Le retour du balancier

David Pastrnak est une bouffée d'air chez les... (Photo AP, Elise Amendola)

Agrandir

David Pastrnak est une bouffée d'air chez les Bruins. Depuis son retour du Mondial junior, le Tchèque de 18 ans a trois buts à ses trois derniers matchs.

Photo AP, Elise Amendola

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) Ni trop haut, ni trop bas. Une devise qui devrait être suivie à la lettre par tout amateur de sport. Mais les inconditionnels ne se domptent pas. Si leurs favoris alignent quelques victoires, ça sent le gros trophée. S'ils en perdent deux ou trois de suite, on veut congédier tout le monde et échanger la moitié de l'alignement. La morale de cette histoire, c'est que les saisons sont longues. Très longues.

Prenez les Bruins de Boston. Comme exemple de régularité au cours des cinq dernières campagnes, on ne peut trouver mieux. Sauf qu'en première moitié de l'actuel calendrier régulier, les hommes de Claude Julien n'ont pas été à la hauteur. Les pessimistes de ce monde broyaient du noir et criaient haut et fort que ce serait impossible de se tailler une place en séries. C'était bien mal connaître les Bostoniens.

Les Bruins sont le club de l'heure dans la Ligue nationale de hockey. Ils viennent de remporter leurs cinq derniers matchs, battant au passage des équipes comme les Penguins de Pittsburgh, le Lightning de Tampa Bay et les Rangers de New York. Et ils ont récolté au moins un point à leurs neuf dernières sorties. Il est ironique de voir le gardien Tuuka Rask sortir de sa coquille tout juste comme son compatriote Pekka Rinne (Predators) tombe au combat. Jaloux des prouesses de Rinne, favori pour mettre la main sur le trophée Vézina? Toujours est-il que Rask règne en roi et maître devant son but et les Bruins n'ont accordé que six buts au cours de leur série victorieuse.

On dit que ça ne prend pas grand-chose pour faire dérailler une formation établie. La perte de Johnny Boychuk pour des raisons financières en plein camp d'entraînement a déstabilisé la défensive des Bruins. Puis, quand Zdeno Chara et David Krejci se sont retrouvés sur la liste des blessés, la descente aux enfers n'a fait que s'amplifier. Milan Lucic, Brad Marchand et quelques autres rouages importants n'étaient plus que l'ombre d'eux-mêmes. Entre vous et moi, Patrice Bergeron ne pouvait tout faire par lui-même.

Mais peu à peu, ça s'est replacé. Sur la corde raide, Claude Julien a pu souffler un peu en signant une lucrative prolongation de contrat. Puis, les blessés sont revenus, ce qui a replacé les pions à la bonne place. L'exemple parfait est la contribution de Chara. Encore jeudi, le vétéran a été le joueur le plus utilisé, passant plus de23 minutes sur la patinoire.

Que penser, finalement, de la contribution de David Pastrnak, choix de première ronde lors de la dernière séance de repêchage? Après un début de saison intéressant à Providence, il a eu droit à quelques rappels avant de se voir confirmer un poste avec le grand club jusqu'à la fin de la saison. Les vétérans qui se traînaient les bottines n'ont pas le choix de suivre dans le sillon du jeune de 18 ans. Il évolue en compagnie de Lucic et de Krejci et ça roule leur affaire. Tout d'un coup, les Bruins sont de retour dans le peloton de tête. Avec la ferme intention d'y rester.

Une cassure

Boston n'a peut-être plus le club dominant qui lui a valu une Coupe Stanley et une autre visite en grande finale, mais il est à sa place parmi les huit meilleurs dans l'Est. À mon avis, il y a une nette cassure entre le top 8 et le reste des clubs. Vous ne me ferez pas croire que les Panthers, les Maple Leafs, les Sénateurs, les Flyers, les Devils, les Hurricanes et, surtout pas, les Sabres peuvent rivaliser. Il n'y a que les Blue Jackets de Columbus qui pourraient jouer les trouble-fête d'ici la fin du calendrier régulier. Mais ils vont manquer de temps.

Les Penguins, le Canadien et le Lightning demeurent les têtes d'affiche. Les Islanders demeurent une énigme et ils continuent de gagner. Quant aux Capitals, aux Red Wings et aux Rangers, c'est en séries que nous allons voir qui sont les véritables premiers de classe. Des Wings qui continuent de surprendre, eux aussi. Dire que l'on croyait qu'ils rateraient les séries pour la première fois en 23 ans. Faut croire que le costume y est pour quelque chose...

Que feront les Predators sans Rinne?

La question est bien légitime. Même si ses patrons des Predators de Nashville refusent de presser sur le «bouton de panique», il y a assurément lieu de s'inquiéter de l'absence de Pekka Rinne au cours du prochain mois. Et Dieu sait que le gardien étoile ne sera pas au sommet de sa forme à son retour au jeu après une absence de trois à cinq semaines.

Si les Preds sont premiers au classement général (à égalité avec Anaheim), c'est parce que Rinne a tenu le fort. Meilleure moyenne de buts contre, meilleure moyenne d'efficacité, le plus de victoires avec 29, l'excellent Finlandais a gagné une douzaine de matchs à lui seul. Ce n'est pas avec Carter Hutton devant le filet que Nashville va maintenir la cadence. Chicago et St. Louis vont en profiter pour reprendre leur place au sommet de la très compétitive division Centrale.

Parions aussi que l'Avalanche, le Wild et les Stars vont gruger du terrain eux aussi. D'ailleurs, la bande à Patrick Roy n'est plus qu'à trois points d'une participation aux séries. Les Jets de Winnipeg mélangent un peu les cartes ces temps-ci, mais ça ne saurait durer. À moins qu'ils ne soient meilleurs qu'on le croit. Et pendant que ça se coltaille dans la Centrale, les clubs de la division Pacifique traversent à peu près tous une mauvaise passe. Seuls les Ducks d'Anaheim, les Canucks de Vancouver (de justesse) et les Flames de Calgary ont maintenu une moyenne supérieure à ,500 à leurs 10derniers matchs.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer