Va-t-il falloir que Price marque des buts?

Le buteur naturel Max Pacioretty tarde à prendre... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Le buteur naturel Max Pacioretty tarde à prendre en charge l'attaque montréalaise.

Photo Bernard Brault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Kevin Johnston</p>

(Québec) Le Canadien est premier de classe, mais ça ne veut pas dire que tout baigne dans l'huile. En ces temps modernes où les statistiques prennent de plus en plus d'importance, force est de constater que la fiche du Tricolore ne concorde pas tout à fait avec ce qui se passe vraiment sur la patinoire.

Foutaise, me dites-vous? C'est vrai qu'il est difficile de critiquer un club qui trônait au sommet du classement général de la Ligue nationale de hockey avant le match de vendredi soir qui opposait les Ducks d'Anaheim aux Stars de Dallas. Huit victoires en onze sorties, dont sept matchs disputés à l'étranger. Seulement deux défaites en temps réglementaire.

Que peut-on demander de plus? Des buts, mes amis. Des buts!

Les «Habitants» n'ont touché la cible qu'à 26 reprises depuis le début du calendrier régulier. Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable, le Canadien vient actuellement au 24e rang sur 30 clubs en attaque avec une anémique moyenne de 2,36 buts par rencontre. Les protégés de Michel Therrien n'ont fait scintiller la lumière rouge qu'à 26 reprises en 11 matchs. Si on laisse de côté la victoire de 6-4 sur les Bruins de Boston le 16 octobre, ça veut dire qu'ils n'ont marqué que 20 buts dans leurs 10 autres sorties.

Vivre dans le présent

On ne peut enlever au Canadien les 17 points sur une possibilité de 22 recueillis jusqu'à maintenant. C'est quand la formation montréalaise va batailler dans le dernier droit que l'on va se rendre compte que c'est le surprenant début de campagne qui va faire la différence dans le positionnement pour les séries.

Mais c'est dans le moment présent qu'il faut vivre... et tenter de trouver des solutions.

On l'a bien vu en troisième période du match à Vancouver, jeudi. Michel Therrien, visiblement exaspéré par le manque de production offensive de ses ouailles, s'est mis à chambarder ses trios. C'est ce qui a permis à sa bande de forcer la tenue de la prolongation, mais est-ce que l'on veut vraiment voir Dale Weise patiner dans le premier trio?

Le Canadien marque presque tous ses buts à forces égales cette année. Pour être plus précis,

20 buts à cinq contre cinq, 2 autres à quatre contre quatre. Le talon d'Achille de l'équipe dans cette première tranche de huit du calendrier régulier, c'est l'attaque massive. Montréal croupit au 24e rang en supériorité numérique avec une moyenne d'efficacité de 9,4%. Encore plus révélateur, aucun but en 24 occasions à l'étranger. L'an passé, on avait maintenu une moyenne d'efficacité plus respectable à 17,2%.

À court d'un homme, ce n'est pas si mal. Le club occupe le septième rang avec une moyenne d'efficacité de 86,7%, des chiffres qui ressemblent beaucoup à l'excellente dernière campagne alors que le Canadien avait pris le quatrième rang avec un taux d'efficacité de 85,1%. On peut difficilement demander mieux de ce côté.

De la régularité

Est-ce que les attaquants de premier plan sont trop prévisibles? Ou est-ce qu'ils refusent tout simplement de pousser la machine au fond dans la zone payante? Un peu des deux. Il faut que des buteurs naturels comme Max Pacioretty et Alex Galchenyuk fassent preuve de plus de régularité si on veut que les défensives adverses cafouillent. Le jeune Galchenyuk s'en va dans la bonne direction et Michel Therrien semble vouloir lui donner de plus en plus de corde.

Pacioretty doit se regarder dans le miroir. C'est lui qui doit être le meneur en attaque. Tomas Plekanec, un bonhomme que plusieurs voulaient voir partir, en donne pas mal plus que prévu. Le grand Pacioretty, perçu par certains comme un capitaine potentiel, n'a pas encore pris charge.

Heureusement qu'il y a Carey Price. Même si ses statistiques ne sont pas aussi reluisantes que les meneurs à sa position dans la LNH jusqu'à maintenant cet automne, il demeure celui qui a donné le plus de victoires au Canadien. Tout ce que l'on pourrait lui demander de plus, c'est de marquer à l'autre bout de la patinoire!

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer