Le chemin de croix de Boucher

Même si la saison de Philippe Boucher s'est... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Même si la saison de Philippe Boucher s'est terminée par une défaite de 9-3, vendredi, ça n'efface pas les bons coups qu'il a réalisés depuis son arrivée à la barre des Remparts.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) C'est tout un chemin de croix qu'a parcouru Philippe Boucher depuis sa nomination comme grand manitou du département de hockey des Remparts, le 4 juillet 2013. La commande était lourde, la route pas toujours reposante. Mais le défi a été relevé, et le résultat s'avère plutôt intéressant. Dire qu'il n'y a pas si longtemps, les négatifs de ce monde laissaient entendre qu'il n'était pas l'homme de la situation.

Boucher lui-même ne sera pas content de voir qu'on lui accorde une note positive aussi tôt après la défaite de ses protégés en demi-finale de la Coupe Memorial, vendredi. Compétiteur dans l'âme, son but ultime était de parader avec le gros trophée au terme du dernier match de hockey jamais présenté au Colisée Pepsi. Le hic, c'est que les miracles sont rares. Dans le contexte actuel, se retrouver troisième meilleure formation junior au pays n'est pas piqué des vers.

On a beaucoup parlé du passé depuis quelques semaines et ça m'a amené à la réflexion suivante: quand Boucher s'est amené à la tête des Remparts, il l'a fait dans à peu près la même situation qu'André Savard lorsque ce dernier a été nommé entraîneur-chef des Nordiques en 1987. Savard remplaçait un monument derrière le banc en Michel Bergeron, on avait échangé Dale Hunter, l'âme du club, et l'équipe s'en allait vers le bas. «J'arrivais dans le pire des contextes», avait d'ailleurs avoué Savard.

Bienvenue mon Phil!

Dans le cas de Boucher, c'est Roy qu'il remplaçait. Pas seulement au niveau de la patinoire, mais également au deuxième étage. Le 33 avait su, au fil des ans, amener les Diables rouges à un autre statut. Autant sur la glace que dans la popularité auprès des partisans. Et voilà que du jour au lendemain, Roy était parti pour le Colorado et le grand Philippe était l'homme à tout faire.

Non seulement la banque de choix était déficitaire et l'alignement quelque peu clairsemé, voilà que les gens de l'organisation avaient l'idée bien arrêtée de présenter le tournoi de la Coupe Memorial en nos murs. Bienvenue à Québec, mon Phil!

Faut se le dire tout de suite, on ne le connaissait pas vraiment, Philippe Boucher. Oui, on le voyait à l'occasion depuis ses belles années chez les Gouverneurs de Sainte-Foy midget AAA à la fin des années 80. Je consultais nos archives récemment et j'ai trouvé de vieilles entrevues réalisées avec lui après qu'il eut été repêché en première ronde par les Sabres de Buffalo.

On l'a perdu de vue lors du départ des Nordiques, mais lorsqu'il est revenu s'établir dans le coin après avoir pris sa retraite en 2009, on a pu renouer. Impliqué dans le hockey mineur de la région pendant une couple de saisons, il s'est ensuite retrouvé dg à Rimouski.

C'était d'ailleurs fort intéressant pour lui de voir l'Océanic, un club qu'il a aidé à bâtir, se retrouver à la Coupe Memorial en même temps que ses Remparts. Il avait pratiquement deux clubs à lui dans le coup. Une preuve tangible qu'il sait ce qu'il fait, autant comme administrateur que comme entraîneur.

Boucher a essuyé son lot de critiques lorsque le club a connu des ratés au cours des deux dernières campagnes. Quelques observateurs criaient même haut et fort que les Remparts n'étaient pas assez compétitifs pour agir comme club hôte du championnat national de la LCH. C'est Boucher qui doit se bidonner, aujourd'hui, parce que malgré les embûches, il a su envoyer dans la mêlée un alignement pas si mauvais.

Plutôt que de passer un mois et demi en vacances entre leur dernier match et le lancement du tournoi de la Coupe Memorial comme les plus pessimistes le prévoyaient, les Remparts ont confondu les sceptiques en forçant la prolongation lors de la septième rencontre de la finale québécoise... contre ses bons amis de Rimouski.

En cours de route, sans trop hypothéquer l'avenir, il a ajouté les Maheux, Gauthier, Verrier, Roy, Timashov, Tkachev, Graves, Murphy, Lovell et Fucale. De bonnes trouvailles, des éléments qui ont contribué au prolongement de la saison. C'est juste dommage que la fatigue et les blessures soient venues faire ombrage dans le dernier droit de l'aventure.

Mais de tous, c'est Boucher qui a le plus impressionné lorsque la pression s'est mise de la partie. Il a su calmer ses joueurs, les convaincre à pousser dans le même sens. Pendant que lui s'occupait du reste. S'il avait les bons mots pour ses protégés, il en avait d'aussi bons avec les médias. Plus son club avançait en séries, plus ses déclarations étaient pertinentes. Et délicieuses.

Des quatre entraîneurs présents à Québec depuis 10 jours, c'est lui qui a été le plus divertissant. Il n'a pas joué dans la politique, dans les clichés. Avec comme point culminant sa sortie contre les deux arbitres québécois après la défaite de siens aux mains de l'Océanic, mercredi.

D'ailleurs, si les joueurs ont pu se préparer sans distractions extérieures pour leur match de bris d'égalité remporté sur Rimouski, c'est parce que leur coach s'est «sacrifié» pour la cause. Ça lui a coûté un beau 10 000 $, mais ça lui a valu le respect de ses joueurs. Et ça nous a résumé exactement quel genre de compétiteur il est. Il n'y a aucun doute qu'il saura quoi faire pour rebâtir l'équipe qui déménage dans le gros édifice blanc tout juste à côté en septembre.

Partager

À lire aussi

  • Remparts: reconstruction inévitable

    Remparts

    Remparts: reconstruction inévitable

    L'avenir à court terme des Remparts passe-t-il par une reconstruction inévitable? «Il y a un prix à payer pour être l'équipe hôtesse, je pars pour le... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer