Grand Prix cycliste de Québec: les cinq favoris

Champion à Québec en 2011, Philippe Gilbert revient... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Champion à Québec en 2011, Philippe Gilbert revient pour la première fois depuis son triomphe. Il est bâti sur mesure pour le type d'effort qu'exige la course dans la capitale.

Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) L'an dernier, en choisissant ses cinq favoris en vue du Grand Prix cycliste de Québec, Jean-Luc Gatellier avait nommé ceux qui allaient terminer aux deux premiers rangs, Simon Gerrans et Tom Dumoulin. Devant une telle clairvoyance, Le Soleil a de nouveau questionné le journaliste de L'Équipe, spécialiste du cyclisme qui a couvert plus de 20 Tours de France et écrit quelques livres sur le sujet.

Gatellier a pris son temps avant de dévoiler son pronostic, hier, scrutant la liste de 208 coureurs. Il a même posé quelques questions à ses collègues européens, assis tout près, histoire d'avoir le meilleur top 5 possible.

Un constat s'impose, a-t-il lancé d'emblée : prédire le vainqueur s'avère plus difficile que l'an dernier, alors que Gerrans était un choix évident. L'athlète australien n'étant pas là pour défendre ses titres - il avait gagné à Montréal aussi -, notre expert a dû se creuser la tête. Voici ceux qu'il faut surveiller aujourd'hui.

1 - Michal Kwiatkowski

Etixx-Quick-Step (no 1)

Champion du monde en titre, il arrive en grande forme, selon les informations obtenues par Gatellier. Les Mondiaux 2015 se dérouleront du 19 au 27 septembre en Virgine, et le Polonais de 25 ans semble avoir travaillé fort pour assurer la défense de son titre obtenu l'an dernier. En avril, il a gagné l'Amstel Gold Race, une classique hollandaise qui fait partie de l'UCI World Tour, comme celle de Québec. «Il est performant dans les montées, il a une bonne pointe de vitesse. Sur le sprint, s'ils sont trois ou quatre coureurs, il peut les battre. Il est vraiment complet.»

2 - Alexis Vuillermoz

AG2R La Mondiale (no 88)

Révélé lors du dernier Tour de France, le cycliste de 27 ans y a remporté la huitième étape, terminant 26e au classement général. Coéquipier de Hugo Houle, le Français a grandi dans le milieu du vélo de montagne. En 2010, il a terminé quatrième chez les 23 ans et moins des Championnats du monde de cross-country présentés au Mont Sainte-Anne. «Il était en tête de la course et il avait crevé», relate Gatellier. «C'est un véritable puncheur. Autant le circuit de Montréal ne va pas lui convenir, car les côtes sont longues, autant les montées courtes [de Québec] lui permettent d'exploiter ses qualités explosives.» S'il arrive bien placé au pied de la côte de la Fabrique lors du dernier tour, il sera redoutable, croit notre expert.

3 - Philippe Gilbert

BMC Racing Team (no 61)

Champion à Québec en 2011, le Belge revient pour la première fois depuis son triomphe. Il est bâti sur mesure pour le type d'effort qu'exige la course dans la capitale. Signe de son statut de favori, il avait une meute de journalistes européens autour de lui lors de la conférence de presse présentant les principaux coureurs, mercredi. À 33 ans, Gilbert n'a pas perdu de sa superbe, croit Gatellier. «Est-il aussi "saignant" qu'autrefois? Je pense que oui. C'est un vrai client. Il est toujours en forme à l'approche des Championnats du monde.» Il a d'ailleurs remporté cette épreuve en 2012. En mai dernier, il a raflé les 12e et 18e étapes du Tour d'Italie.

4 - Michael Matthews

Orica GreenEDGE (no 75)

Hésitation de notre spécialiste pour le quatrième nom. Tenté par l'Anglais Adam Yates, Gatellier jette finalement son dévolu sur le coéquipier de ce dernier. L'Australien de 24 ans a déjà porté le maillot rose de meneur pendant le Tour d'Italie, où il a d'ailleurs gagné une étape l'an dernier et une autre cette année. Excellent sprinteur, il n'a toutefois pas encore remporté de grande course du niveau de Québec. Ça arrivera un jour ou l'autre, prédit Gatellier. Peut-être aujourd'hui...

5 - Julian Alaphilippe

Etixx-Quick-Step (no 2)

Nouvelle hésitation pour la cinquième place. Après avoir nommé le Lituanien Ramunas Navardauskas, Gatellier est revenu vers le représentant du Soleil, quelques minutes après la fin de l'entrevue. Le Français sera finalement son dernier choix. Malgré son rôle d'équipier au favori Michal Kwiatkowski aujourd'hui, le cycliste de seulement 23 ans pourrait surprendre, croit le journaliste. «C'est complètement dans ses cordes, ce genre d'arrivée.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer