Sagan par un cheveu!

La fin de course entre Peter Sagan (à... (AFP)

Agrandir

La fin de course entre Peter Sagan (à l'avant) et Alexander Kristoff a été si serrée qu'il a fallu avoir recours à la photo d'arrivée pour les départager.

AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Berne

Peter Sagan peut gagner de toutes les manières : en échappée, au sprint, grâce à des attaques lors de descentes, et maintenant grâce à la photo d'arrivée. Sagan a fait la démonstration de ses qualités de champion du monde, préparant parfaitement son sprint pour remporter in extremis la 16e étape du Tour de France qui a fait une incursion en Suisse, lundi.

Le Slovaque de l'équipe Tinkoff a devancé le Norvégien Alexander Kristoff et il a fallu recourir à la photo d'arrivée pour les départager. Kristoff croyait d'ailleurs avoir gagné l'étape et il a levé son poing en guise de célébration avant d'apprendre, quelques secondes plus tard, que ce n'était pas le cas.

«J'ai été chanceux en lançant mon vélo vers l'avant, a raconté Sagan. J'étais certain d'avoir terminé deuxième.»

Chris Froome a conservé son maillot jaune avant la deuxième et dernière journée de repos.

Froome n'a pas hésité à louanger Sagan. «C'est un cycliste phénoménal, a-t-il dit. La majorité des cyclistes dans le peloton ont peur de lui, de ses habiletés. Il peut tout faire. Il choisit quand il veut partir en échappée, comment il veut approcher l'arrivée.»

Troisième victoire

Il s'agit du troisième succès de Sagan depuis le départ de ce Tour et de son septième en carrière. «Je n'avais rien gagné au Tour lors des deux dernières années et là, j'ai encore gagné, a noté Sagan. C'est la vie.»

Sondre Enger, un autre Norvégien, s'est classé troisième.

L'étape de 209 kilomètres qui a mené les coureurs de Moirans-en-Montagne jusque dans la capitale suisse de Berne ressemblait à une classique d'une journée, avec une section sur les pavés avant une légère arrivée en côte.

Sagan est un spécialiste des étapes semblables, qui lui permettent d'exploiter ses différentes qualités : coureur énergique capable de rouler à fond dans des courtes montées et excellent sprinter. De nombreux amateurs agitant des drapeaux de la Slovaquie l'ont accueilli à l'arrivée.

Sagan avait aussi gagné la deuxième étape, sur un parcours semblable, au sprint. Puis, il avait enlevé la 11e étape après avoir initié une échappée en fin d'étape.

Sagan a aussi remproté son titre mondial grâce à une échappée tardive aux États-Unis l'an dernier.

Froome a conservé son avance d'une minute et 47 secondes devant le Néerlandais Bauke Mollema. Le Britannique Adam Yates est troisième, à 2:45.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer