Dix semaines de surprises

Même si les fins de saison réservent leurs... (AFP, Patrick Smith)

Agrandir

Même si les fins de saison réservent leurs lots de surprises, quelques valeurs sûres, comme les Blackhawks, les Kings et les Capitals, si leur capitaine Alex Ovechkin demeure en santé, n'ont pas trop à s'inquiéter.

AFP, Patrick Smith

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) CHRONIQUE / Quatre petits jours de congé plus tard, et c'est le retour aux choses sérieuses dans le joyeux monde de Gary Bettman. Qui va passer? Qui va casser? Les 10 dernières semaines du calendrier régulier de la LNH ont l'habitude de réserver des surprises. Et si la tendance se maintient, ce ne sera pas différent cette année.

L'an passé, cinq des sept clubs canadiens sont parvenus à participer au derby printanier. Miraculeux dans le dernier droit, les Sénateurs d'Ottawa ont obtenu leur laissez-passer à la toute fin, les Jets de Winnipeg se classant eux aussi comme quatrième as à l'autre bout du continent. Les Canucks de Vancouver et les Flames de Calgary ont pour leur part profité de la faiblesse de la section Pacifique pour faire les séries et le Canadien de Montréal, surfant sur la campagne extraordinaire de Carey Price, était parmi les favoris.

Cette année, c'est une tout autre histoire. Lors de la reprise des activités après la pause du Match des étoiles, mardi, aucun club canadien n'est positionné pour faire les séries. Encore plus significatif, parmi les huit équipes n'ayant pas maintenu une fiche de ,500 à leurs 10 derniers matchs, cinq sont canadiennes. Toronto, faut-il s'en surprendre, est la pire de toutes à 1-7-1-1. Montréal, scandaleusement, suit de près à 2-7-1. Qui aurait pu prévoir un tel scénario lors du match d'ouverture de la saison entre les deux formations, au début d'octobre.

Edmonton (3-5-1-1) s'enligne pour choisir encore une fois parmi les premiers, sinon au premier rang, de la prochaine séance de repêchage, une disgrâce. Calgary (3-6-0-1) n'est pas diable mieux après avoir montré de belles choses l'hiver dernier. Et à Winnipeg (4-5-0-1), il est possible que l'on procède à une vente de feu pour remettre l'organisation sur les rails. Ottawa (4-6) fait aussi du surplace, mais au moins, ils sont divertissants à voir aller. Ceux qui prétendent que jouer dans un milieu favorable au hockey motive les joueurs peuvent aller se rhabiller!

Les valeurs sûres seront bien positionnées

Mais assez parlé des sous-

performants. Ce qui semble acquis, c'est que les valeurs sûres seront bien positionnées en avril. Les Blackhawks de Chicago, les Capitals de Washington, si Alex Ovechkin demeure en santé, et les Kings de Los Angeles devraient continuer leur domination. Leurs alignements ont trop de profondeur pour qu'ils sombrent dans une longue léthargie.

Sauf qu'à part ces trois puissances et des derniers de classe, le reste des équipes vont nous tenir sur le bout de nos sièges d'ici le 9 avril. Parce que tout peut survenir. Tout d'un coup, les Sharks de San Jose (8-0-1-1) et les Ducks d'Anaheim (7-3) sont redevenus ce qu'ils devaient être. Et pendant que les Stars de Dallas perdent des plumes... et des matchs, l'Avalanche du Colorado est de retour au plus fort de la course pour une place en séries. Et malgré des blessures à des joueurs-clés, les Blues de St. Louis persistent et signent. Les Predators de Nashville ne parviennent cependant pas à me convaincre qu'ils sont aussi bons qu'on le dit et la belle aventure des Coyotes de l'Arizona tire à sa fin. Quant au Wild du Minnesota, poser la question, c'est y répondre.

compliqué dans l'Est

Dans l'Est, c'est compliqué. Logiquement, le Canadien devrait être parmi les huit meilleurs. C'est insensé que le New Jersey et la Caroline devancent les Mont­réalais. Il reste encore du temps, mais ça doit bouger bientôt. C'est la Floride qui mêle tout en continuant de gagner. Leurs voisins de Tampa vont cependant les doubler bientôt. Et il y a les Red Wings qui sont toujours dans le portrait. Ils ont le don de passer sous le radar, ceux-là. Sans compter Pittsburgh, qui retrouve son aplomb, Sidney Crosby en tête.

N'oublions pas non plus les Bruins. Si seulement ils pouvaient retrouver leurs moyens à domicile, où ils n'ont amassé que 24 points en 26 matchs. On est bien loin de l'époque du regretté vieux Garden, où ils étaient invincibles. Et les deux clubs de New York, Rangers et Islanders, sont comme dans des montagnes russes. Mais ils seront quand même des séries. Ce qui ne laisse pas beaucoup de place aux autres, Canadien inclus.

Ceux qui se plaignent du manque d'attaque dans la LNH seront déçus, parce que ça va se serrer encore plus les coudes, défensivement parlant, d'ici aux séries. Si seulement Carey Price pouvait revenir en santé. Et tant qu'à le prendre en pitié comme on le fait depuis quelques jours, pourquoi pas rappeler John Scott de St. John's?

Passons vite à autre chose

Il est grand temps que les dirigeants de la LNH laissent tomber le Match des étoiles. Peu importe sa formule, c'est une perte de temps. Autant pour les joueurs que pour les amateurs. C'est un peu pour les commanditaires du circuit que l'on résiste, mais il y a maintenant les Classiques hivernales qui se multiplient qui suffisent à la tâche. De plus, ces matchs-là signifient quelque chose, ils font partie du calendrier régulier.

Me semble que l'on pourrait se contenter de ces plateformes pour tenir des festivals, des expositions, des concerts et des trucs du genre. Avez-vous entendu quelqu'un se plaindre parce qu'il n'y avait pas eu de Match des étoiles pendant l'année olympique en 2014?

Il faut s'en tenir au vrai hockey pour mousser son produit. Entourer des rencontres ciblées du calendrier régulier des artifices d'un Match des étoiles. Un duel Canadien-Bruins, Kings-Ducks, Rangers-Islanders,

Canadien-Maple Leafs dans une atmosphère de Match des étoiles, ce serait bien mieux qu'une invention à trois contre trois qui ne veut rien dire et auquel plusieurs des vraies étoiles ne participent même pas.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer