Quand Connor débarque en ville

Connor McDavid, le plus bel espoir depuis Sidney... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Connor McDavid, le plus bel espoir depuis Sidney Crosby, recevra ce soir le titre de joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) Connor McDavid aurait bien sûr préféré étaler tout son talent sur la patinoire du Colisée Pepsi plutôt que de s'amener en ville comme simple touriste, cette semaine. Le meilleur hockeyeur junior au monde pourra cependant se consoler, samedi soir, en mettant la main sur le titre de joueur par excellence de la Ligue canadienne de hockey.

Le jeune produit des Otters de Erie sait où il s'en va. Même s'il se montre discret sur le sujet, ça s'est décidé le soir où les Oilers d'Edmonton ont remporté la loterie en prévision de la séance de repêchage de la LNH. Des Oilers qui salivent à l'idée de mettre la main sur le plus bel espoir depuis Sidney Crosby.

C'était la cohue dans la salle de presse entre les première et deuxième périodes, vendredi. Tous voulaient un petit morceau de McDavid. Et tous se sont contentés d'un petit morceau, parce que le jeune n'est pas trop bavard. Quand on lui a demandé s'il croyait que Leon Draisaitl - les droits du joueur des Rockets appartiennent aux Oilers - ferait un bon coéquipier, il a souri avant de lancer, maladroitement, «peut-être».

Mais le nouvel entraîneur-chef des Oilers, Todd McLellan, n'avait pas la même retenue lors de sa nomination dans la capitale de l'Alberta, il y a 10 jours. Parions que l'arrivée prochaine du prodige là-bas a contribué à sa décision de se joindre à l'organisation. McLellan, qui dirigeait la formation nationale au Mondial au début du mois, a profité de la présence de Crosby au sein de son alignement pour en apprendre sur la façon d'interagir avec un joueur sur qui on fonde autant d'espoirs.

Des études à terminer

McDavid n'avait pas grand-chose à dire. De toute manière, il a toujours préféré parler sur la patinoire. Il a vanté les mérites de ses tombeurs de la Ligue de l'Ontario, les Generals d'Oshawa. «Ils ont une bonne équipe, je ne suis pas surpris de les voir en finale. J'aurais voulu jouer ici, mais je profite du temps loin des projecteurs pour terminer mes études. J'espère graduer. Et je me prépare pour la fin de semaine de test d'évaluation de la Ligue nationale», a-t-il dit en faisant allusion au combine, qui a lieu la fin de semaine prochaine.

C'est toujours plaisant, mais tout aussi hasardeux, de jouer le jeu des comparaisons. Voilà maintenant trois ans que l'on parle de McDavid comme le premier choix projeté de la séance de repêchage 2015. Et nous y voilà. Il n'y a pas eu tel battage depuis Crosby en 2005.

Et les plus vieux se souviennent de tout le drame entourant l'avenir d'Eric Lindros en 1991. Cette année-là, il y avait Lindros... et tous les autres. D'ailleurs, Philippe Boucher avait été sélectionné 13e au total le même jour que le grand 88. Le directeur général et entraîneur-chef des Remparts l'avait côtoyé à l'époque et il l'avait trouvé d'agréable compagnie.

Le hasard a voulu que le tournoi de la Coupe Memorial ait lieu ici même à Québec en 1991. Tous espéraient que les Generals d'Oshawa de Lindros gagnent le championnat de l'Ontario pour le voir à l'oeuvre au Colisée. Mais son club s'était incliné devant Sault-Sainte-Marie. Ce qui n'a pas empêché le fils de Bonnie de s'amener en nos murs pour recevoir, comme McDavid, le titre de joueur par excellence au pays.

À l'époque, nous l'avions pourchassé partout en ville pour recueillir ses propos. Allait-il accepter de jouer pour les Nordiques ou pas? Il n'avait jamais dit oui ou non, jurant chaque fois qu'il n'avait rien contre notre ville. «Ma décision sera économique», claironnait-il. La suite, on la connaît. Au grand plaisir des amateurs de hockey du Colorado qui ont vu l'Avalanche parader avec la coupe Stanley en 1996.

Quant à McDavid, malgré son statut de future mégavedette, il n'a jamais eu l'intention de «choisir» son équipe. Comme Crosby l'a fait en se présentant chez les Penguins de Pittsburgh qui en arrachaient dans le temps, McDavid s'en va à Edmonton. Réussira-t-il à finalement sortir les Oilers des bas-fonds du circuit Bettman où ils poireautent depuis trop longtemps?

Triste fin d'un beau voyage

Dommage de voir la saison des Remparts prendre fin sur une défaite de 9-3. Parce que ce ne sont pas vraiment les vrais Remparts que nous avons vus, vendredi soir. À leur troisième match en trois soirs, la fatigue et les bobos ont pris le dessus. Et ils en ont payé le prix devant un club bien reposé, qui avait appris de sa défaite contre la formation québécoise au premier tour.

Pourtant, c'était plutôt bien parti pour les protégés de Philippe Boucher. Un furieux combat dès la mise en jeu initiale remporté par Yanick Turcotte suivi d'un but d'Adam Erne et les Québécois étaient en orbite. Mais la belle cohésion n'a pas tenu le coup bien longtemps, la baloune s'est dégonflée. Les Rockets ont nivelé la marque, les Remparts ont cependant tenu le coup pour le reste du premier engagement. Sauf qu'à partir de là...

Faut bien le dire, l'indiscipline a une fois de plus joué un mauvais tour aux locaux. Coup sur coup, Kelowna a touché la cible en supériorité numérique et c'était fini. Visiblement à court de moyens, frustrés, les Diables rouges n'étaient plus dans le coup. La frustration s'est également emparée des amateurs, dont certains ont agi en imbéciles. Des objets de touts genres se sont retrouvés sur la patinoire, de la bouteille en plastique à quelques clous en passant même par une poutine, sauce et fromage en grains compris.

Une fin triste, mais les joueurs n'avaient plus de jus. Si seulement ils avaient pu en faire un peu plus en ronde préliminaire pour s'éviter le bris d'égalité...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer