Remparts et Océanic: pour la fierté... et pour continuer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) Les Remparts et l'Océanic vont se frotter les oreilles, mercredi soir. Encore. Après une série finale de ligue de sept matchs dont le dernier a nécessité la prolongation, les deux représentants de la Belle Province au tournoi de la Coupe Memorial s'affrontent pour la huitième fois depuis le 5 mai. Mais il n'y a pas que ça. C'est toute l'histoire qui à la fois unit et désunit les deux équipes depuis 20 ans qui remonte à la surface.

Les rencontres Québec-Rimouski au fil des ans, autant celles d'un milieu de semaine de novembre que celles des séries, ont toujours fait jaser. Avant ce printemps, les deux villes s'étaient rencontrées trois fois en éliminatoires, incluant les séries de 1996 du temps des Harfangs de Beauport.

Cette année-là, on avait eu droit à deux matchs lors du tournoi à la ronde qui servait à départager les équipes pour le tour suivant. Des victoires des Harfangs d'Alain Vigneault par 3-1 et 7-2. Envers et contre tous, les Rimouskois de Gaston Therrien étaient passés au deuxième tour pour se retrouver à nouveau contre Beauport. Les têtes d'affiche de l'époque : les Dazé, Leroux, Laflamme, Ethier, Tremblay, Biron, Bélanger, Saifullin du côté de Beauport, les Sirois, Caron, Normandin, Chabot du côté de Rimouski. Les Harfangs l'avaient emporté en quatre matchs avec 22 buts contre 12.

Plusieurs gens de Québec militaient du côté des représentants du Bas-du-Fleuve. Les Tanguay, Maurice et Jacques, le Dr Julien Gagnon, dentiste du club qui est maintenant gouverneur des Remparts, André Jolicoeur et d'autres membres du Groupe Tanguay.

L'organigramme a été chamboulé lorsque Jacques Tanguay s'est porté acquéreur des Harfangs transformés en Remparts l'année suivante. Un Tanguay de chaque bord, le fils (Kevin) du dg de Québec (Raymond Bolduc) dans l'uniforme des ennemis et tous les autres changements d'adresses. L'Océanic est devenu plus compétitif. L'intensité a grimpé. Les médias s'en sont mêlés, la rivalité s'est envenimée et le folklore a pris le dessus. Avec tout le positif et le négatif qui vient avec.

Ont suivi deux séries en deux ans, en 1998 où l'Océanic de Vincent Lecavalier l'a emporté en six matchs en demi-finale et en 1999 où les Remparts de Simon Gagné ont eu le dessus en sept matchs en quarts de finale après avoir tiré de l'arrière 3-1. À l'époque, les deux Colisées étaient remplis au bouchon, une véritable frénésie s'emparant de l'est de la province.

Labonté contre Chouinard

Doris Labonté, entraîneur-chef de l'Océanic, était aux premières loges. Guy Chouinard du côté de Remparts ne s'en laissait pas imposer. Du bonbon pour les journalistes qui se retrouvaient même coincés dans le début. Surtout quand l'ami Doris n'appréciait pas la poésie des scribes de la grande ville. On en rit aujourd'hui, mais c'était pas mal intense dans le temps. Disons que l'accueil était glacial là-bas.

Mais il n'y a pas eu que les affrontements en séries. Les deux années de Sidney Crosby à Rimouski ont donné lieu à du méchant bon hockey. Un délice de le voir aller, celui-là, toujours divertissant. L'année suivante, c'est de l'autre bord que le prodige évoluait. Alexander Radulov nous en a donné pour notre argent, lui aussi.

Mais il a également causé des maux de tête à l'Océanic. Après deux belles saisons avec Crosby, Labonté devait composer avec des forces réduites. Qui ne se souvient pas du dernier match du calendrier régulier, l'après-midi du 19 mars 2006. Radulov avait marqué 7 buts et totalisé 11 points dans une victoire de 16-3. Insulté par l'acharnement de Patrick Roy à utiliser son as, Labonté avait explosé après le match, faisant même le doigt d'honneur à son vis-à-vis.

Sans Labonté et Roy derrière le banc, ça brasse pas mal moins. Mais l'enjeu de mercredi soir devrait faire monter la tension. Ça passe ou ça casse. Si Rimouski perd, c'est bonsoir. Si Québec perd, ça se complique. C'est donc aux joueurs de parler. Les grands gagnants devraient être les amateurs. La suite, mercredi soir...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer