Vélo : Gagné impose sa loi

(Baie-Saint-Paul) Raphaël Gagné a remporté une deuxième victoire en Coupe Canada. Hier, sur le parcours rapide et exigeant de Baie-Saint-Paul dans Charlevoix, il a montré, sans équivoque, qu'il était de retour en force, après une saison difficile.

Gagné (Rocky Mountain-Procycle) a fait partie d'un peloton de cinq coureurs pendant les deux premiers tours, avant d'ouvrir la machine au troisième (sur cinq). Au final, il a devancé le Torontois Cameron Jette (Scott-3 Rox Racing) par plus d'une minute. Gagné a mis 1 h27 min 42 s pour rouler les quelque 25 km que comportait le parcours au total.

«Plusieurs savent que j'ai eu une saison difficile, l'an passé, mais les choses sont là où je veux qu'elles soient en ce moment. L'objectif est les championnats canadiens à Saint-Félicien dans trois semaines, plus les coupes du monde en Amérique du Nord», a dit l'athlète de Lac-Beauport.

«C'était un vrai parcours de vélo de montagne, autant un défi techniquement que physiquement. Ce n'était pas un parcours où on a avantage à rouler en groupe. L'erreur ne pardonne pas ici», a dit celui qui confirme sa première place au cumulatif canadien avec une course à faire (Hardwoods Hills, Ontario).

Mais Gagné refuse d'admettre qu'il passe ainsi un message. «Je suis juste content d'être de retour en force, de ma gestion de course, de ma préparation et de mon niveau de forme», a dit celui qui s'est aussi imposé il y a une semaine à Mont-Tremblant.

Jérémy Martin (Rocky Mountain-Procycle) de Québec est aussi à prendre au sérieux. Le jeune homme a pris le troisième rang, hier. «La semaine passée, j'ai fait mon premier top cinq en Coupe Canada. Aujourd'hui, j'étais en mission pour un podium. J'ai eu un bon début de course. Il y avait beaucoup de trafic, on s'est ramassé un petit groupe, mais en augmentant le rythme, on s'est ramassé à deux et, à bout de force, j'ai réussi à finir le travail», a dit celui dont les talents de grimpeur ont servi à Baie-Saint-Paul. Il a devancé l'Américain Troy Wells (Team Clif Bar) par 22 secondes.

Du côté féminin, les Québécoises ont été exclues du podium, alors que Sandra Walter (Xprezo-Borsao), de la Colombie-Britannique, a littéralement survolé la piste, devançant sa compatriote Jean Ann Berkenpas par près de deux minutes. L'Ontarienne Amanda Sin (Rox Racing) a complété le podium, laissant la Québécoise Cindy Montambault (CVM2 Val-David) au pied du tableau d'honneur.

Chez les juniors, la logique a été respectée, alors que les champions nationaux en titre, la Québécoise Frédérique Trudel (Specialized Québec) et l'Ontarien Marc-Antoine Nadon (Team Ontario-Scott), ont franchi le fil d'arrivée les bras levés vers le ciel.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer