Méchant malaise à Montréal

Si le Canadien s'est relativement bien tiré d'affaire... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Si le Canadien s'est relativement bien tiré d'affaire lors de la première absence de Carey Price, les choses se sont gâtées lorsque le gardien vedette s'est de nouveau blessé à son retour au jeu.

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) CHRONIQUE / Rien ne va plus chez le Canadien. Le beau travail des deux premiers mois du calendrier régulier, aussi surprenant fût-il, est complètement effacé. Tout est à recommencer. Existe-t-il une potion magique pour remettre le Tricolore sur les rails? Si vous en connaissez la recette, lâchez un coup de fil à Michel Therrien. Parce que rien n'indique que sa troupe va s'en sortir dans un proche avenir.

Ce n'est pas jojo ce qui se passe à l'autre bout de la 20 ces temps-ci. À vrai dire, c'est désastreux. Il n'y a aucune étincelle pour allumer un feu sous les patins de tous ces flancs mous qui endossent l'uniforme bleu-blanc-rouge. La victoire in extremis de lundi à Tampa Bay avait ravivé les espoirs des plus optimistes, mais le club au grand complet est vite retombé au neutre à Sunrise, mardi.

Bon, l'ami Therrien, que j'avais sacré le joueur le plus utile de son club quelque part en novembre, a perdu sa touche magique. Visiblement excédé par les événements, il ne sait plus quoi dire. Son explication après la défaite aux mains des Panthers que le club de Gerard Gallant était l'un des deux meilleurs de l'association de l'Est sonne faux. Oui, ils sont bons, les chatons de la Floride. Mais il n'y a pas si longtemps, c'est le Canadien qui était considéré le meilleur club dans l'Est. Comme les temps changent...

Les gens du réseau TSN, maniaques de statistiques, en ont publié de fort révélatrices sur ce qui se trame chez le Canadien. Saviez-vous que c'est la première fois depuis la fondation du club montréalais que l'équipe perd 11matchs dans un même mois? Que la fiche de 3-11-0 de décembre est la pire de toute la Ligue nationale pour cette période? Que l'équipe n'a pas marqué plus de trois buts dans une rencontre en décembre? Que le 8décembre, Montréal revendiquait 41points, la Floride, 30points? Eh bien après le match de mardi, les Panthers totalisent maintenant 46points contre 45 pour le Canadien. Comme résumé de la situation, c'est assez clair merci.

Attendre Price et Gallagher

Ça va mal, très mal. Alors faut-il paniquer et tout chambarder? Conservateur dans son approche qui semble toujours calculée, le directeur général Marc Bergevin n'est pas du genre à tout balancer par la fenêtre. Ce qui serait une erreur, selon moi. Si le club peut donner quelques petits coups pour se garder la tête hors de l'eau en janvier, la situation ne sera pas critique. Le coussin de points amassés en début de saison sert bien, permet de survivre. Et à un moment donné, Carey Price et Brendan Gallagher vont revenir au jeu. Normalement, c'est à ce moment que les choses se replaceront.

Parce que oui, le Canadien, c'est le club de Carey Price. Perdre le meilleur joueur de toute la LNH pour une longue période, ça fait mal. Encore plus si ce joueur est un gardien de but. Est-ce un défaut que sa seule présence devant le filet fasse grossir les coeurs de ses coéquipiers qui n'en ont pas démontré au cours des 16 derniers matchs? Je ne crois pas. Price est la fondation de cette équipe-là. C'est malheureux que ses potes se laissent aller quand il n'y est pas. Lâche, même. Sa présence stabilisatrice sur la glace et dans le vestiaire, où il est le vrai capitaine, est indéniable. C'est pourquoi il ne faut pas jeter l'éponge tout de suite.

Avec Price et Gallagher dans l'alignement, tous les pions vont se replacer au bon endroit. On se rend compte que ce Gallagher, que certains dirigeants de Hockey Canada commençaient à voir dans leur soupe pour la Coupe du monde, est pas mal meilleur qu'on le croyait. Il sera juste intéressant de voir comment les joueurs vont se comporter en cette nouvelle année jusqu'à ce que leurs coéquipiers retrouvent leur place.

P.K. Subban, Max Pacioretty, Andrei Markov, Tomas Plekanec, David Desharnais, Lars Eller auraient intérêt à recommencer à jouer au hockey. Pour le bien du Canadien... et surtout pour leur bien à eux.

Les Capitals et les autres

Les choses se corsent dans l'association de l'Est. Autant dans la section Atlantique que dans la section Métropolitaine. Sauf pour les Capitals de Washington qui sont en orbite. Avant les matchs de mercredi, les hommes de Barry Trotz avaient une confortable avance de 11 points sur les Islanders de New York en tête de leur section. Dire qu'il n'y a pas si longtemps, ce sont les Rangers qui étaient dans le siège du conducteur. Mais la troupe dirigée par Alain Vigneault, qui jouait à Tampa Bay mercredi, est tombée dans le coma à peu près en même temps que le Canadien. Les Rangers n'avaient gagné que 4 de leurs 16 derniers matchs. Seulement 9 points séparent les clubs de 2e et 12eposition dans l'Est. Comme quoi rien n'est assuré pour les séries. Pour personne.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer