Tour de Beauce: Houle frappe un grand coup

L'Américain Sepp Kuss (premier) et le Québécois Hugo... (Photo fournie par le Tour de Beauce)

Agrandir

L'Américain Sepp Kuss (premier) et le Québécois Hugo Houle (à droite, troisième) se sont retrouvés sur le podium de la deuxième étape du tour de Beauce.

Photo fournie par le Tour de Beauce

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Mont-Mégantic) Hugo Houle pédalait encore lorsqu'il a répondu aux questions des journalistes, jeudi. Il venait pourtant de le faire pendant 170 douloureux kilomètres de pentes abruptes, en route vers une troisième place à la deuxième étape du 31e Tour de Beauce.

Le cycliste de Sainte-Perpétue a frappé un grand coup dans sa quête du sacre beauceron. Bien protégé dans le peloton pendant la plus grande partie de la course, il a profité des cinq derniers kilomètres - la brutale montée du mont Mégantic - pour se tailler une place de choix au fil d'arrivée. Ce podium lui permet aussi de grimper au troisième rang du classement général, à 19 secondes du nouveau meneur, l'Américain Gregory Daniel (voir brèves).

Jeudi, seul Sepp Kuss et Luis Lemus ont devancé le coureur d'Équipe Canada, le premier par huit secondes, le deuxième par quelques centimètres. «Je pense qu'aujourd'hui, on ne pouvait pas mieux courir», a lancé Houle, 72e au dernier Giro d'Italie. «Ç'a été une course très difficile, longue, usante.» Une course de plus de quatre heures et quinze minutes dans les montagnes, débutée dans le nouveau centre-ville de Lac-Mégantic.

Houle se sait le centre d'attention des autres cyclistes. «Tout le monde me regarde, je ne peux absolument rien faire. Une fois arrivé dans la bosse [la côte], c'était ma seule façon de prendre un peu d'avance aujourd'hui. On a joué tactiquement beaucoup plus fin qu'hier.»

L'athlète de 25 ans a profité du solide travail de son coéquipier Ryan Anderson, engagé dans une longue échappée depuis le 70e kilomètre. D'abord à 25 athlètes, celle-ci s'est lentement désagrégée pour finalement se retrouver à sept avant d'être presque complètement avalée par le peloton.

Si Houle s'est retrouvé sur un vélo stationnaire quelques minutes après avoir terminé l'épreuve, c'était pour se débarasser de débuts de crampes qui l'ont ennuyé pendant la course, de loin la plus coriace du rendez-vous beauceron.

«C'est un peu mon problème depuis le début du Tour, je sais pas pourquoi. Je n'utilise pas les mêmes boissons qu'avec mon équipe», a tenté comme explication celui qui s'aligne habituellement avec AG2R La Mondiale. Houle a par ailleurs révélé jeudi avoir été réveillé à 21h30 la veille pour subir un test antidopage.

Drouin termine 13e

De son côté, Kuss (Rally Cycling) se réjouissait de sa plus grosse victoire en carrière. Pas trop mal pour un jeune homme de 21 ans, d'abord adepte du vélo de montagne, qui en est à sa première saison complète sur circuit routier. «J'aime les pentes abruptes», a expliqué l'Américain, deuxième au classement général. Kuss a assuré en avoir arraché pendant le dernier kilomètre, même s'il a doublé Lemus et Houle. «Ce n'était pas confortable, mais j'ai apprécié.»

La performance de Lemus (Cycling Academy Team) est aussi notable, puisqu'il a été le seul «survivant» de l'échappée. Ses compagnons de route ont cassé, mais le Mexicain a tenu bon, trouvant même la force d'attaquer dans les derniers kilomètres.

Le Beauceron David Drouin, coéquipier de Houle, a été le deuxième Québécois au fil d'arrivée avec une solide 13e place. La première partie de la troisième étape, un contre-la-montre, sera d'ailleurs disputée chez lui, à Saint-Prosper, vendredi matin. En soirée, les coureurs devront aussi se soumettre à un 78 kilomètres depuis le centre-ville de Saint-Georges.

Soulignons l'incroyable performance de Robert Squire, qui a enlevé jeudi les quatre sous-étapes servant à déterminer le meilleur grimpeur du Tour. Il s'est donc emparé du maillot à pois, malgré sa 23e place. Le gagnant de la première étape, l'Estonien Mikhel Raim a terminé au 32e rang, à 9:01 du vainqueur. Il se retrouve 28e au cumulatif.

Daniel fait le plein de maillots

L'Américain Gregory Daniel s'est couvert de maillots, jeudi. Grâce à sa 12e place, le cycliste de la formation Axeon Hagens Berman, deuxième mercredi, s'est hissé au premier rang du classement général, bon pour le maillot jaune. Il amorcera aussi les épreuves de vendredi en détenteur du maillot blanc, symbole de sa domination aux points. Et comme il n'a que 21 ans, il est en possession du gaminet rouge, celui remis au meilleur jeune (moins de 23 ans). «Très bonne journée pour moi, a-t-il dit en souriant. Ces maillots me sont donnés, mais le reste de l'équipe les mérite, parce qu'elle a tout fait pour moi.» Daniel ne visait pas le grand titre au Tour de Beauce, a-t-il admis jeudi. Beaucoup de travail reste à faire s'il veut conserver le maillot jaune jusqu'à dimanche inclusivement. Et il en est conscient. «Je ne veux pas dire [que je suis] confiant. Mais si j'ai un bon contre-la-montre et que tout va parfaitement pour moi... Je vais me donner à fond et on verra ce qui arrivera.» Jean-Nicolas Patoine

Bruno Langlois... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Bruno Langlois

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Le dernier Tour de Langlois «en théorie»

Il s'agit «en théorie» de son dernier Tour de Beauce, mais le vétéran Bruno Langlois (photo)pourrait revenir une 19e fois, l'an prochain. Le cycliste de 37 ans a pourtant annoncé sa retraite à venir au début de la saison. Pilier de l'équipe Garneau-Québecor, il se voit rejoindre une plus petite formation en 2017 afin d'agir comme mentor et entraîneur. «Je vais sûrement continuer à faire du vélo l'an prochain. Si je vise quelques courses, je suis quand même capable de me préparer pour faire la Beauce», a expliqué le meilleur des siens, jeudi, avec une 19e place au mont Mégantic. Une performance «correcte», selon lui. Langlois avait remporté la dernière étape du Tour de Beauce, en 2012. Ses 18 participations constituent un record de la compétition.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer