Coupe du monde de cross-country: Marie-Hélène Prémont, spectatrice

On pourra voir samedi les «héritiers» de Marie-Hélène... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

On pourra voir samedi les «héritiers» de Marie-Hélène Prémont, alors que Léandre Bouchard, Laurence Harvey, Frédérique Trudel et Antoine Caron seront en action, au Mont-Sainte-Anne dans la catégorie U23.

Le Soleil, Steve Deschênes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) C'est avec un petit pincement au coeur que Marie-Hélène Prémont va assister samedi à la Coupe du monde de cross-country au Mont-Sainte-Anne. Habituée d'être sous les feux de la rampe, la nouvelle maman d'une petite fille de 13 jours adore son nouveau rôle, mais avoue s'ennuyer quelque peu de la compétition.

«On vit plein de nouvelles expériences en ce moment», a souligné avec enthousiasme la fierté de Château-Richer, ajoutant que toute la petite famille se porte bien. «Mais je dois avouer que l'intensité, l'adrénaline, le vélo, oui ça me manque... de me donner, de me pousser. J'ai quand même été chanceuse, car j'ai pu rouler jusqu'à mon accouchement.»

Comblée par son rôle de maman, l'athlète de 35 ans se dit quand même touchée par le fait de ne pas pouvoir prendre part à la ligne de départ samedi de la Coupe du monde de cross-country dans la classe élite féminine.

«Émotivement, ce n'est pas toujours facile de me dire que demain [samedi] je vais assister à une course dans ma cour sans pouvoir y participer alors que ça fait des années que je suis là et que les gens de Québec se déplacent pour venir m'encourager. Mais, je pense que ça va être quand même le fun de voir la course d'un angle différent.»

La nouvelle maman de la petite Charlie ne ferme pas la porte à un possible retour en 2014, prenant en exemple Gunn-Rita Dahle. Championne olympique de 2004 et maman depuis 2009, la Norvégienne est revenue au sommet de son art, même à 40 ans.

«On avait sensiblement les mêmes âges quand elle a eu son petit gars. Alors, cela prouve que oui, c'est possible si je le désire vraiment. Mais pour l'instant, je n'ai pas pris de décision définitive, je vais laisser le temps passer.»

Et les Jeux olympiques en 2016, à Rio? «Peut-être. Si je reviens l'année prochaine en 2014, on va voir comment cela va aller, on ne sait jamais. Mais si je reviens, c'est sûr que la porte ne sera pas fermée pour les Jeux».

Relève présente

Après des années creuses au Québec en vélo de montagne, la relève est bien présente aujourd'hui, autant chez les gars que les filles. Une situation qui enchante la pharmacienne de profession.

«Je suis vraiment contente de voir qu'il y a aujourd'hui des femmes qui sont en mesure de prendre la relève», a souligné Prémont, prenant notamment comme exemple Frédérique Trudel, qui a été couronnée championne canadienne chez les moins de 23  ans et qui a remporté la première médaille d'or aux Jeux du Canada à Sherbrooke.

«Elle a le potentiel pour aller loin. Elle a dominé junior. Je pense que oui, elle pourrait envisager un jour les Jeux. Elle a la volonté et le désir pour y arriver. C'est une personne vraiment persévérante, mais elle a encore beaucoup d'expérience à acquérir.»

Frédérique, âgée de 19 ans, sera en action aujourd'hui dès 9h dans la catégorie U23. Malgré ses récents succès, l'athlète de Breakeyville (Lévis), qui vise un top 7, ne ressent pas plus de pression qu'une autre compétition. «C'est une course comme une autre», a souligné la blondinette, qui en est à sa troisième expérience au Mont-Sainte-Anne.

«C'est un peu triste que Marie-Hélène ne soit pas là. J'ai toujours suivi ses courses. Je pense que tout le monde doit l'avoir dans son coeur cette fin de semaine, j'en suis sûre», a conclu Frédérique, confiante de revoir une MHP en plein contrôle de ses moyens la saison prochaine.

******************

Laurence Harvey un peu fébrile

Une journée bien spéciale s'annonce aujourd'hui pour Laurence Harvey, qui prendra part à la Coupe du monde de cross-country U23 qui se déroule à seulement 5 minutes de la niche familiale. Originaire de Saint-Ferréol-les-Neiges, la cycliste de 20 ans entend bien donner son maximum afin de satisfaire famille et amis qui se seront déplacés pour l'applaudir au fil d'arrivée. «D'être chez soi, c'est vraiment quelque chose de spécial», a souligné la fille de l'athlète olympique Pierre Harvey et soeur du fondeur Alex Harvey. Sans aucune hésitation, celle qui vise un top 15 avoue être un peu fébrile à l'idée de compétitionner devant ses proches. «Je suis un peu stressée, c'est sûr, mais j'essaie de prendre ça comme une course normale».

Léandre Bouchard... (Le Soleil, Steve Deschênes) - image 2.0

Agrandir

Léandre Bouchard

Le Soleil, Steve Deschênes

******************

Léandre Bouchard, gonflé à bloc

Après une récolte de trois médailles d'or aux Jeux du Canada, Léandre Bouchard se présente au Mont-Sainte-Anne gonflé à bloc plus que jamais. Réaliste quant à ses objectifs, le grand gaillard de 6'4" pesant 180 livres espère terminer au moins dans le top 10 de la Coupe du monde de cross-country chez les moins de 23 ans.

«Avec les Jeux du Canada, on a eu une semaine chargée», confie le cycliste natif d'Alma, au Lac-Saint-Jean. «Aujourd'hui [vendredi], on prend le temps d'analyser et d'étudier le parcours. Après, un bon souper et une bonne nuit de sommeil pour arriver fin prêt pour la compétition».

Bouchard a enlevé les honneurs aux Jeux du Canada de Sherbrooke en cross-country; au relais avec ses coéquipiers Antoine Caron et Jérémy Martin - ils sont aussi présents au Mont-Sainte-Anne - et au sprint. «Je suis très heureux de mes performances. Mon triplé d'or m'a donné beaucoup de confiance. La forme était présente à chacune des courses lors des Jeux alors, j'espère qu'elle sera au rendez-vous demain [samedi]», a conclu Bouchard, avouant être un peu nerveux à 24 heures du départ.

Pour Caron, qui vise lui aussi un top 10, la Coupe du monde au Mont-Sainte-Anne est une belle occasion de performer devant ses proches et amis. «En ce moment, je ne suis pas au sommet de ma forme,» a avoué le cycliste de Stoneham. «Mais, je vais donner tout ce que j'ai. Beaucoup de mes amis vont être présents pour la course, car je suis allé à l'école secondaire ici. Ça va être spécial pour moi.» Caron s'est distingué aux Jeux du Canada en récoltant l'argent en cross-country et l'or au relais.

La Coupe du monde de cross-country dans la catégorie homme U23 débutera samedi à 16h30.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer