L'intérêt pour le cyclisme en progression depuis 15 ans

Le Salon du vélo de Québec se déroulait... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le Salon du vélo de Québec se déroulait cette fin de semaine au Centre des congrès de Québec. Parmi la centaine d'exposants présents, ce sont surtout les différentes agences de voyage spécialisées en cyclotourisme du Québec qui avaient de belles affaires à y réaliser, selon le promoteur.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le vélo, «c'est in», tranche d'entrée de jeu Jan Dubé, promoteur du quatrième Salon de vélo de Québec. Mais le constat n'a pas toujours été tel. En à peine 15 ans, la province a selon lui développé, en même temps que l'intérêt populaire pour le cyclisme, des infrastructures impressionnantes, lesquelles sont devenues un véritable «catalyseur pour l'économie régionale».

Le Salon du vélo de Québec se déroulait cette fin de semaine au Centre des congrès de Québec. Parmi la centaine d'exposants présents de vendredi à dimanche, ce sont surtout les différentes agences de voyage spécialisées en cyclotourisme du Québec qui avaient de belles affaires à y réaliser, selon le promoteur Jan Dubé.

D'abord parce que le contexte économique actuel leur est favorable. «Avec la dévaluation du dollar canadien, ça coûte plus cher aller voyager à l'extérieur du Canada, donc je m'attends à une croissance du cyclotourisme, principalement au Québec», a-t-il souligné au passage du Soleil, dimanche.

M. Dubé organise des salons de cyclisme depuis 14 ans et a vu la discipline - raison de vivre pour certains, passe-temps pour les autres - s'enraciner ici. «Quand j'ai eu l'idée de fonder le Salon du vélo, j'ai réalisé que 50 % des manufacturiers canadiens provenaient du Québec», a-t-il raconté. Il y avait donc déjà, à l'époque, un lien naturel entre les Québécois et le vélo.

Mais ce n'était pas encore l'affaire de tous, et le cyclotourisme n'était pas aussi à la mode qu'aujourd'hui. «Quand j'ai commencé le salon à Montréal, il y a 14 ans, on n'avait pas les mêmes infrastructures qu'aujourd'hui», s'est-il remémoré.

Plus d'activités

La preuve la plus frappante de la montée en force du vélo est selon lui la multiplication des activités de financement et autres événements caritatifs reposant sur le cyclisme. «Dans le temps, le réflexe était d'organiser un tournoi de golf, maintenant c'est d'organiser une sortie de vélo. Aujourd'hui, il y a plus de 200 sorties à vélo organisées à la grandeur du Québec.» On n'a qu'à penser au Grand Défi Pierre Lavoie.

En plus d'être synonyme de transport actif, la pratique du vélo rend aussi service à l'économie locale, selon Jan Dubé. «La route verte [fondée en 1995 et présente aux quatre coins de la province] a servi de catalyseur au niveau de l'économie régionale au Québec», observe-t-il.

Il remarque qu'en région, les hôteliers, les restaurateurs et plusieurs acteurs économiques se sont associés pour créer des forfaits aux cyclistes, nombreux à rechercher de nouveaux horizons. «C'est possible de voyager sans avoir à transporter tous ses bagages. On peut juste voyager à vélo d'un point A à un point B et les bagages vont suivre [transportés par les agences]. Il y a possibilité de faire un voyage d'une semaine et de découvrir les beautés du Québec.»

La Montérégie est une région particulièrement branchée sur le vélo. La région possède la plus grande offre de cyclotourisme de la province, et de nouveaux parcours s'ajoutent chaque année.

Outre les voyagistes, des fabricants et détaillants de pièces de vélo, des spécialistes en nutrition, des médias spécialisés et des écoles de formation, pour ne nommer que ceux-là, étaient présents au Salon du vélo. L'événement devrait revenir sans faute l'an prochain dans la capitale, promet Jan Dubé.

Parcours de longue durée pour tous les goûts

Vous avez fait le tour du Québec? Vous voulez étendre vos horizons, et vos cuisses d'enfer - ainsi que votre portefeuille - vous le permettent? Il existe une solution pour vous! Une agence de voyages cyclistes de Toronto propose des parcours de longue durée pouvant aller jusqu'à... 13 600 kilomètres.

TDA Global Cycling est passée maître dans l'art du voyage extravagant sur deux roues. Maxime Dionne, représentant de l'entreprise, était au Salon du vélo de Québec cette fin de semaine. Il y proposait des voyages sur tous les continents de la planète, y compris une virée en fat bike dans l'Antarctique.

Le plus long périple dure cinq mois et demi. «On part du nord de la Colombie pour se rendre jusqu'au sud de l'Argentine», a-t-il expliqué. L'été dernier, 25 personnes ont fait le trajet au complet, pour un total de 13 600 kilomètres.

French Connection

Un nouveau parcours développé par TDA Global Cycling sera lancé cette année avec Québec comme point de départ. Le parcours French Connection lie la capitale à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Le voyage est d'une durée de sept semaines - 42 jours de vélo, neuf de repos - et d'une distance de 4500 kilomètres.

«On fait 110 kilomètres par jour», a précisé M. Dionne, qui sera le guide de l'expédition. «Mais vous le faites à votre rythme.» La compagnie s'assure d'ouvrir et de boucler le groupe de cyclistes afin que tous se rendent à bon port. Les temps libres sont partagés entre repas fournis par l'organisation et des visites libres des villes servant de camps de base.

Pour ceux qui trouveraient la distance exagérée, il est possible de se joindre au groupe de cyclistes en cours de route. «Si vous avez trois semaines, il n'y a pas de problème. Vous rejoignez le groupe quand cela vous convient.»

Le French Connection coûte 9000 $ par personne, s'il est réalisé dans sa totalité.

Outre le rallye South American Epic, la Route de la soie représente un autre défi de taille offert par TDA Cycling, fondée en 2003. «On part de Beijing [en Chine] et on se rend jusqu'à Istanbul [Turquie].» Chaque parcours est offert aux deux ans.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer