe du Président, et de remettre la machine en marche vendredi, contre les Rockets de Kelowna.

«Il faut tourner la page rapidement. On aurait bien aimé gagner la Coupe du Président, qui a été bien méritée par Serge Beausoleil et l'Océanic de Rimouski. On a pris quelques jours de congé et on commence à regarder quelques matchs des équipes des autres ligues», a fait savoir Boucher, qui compte sur l'appui des partisans pour soulever son équipe. 

=> Remparts de Québec (LHJMQ)

  • Entraîneur-chef : Philippe Boucher
  • Saison : 40-25-1-2 (83 pts, 4e)
  • Séries : 15-7
  • Meilleur compteur
  • Dmytro Timashov : 66 MJ, 19-71-90, AG, 92e espoir nord-américain
  • Autres joueurs à surveiller
  • Adam Erne : AG, 33e choix en 2013 (Lightning)
  • Zachary Fucale : G, 36e choix en 2013 (Canadien)
  • Anthony Duclair : AG, 80e choix en 2013 (Rangers)
 

L'entraîneur-chef des Rockets, Dan Lambert, espère que ses... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 4.0

Agrandir

L'entraîneur-chef des Rockets, Dan Lambert, espère que ses joueurs ne seront pas trop rouillés, eux qui n'ont pas joué depuis le 13 mai. 

Le Soleil, Yan Doublet

Combattre le décalage horaire

Avant de s'attaquer à leurs trois adversaires de la Coupe Memorial, les Rockets de Kelowna devront lutter contre un décalage horaire de trois heures, qui risque d'affecter leurs débuts dans le tournoi.

Cette réalité n'échappe pas à l'entraîneur-chef Dan Lambert, qui a profité de la victoire expéditive des siens en finale de la Ligue de l'Ouest, un balayage de quatre matchs contre les Wheat Kings de Brandon, pour commencer l'adaptation à l'heure de l'Est.  Dans ces circonstances, son club arrivera-t-il à renverser la tendance vieille de plus de 20 ans voulant que les équipes de l'Ouest ne parviennent pas à remporter la Coupe Memorial au Québec ou dans les Maritimes?

«Oui, je pense que le fait que ça fait un peu plus longtemps qu'on a fini, on a pu commencer à se préparer un peu de ce côté-là. C'est sûr que c'est trois heures. Souvent, on dit que ça prend trois jours [pour s'adapter]. On a essayé de se préparer pour ça, mais ce n'est pas tout le temps facile. Quand vendredi va arriver, on va voir si ce qu'on a fait a aidé», a expliqué le Franco-Manitobain, dans la langue de Molière.

Outre le décalage horaire, les Rockets devront se battre contre la rouille, eux qui ont disputé leur dernier match le 13 mai.

«Comment on fera? C'est l'une de ces questions pour laquelle on n'aura une réponse que vendredi. À ce temps-ci de l'année, on apprécie toujours d'avoir congé pour permettre à nos joueurs de récupérer ou de se reposer. Mais ça peut aussi vous faire mal. Vendredi, nous espérons que les gars ne seront pas trop rouillés et prêts à compétitionner», a indiqué l'ancien défenseur des Nordiques, dont la troupe ouvrira le tournoi face aux Remparts.

Sur papier, les Rockets sont loin d'arriver désavantagés à Québec. Deuxième dans l'Ouest avec 112 points (53-13-5-1) - deux de moins que Brandon -, la formation de la Colombie-Britannique possédait la meilleure défensive de sa Ligue, cette saison (183 buts contre). Reconnue pour être une pépinière de talent à la ligne bleue (Weber, Souray, Myers, Keith, Gorges), elle compte également deux des meilleurs arrières juniors au pays : Madison Bowey et Josh Morrissey, les espoirs des Capitals et des Jets.

À l'attaque, les Rockets ne sont pas en reste, avec la deuxième meilleure attaque de leur circuit, derrière Brandon. On peut y voir évoluer l'espoir des Oilers, l'Allemand Leon Draisaitl qui a amorcé la dernière saison dans la LNH.  

=> Rockets de Kelowna (Ligue junior de l'Ouest)

  • Entraîneur-chef : Dan Lambert
  • Saison : 53-13-5-1 (112 pts, 2e)
  • Séries : 16-3
  • Meilleur compteur en saison 
  • Nick Merkley : 72 MJ, 20-70-90, AD, 23e espoir nord-américain
  • Autres joueurs à surveiller
  • Leon Draisaitl : C, 3e choix au total en 2014 (Oilers)
  • Josh Morrissey : D, 13e choix au total en 2013 (Jets)
  • Madison Bowey : D, 53e choix au total en 2013 (Capitals)

En remportant les grands honneurs, les Generals du... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 5.0

Agrandir

En remportant les grands honneurs, les Generals du coach DJ Smith deviendraient l'équipe active la plus titrée avec cinq Coupes Memorial. 

Le Soleil, Yan Doublet

Une défensive de champions

La défensive gagne des championnats, dit-on. Si l'adage s'avère pendant le tournoi de la Coupe Memorial, les Generals d'Oshawa devraient repartir de Québec avec le précieux trophée...

Les champions de la Ligue de hockey junior de l'Ontario n'ont accordé que 157 buts en 68 matchs cette saison, le plus bas total dans tout le hockey junior au Canada. En séries, l'équipe a alloué 50 buts en 21 matchs. Elle a entre autres écarté les puissants Otters d'Erie en cinq rencontres en finale, limitant la supervedette Connor McDavid à sept points.

Ken Appleby est un gros morceau de ces succès. Le gardien a remporté les 16 matchs des siens en séries en conservant une moyenne de 2,24 et un pourcentage d'arrêts de ,922. Le grand gaillard de 6'4'' n'a jamais été repêché malgré ses 20 ans, mais il doit maintenant attirer l'attention des équipes de la LNH.

Bons défensivement, certes, mais les Generals sont aussi dangereux en zone adverse. Ils sont menés à l'attaque par Michael Dal Colle et Cole Cassels - le fils d'Andrew, un ancien du Canadien -, qui ont chacun amassé 31 points pendant les séries. Acquis des Knights de London en milieu de saison, l'espoir du Tricolore Michael McCarron a ajouté de la profondeur à la formation. Il a récolté 18 points en 21 matchs éliminatoires. 

«Ce sera dur tous les soirs», a malgré tout lancé l'entraîneur-chef DJ Smith, mercredi, en parlant du tournoi qui débute vendredi. «Il faut être prêts à se mesurer à différents styles. Et cela sans connaître les joueurs des autres équipes. Mais nous sommes très excités d'être ici.»

Comme ses trois alter ego, Smith a confiance en ses joueurs, mais demeure fort prudent lorsqu'on lui demande laquelle des quatre formations est favorite. «Toutes les ligues sont fortes et, chaque année, une ligue différente peut l'emporter. [...] Je ne pense pas qu'on puisse dire avant la fin du tournoi quelle équipe est la meilleure», a affirmé celui qui a joué 45 matchs avec les Maple Leafs de Toronto et l'Avalanche du Colorado au début des années 2000.

Si ça devait être les Generals, leur conquête aurait une petite saveur historique. En remportant les grands honneurs, ils deviendraient l'équipe active la plus titrée avec cinq Coupes Memorial (1939, 1940, 1944, 1990). La dernière édition championne comptait sur les prouesses d'un certain Eric Lindros... 

=> Generals d'Oshawa (Ligue junior de l'Ontario)

  • Entraîneur-chef: DJ Smith
  • Saison: 51-11-2-4 (108 pts, 2e)
  • Séries : 16-5
  • Meilleur compteur en saison 
  • Michael Dal Colle : 56 MJ, 42-51-93, AG, 5e choix au total en 2014 (Islanders)
  • Autres joueurs à surveiller
  • Michael McCarron : AD, 25e choix au total en 2013 (Canadien)
  • Cole Cassels : C, 85e choix au total en 2013 (Canucks)
  • Ken Appleby : G, jamais repêché

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer