Atlanta incapable de passer le K.-O.

Le quart-arrière des Falcons d'Atlanta, Matt Ryan, avait... (AP, Tony Gutierrez)

Agrandir

Le quart-arrière des Falcons d'Atlanta, Matt Ryan, avait la mine déconfite après le match, et avec raison. Les Falcons ont laissé filer une avance de 25 points sur les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

AP, Tony Gutierrez

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) CHRONIQUE / On le savait déjà : il ne faut jamais compter les Patriots de la Nouvelle-Angleterre pour battus. Et on en a eu un autre bel exemple, dimanche soir, quand Tom Brady et ses potes ont transformé un recul de 28-3 en une victoire inespérée de 34-28 en prolongation sur les Falcons d'Atlanta, remportant ainsi les honneurs du LIe SB présenté à Houston.

Sans rien vouloir enlever au quart des Patriots qui n'a certainement pas volé son titre de joueur par excellence du match après s'être fait brasser la cage pendant les 40 premières minutes, les Falcons d'Atlanta n'ont qu'eux-mêmes à blâmer pour cette défaite crève-coeur.

Comme le boxeur incapable de passer le K.-O. à un adversaire passablement ébranlé. Les protégés de Dan Quinn ont eu deux occasions en or de planter le dernier clou dans le cercueil des Patriots, en deuxième demie, mais ils ont échoué chaque fois, permettant aux champions de la Conférence américaine de conserver un mince espoir de remonter la pente.

Les choses allaient tellement mal pour les protégés de Bill Belichick qu'ils ont été contraints de tenter un botté court après avoir réussi leur premier touché du match, alors qu'il restait à peine un peu plus de deux minutes à écouler au troisième quart.

Le botté a été recouvert par un joueur des Falcons à la ligne de 42 verges des Patriots. Avec le pointage de 28-9 en leur faveur, les champions de la NFC n'avaient qu'à gruger une quinzaine de verges pour se retrouver en bonne position pour ajouter au minimum trois points à leur avance. Le quart Matt Ryan a plutôt été plaqué derrière la ligne de mêlée et les Falcons ont effectué un botté de dégagement.

Les Patriots ont ajouté sans trop de conviction un placement qui a réduit l'écart à 16 points avec environ 10 minutes à faire au quatrième quart. Les protégés de Bill Belichick, eux-mêmes victimes de deux revirements coûteux en première demie, ont ensuite capitalisé sur un échappé de Matt Ryan pour réduire l'écart à seulement huit points. C'est à partir de cet instant que le vent a vraiment changé de côté. Avec six minutes à écouler au cadran.

Mais les Falcons ont tout de même obtenu une deuxième occasion de passer le K.-O. à leur adversaire après un attrapé incroyable de Julio Jones, qui a placé le ballon à moins de 30 verges de la zone des buts des Pats. Mais plutôt que de capitaliser sur cette deuxième chance en or, les Falcons se sont retrouvés avec un quatrième jeu et 33 verges à franchir après un sac de Ryan et une pénalité. Les Falcons ont signé leur arrêt de mort en bottant le ballon aux Patriots avec plus de trois minutes à faire. 

Les Brady, White, Edelman, Mitchell et Amendola se sont chargés du reste, étant impeccables en fin de match et en prolongation, alors que les membres de l'unité défensive des Falcons ont manqué de souffle après avoir passé un peu plus de 40 minutes sur le terrain pendant le match.

Maintenant que le momentum était nettement en leur faveur, il était clair dans mon esprit que les Pats allaient traverser le terrain et inscrire un touché dès leur première possession du ballon en prolongation après avoir gagné le tirage au sort, mais il aurait quand même été intéressant de donner un droit de réplique aux Falcons dans ce premier SB de l'histoire à se terminer en prolongation.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer