Explosifs Falcons!

Treize joueurs différents, dont Levine Toilolo, ont capté... (AP)

Agrandir

Treize joueurs différents, dont Levine Toilolo, ont capté des passes de touché de Matt Ryan, cette saison.

AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) À l'exception des Texans de Houston, on peut affirmer en cette fin de semaine consacrée aux séries de division de la NFL que les sept autres formations à l'oeuvre possèdent des chances légitimes de remporter le LIe Super Bowl. Parmi celles-ci, une équipe est parvenue à passer sous le radar pendant la majeure partie de la saison, tandis que les autres revenaient souvent sous les réflecteurs.

Nous avons beaucoup entendu parler du retour en force de Tom Brady (Nouvelle-Angleterre) après sa suspension de quatre matchs, du dangereux trio composé de Ben Roethlisberger, Le'Veon Bell et Antonio Brown (Pittsburgh) et de l'électrisante recrue Tyrek Hill (Kansas City) dans la Conférence américaine. De l'autre côté du tableau, les recrues Dak Prescott et Ezekiel Elliott (Dallas) ont fait jaser pendant toute la saison. Le quart Aaron Rodgers (Green Bay) y est allé de la prédiction de l'année pendant que Richard Sherman (Seattle) et ses potes multipliaient les déclarations incendiaires, question de s'assurer que la troupe de Pete Carroll ne tombe pas dans l'oubli, malgré une saison ponctuée de hauts et de bas.

Et les Falcons d'Atlanta dans tout ça? Êtes-vous capables d'identifier quelques joueurs de la formation qui a terminé au deuxième rang de la NFC avec une fiche de 11-5, outre Matt Ryan et Julio Jones? Le quart-arrière de 31 ans et le receveur étoile sont évidemment les deux pièces les plus importantes de la redoutable offensive de la troupe de Dan Quinn, une attaque qui a inscrit 540 points cette saison, au moins une centaine de plus que tous les clubs de la NFL, à l'exception des Saints (469) et des Patriots (441).

Les Falcons possèdent tellement de profondeur sur le plan offensif - 13 joueurs différents ont capté des passes payantes de Ryan au cours de la saison - qu'ils sont parvenus à écraser San Francisco 41-13 et Los Angeles 42-14 pendant que Jones était tenu à l'écart du jeu en raison d'une blessure à un orteil. Tour à tour, le vétéran Mohamed Sanu, le minuscule marchand de vitesse Taylor Gabriel (5'8'' et 165 lb), Justin Hardy, Aldrick Robinson, Austin Hooper et Levine Toiolo ont contribué aux succès en attaque des champions de la division Sud de la NFC. 

Saison de rêve pour Ryan

À 31 ans et à sa deuxième saison sous la direction du coordonnateur Kyle Shanahan, le fils de l'ex-entraîneur des Broncos de Denver, Mike Shanahan, Ryan a connu, et de loin, la meilleure saison de sa carrière. Ce n'est pas pour rien qu'on le considère comme un candidat très intéressant pour le titre de joueur par excellence dans la NFL en 2016. Le quart, qui a paraphé une lucrative entente de six ans (103 millions $) en juillet 2013, a performé à la hauteur des attentes du riche propriétaire Arthur Blank... quatre ans plus tard.

Plus mobile que par le passé, le diplômé de Boston College a complété 69,9 % de ses relais avec 38 passes de touché contre seulement sept interceptions. Le jour et la nuit avec l'année précédente, alors que Ryan éprouvait toutes sortes de problèmes à se familiariser avec le système de Shanahan, devant se contenter de 21 passes payantes, son total le moins élevé depuis sa première année dans la NFL en 2008 (16).

Dans le champ-arrière, le combo Devonta Freeman-Tevin Coleman peut étourdir bien des défensives en courant avec le ballon ou encore en captant de courts relais qu'ils peuvent transformer en gains monstrueux. Les deux compères ont totalisé 24 touchés cette année.

Sur le plan défensif, les Falcons se sont nettement améliorés, même si leur unité n'est pas aussi dominante que celle des Patriots, des Texans ou des Seahawks. À sa deuxième année dans la NFL, l'ailier Vic Beasley a fait taire ses dénigreurs en s'offrant 15,5 sacs, un sommet dans la NFL cette saison. L'ancien porte-couleurs des Tigers de Clemson a profité pleinement des conseils du vétéran Dwight Freeney.

Comme la tertiaire des Falcons n'a pas été épargnée par les blessures (la saison de leur meilleur demi de coin Desmond Trufant a pris fin à mi-chemin du calendrier), les recrues Keanu Neal (Floride), Deion Jones (LSU), De'Vondre Campbell (Minnesota) et Brian Poole (Floride) ont vu plus de terrain que prévu initialement et ils ont su tirer leur épingle du jeu en plusieurs occasions.

Packers ou Cowboys?: une bonne question

Je me suis posé la question toute la semaine : Packers ou Cowboys? Comme j'ai choisi Green Bay en début de saison pour représenter la Conférence nationale au Super Bowl, je me suis dit que je n'avais qu'à continuer dans la même voie cette fin de semaine. Mais quand j'entends des types comme les ex-quarts Phill Simms et Boomer Esiason - deux très bons analystes, qui sont rarement du même avis - opter tous les deux pour la troupe de Jason Garrett, et que Phil Magnan, le partisan numéro un des Packers au Canada, me confie qu'il s'attend à une victoire de Dallas, je dois suivre mon coeur et choisir l'Équipe de l'Amérique, dimanche. Autre argument : l'absence de Jordy Nelson, la cible préférée de l'excellent quart des Packers, Aaron Rodgers. Sans oublier que les Cowboys misent sur la meilleure ligne à l'attaque de la NFL ainsi que sur deux incroyables recrues (Dak Prescott et Ezekiel Elliott), qui refusent d'être étouffées par la pression. Un match dont les cotes d'écoute seront spectaculaires!

Du déjà-vu!

Les huit clubs à l'horaire en fin de semaine ont croisé le fer en première moitié de saison. Le quart réserviste Jacoby Brissett et les Patriots ont blanchi les Texans 27-0, le 22 septembre à Foxborough, tandis que les Steelers ont écrasé les Chiefs 43-14 à Pittsburgh, le 2 octobre. Deux semaines plus tard, les Cowboys ont le dessus 30-16 sur les Packers, à Lambeau Field, alors que les Seahawks l'emportaient 26-24 sur les Falcons, à Seattle.

En chiffres : 9

Le nombre d'interceptions dont a été victime le quart Ben Roethlisberger, des Steelers de Pittsburgh, à ses sept dernières sorties éliminatoires. Son vis-à-vis Alex Smith (Chiefs de Kansas City) a pour sa part lancé une seule fois le ballon dans les mains de l'adversaire en cinq matchs des séries.

Mes choix

Séries de division

Samedi 

Seattle à ATLANTA et

Houston en NOUVELLE-ANGLETERRE

Dimanche

Green Bay à DALLAS et

PITTSBURGH à Kansas City

Première ronde des séries : 4/4 (100 %)

Saison régulière : 159/256 (62,1 %)

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer