Le beau risque du Canadien

Alexander Radulov (au centre) a donné bien des...

Agrandir

Alexander Radulov (au centre) a donné bien des maux de tête à son entraîneur-chef Barry Trotz lors de ses deux séjours avec les Predators de Nashville.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) CHRONIQUE / Wow! Quelle folle semaine à Mont­réal. Subban s'en va, Weber arrive. Puis, un autre coup d'éclat qui ne laisse personne indifférent. Amateurs du Canadien, voici Alexander Radulov. Radu en bleu-blanc-rouge? Incroyable. Marc Bergevin a brassé le Centre Bell comme il l'a rarement été. Le dg risque gros, à commencer par sa réputation. Mais le risque n'est pas mauvais. Du moins, dans le cas de Radulov.

La réaction des experts a été quasi unanime lorsque le Canadien a officialisé la mise sous contrat de l'explosif Russe pour une saison à 5,75 millions $. On a entendu beaucoup de rires. Parce que la plupart des experts ne prennent pas Radulov au sérieux en raison de ses frasques passées, autant dans la LNH que dans la KHL, où il domine depuis quatre ans.

C'est vrai qu'il a quitté les Predators de Nashville deux fois pour retourner chez lui en Russie. C'est vrai qu'il a été suspendu en pleines séries éliminatoires par ses patrons des Preds parce qu'il avait raté un couvre-feu en compagnie d'un des frères Kostitsyn. C'est vrai qu'il a écopé de suspensions pour ses crises de colère dans la KHL. Et tous ont vu la vidéo où il atteint un de ses entraîneurs avec son bâton, geste volontaire pour certains, accidentel pour d'autres. Et il y a eu plein d'autres histoires.

Voilà pourquoi certains analystes n'arrivent pas à comprendre la stratégie du Canadien. On échange P.K. parce qu'il est trop démonstratif, parce qu'il prend trop de place, parce qu'il est hyperactif et voilà qu'on amène un gars encore plus hyperactif et presque aussi démonstratif sur la patinoire. Où est la logique?

Radulov a mûri

Ils ont raison de soulever des doutes. Dans le monde ultra-conservateur du hockey, si tu n'entres pas dans le moule, tu as un mal fou à obtenir le respect. Je me souviens de mon passage à Nashville pendant la première saison de Radulov là-bas. Ses coéquipiers le trouvaient bien drôle, mais il les essoufflait. Après quelques mois de plus, il les fatiguait.

Mais il avait 20, 21 ans à l'époque. Un jeune dans un vestiaire de vieux qui se la coulaient douce dans un marché où ils pouvaient circuler dans l'anonymat. Maintenant âgé de 29 ans, il a mûri selon les indications obtenues outre-mer. Marié, père d'un enfant, il se serait passablement assagi, sans que ça affecte son jeu sur la patinoire.

Et de toute manière, il ne faut pas se gêner pour dire que le Canadien vient de mettre sous contrat son joueur le plus talentueux. Le gars possédant les plus belles habiletés. Ailier droit qui lance de la gauche, il va intégrer le top 6 à l'attaque sans trop de difficultés. Montréal peine à marquer. Si Radulov est aussi affamé qu'on le dit, qu'il est sérieux et en bonne forme physique, il va se révéler un atout. C'est à Montréal qu'il voulait jouer, nulle part ailleurs. À ne pas confondre avec le passage raté d'Alexander Semin. Qu'il joue avec Galchenyuk ou avec Plekanec, il va produire, ça, c'est garanti.

Reste à voir comment il va composer avec Michel Therrien et son style plutôt conservateur. Une attitude qui a mené au départ de Subban, beaucoup trop individualiste selon ses patrons. Je dois cependant dire que le retour de Kirk Muller comme adjoint va jouer en faveur d'un gars comme Radulov, Muller allant piloter l'attaque massive et certaines des stratégies offensives.

Radulov était certes un bien dôle de moineau pendant ses années avec les Remparts. Mais quel joueur de hockey. Un gars capable de changer à lui seul l'allure d'un match. Patrick Roy a su manoeuvrer avec le surdoué, acceptant ses frasques tout en appliquant la discipline au moment approprié. Ce que Barry Trotz n'a su faire à Nash­ville, en gros parce que les pros ne sont pas chouchoutés comme des juniors.

Radulov a vieilli, a bien vieilli dans la KHL. En 391 matchs en Russie, il a marqué 169 buts et totalisé 492 points. Pas si mal. Et aux Jeux de Sotchi, il avait été le meilleur des siens qui n'avaient cependant pas connu un tournoi olympique à la hauteur. Seule interrogation, la décision des Russes de l'écarter de la Coupe du monde.

Avec Shea Weber, Andrew Shaw et Radulov dans l'alignement, le Canadien a un meilleur club que celui qui comptait sur P.K. Subban et Lars Eller la saison dernière. Et Carey Price devrait y être lui aussi. Ça, ça change complètement le portrait.

Le Lightning gagne sans bouger

Le directeur général du Lightning de Tampa Bay, Steve Yzerman (photo), est celui qui a le mieux manoeuvré cette semaine... sans toucher au marché des joueurs autonomes. En retenant les services de Steven Stamkos et en prolongeant le contrat de Victor Hedman de huit ans avant qu'il obtienne le droit de devenir joueur autonome, il s'est assuré que son club demeure parmi l'élite dans l'Est. 

-Sa prochaine mission sera d'échanger son gardien vedette Ben Bishop, l'un des meilleurs du circuit, afin de ne pas perdre le jeune Andreï Vassilevski au repêchage d'expansion de juin prochain... 

Le grand gagnant parmi les joueurs autonomes est sans l'ombre d'un doute Milan Lucic qui se joint aux Oilers d'Edmonton où il devrait évoluer en compagnie du surdoué Connor McDavid et de Jordan Eberle, pas un mauvais trio du tout. Un Lucic qui a aussi considéré le Canadien, mais qui a finalement penché pour les Oilers, pour McDavid, pour son ancien directeur général à Boston Peter Chiarelli. Et il aura l'occasion d'inaugurer le nouvel amphithéâtre à Edmonton, un bijou d'édifice... 

L'attaquant Loui Eriksson quitte les Bruins pour aller rejoindre ses compatriotes les jumeaux Sedin à Vancouver. Un autre trio qui devrait fait des étincelles dans l'Ouest.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer