Grands prix cyclistes: Hesjedal espère avoir la forme

Tony Martin, Robert Gesink, Ryder Hesjedal, Michal Kwiatkowski,... (Photo Le Soleil, Caroline Grégoire)

Agrandir

Tony Martin, Robert Gesink, Ryder Hesjedal, Michal Kwiatkowski, Philippe Gilbert et Romain Bardet sont fins prêts pour s'attaquer au difficile parcours de Québec à l'occasion du Grand Prix cycliste.

Photo Le Soleil, Caroline Grégoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Ryder Hesjedal assure s'être senti mieux qu'il le redoutait lors du Tour d'Alberta, où son équipe, Cannondale-Garmin, est repartie avec les grands honneurs, lundi. Le cycliste a eu une saison si chargée qu'on craignait que la fatigue lui joue des tours pour les compétitions en sol canadien.

«Il y avait de l'incertitude en allant en Alberta», a admis hier le natif de Victoria. «Mais je me suis senti pas mal bien. Mieux que je le pensais. J'espère que j'aurai la forme que je peux avoir pour ces courses», a-t-il ajouté en parlant des Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal, en fin de semaine.

Hesjedal, 34 ans, a déjà fait 83 jours de compétition depuis le début de l'année. Il a entre autres terminé cinquième du dernier Tour d'Italie, en mai, épreuve qu'il avait remportée avec éclat en 2012.

Même s'il a connu plus de succès à Montréal qu'à Québec au fil des ans, Hesjedal assure qu'il n'a pas une préférence pour l'épreuve de la métropole. «Je les aime toutes les deux. Je veux être en avant dans les deux. [...] Ce sont deux courses difficiles, mais on dirait qu'une fois que j'ai eu Québec dans les jambes le vendredi, je suis meilleur à Montréal le dimanche.»

Le favori local a terminé troisième deux fois dans la deuxième tranche de la compétition, en 2010 et en 2013. Il n'est jamais monté sur le podium dans la capitale.

Hesjedal a participé à quatre des cinq premières présentations des compétitions canadiennes. L'an dernier, il avait choisi de faire le Tour d'Espagne, qui se déroule en même temps.

Quant à l'effet positif de la présentation de ces courses sur le bassin de cyclistes d'élite au Canada, Hesjedal estime qu'il se fait déjà sentir. «Il y a beaucoup de bons coureurs qui progressent dans les équipes canadiennes et nord-américaines, a-t-il dit. Le sport n'a jamais été en aussi bonne santé. L'avenir est prometteur.»

Un beau terrain de jeu

Aussi présent au Château Frontenac, Philippe Gilbert, vainqueur à Québec en 2011 lors de sa seule participation aux épreuves canadiennes. Le Belge respirait la confiance, mercredi, deux jours avant d'enfourcher son vélo pour une course qui lui sied bien.

«Je vais trouver un terrain de jeu idéal pour moi. [...] Si je suis bien, je finirai la course devant et près de la victoire», a lancé le leader de BMC Racing Team.

Il revient dans la capitale avec, en mémoire, son triomphe d'il y a quatre ans. «C'est un grand souvenir pour moi. C'était une belle victoire avec une belle manière. Avec une belle bataille contre [Robert] Gesink au final.»

Ce dernier était assis tout près, mercredi. Deuxième en 2011, Gesink s'est repris deux ans plus tard avec une victoire à Québec. Le cycliste de l'équipe Lotto NL-Jumbo est chez nous depuis déjà quelques jours, histoire de se préparer adéquatement pour la course de demain. «C'est très spécial d'être de retour. Je suis très motivé. J'ai travaillé très fort», a expliqué celui qui a terminé sixième du dernier Tour de France.

Récompenses sucrées

Les gagnants des Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal pourront se sucrer le bec dans les prochaines semaines! Parmi leurs récompenses, ils recevront l'équivalent de leur poids... en produits de l'érable. Une gracieuseté de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, partenaire de l'événement pour la première fois cette année. L'organisme compte ainsi promouvoir les bienfaits des produits de l'érable pour la performance sportive. «Les cyclistes ont besoin d'une source d'énergie saine pour pratiquer leur sport. Le sirop d'érable, source d'énergie 100 % naturelle, fournit des glucides simples qui se métabolisent facilement en glucose et agissent comme carburant durant l'exercice», a déclaré Serge Beaulieu, président de la Fédération, dans un communiqué.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer